Aller au contenu principal

Prix du GNR agricole : demandez le remboursement de la TICPE 2023 et 2024 !

Lors de ses interventions à l’adresse du monde agricole, le gouvernement a fait différentes annonces concernant le GNR cette semaine dont une sur le paiement en avance de l’ex-TICPE remboursable. Vous pouvez le demander depuis le 1er février 2024. On vous explique comment, le montant n'est pas négligeable.

Agriculteur remplissant le réservoir de GNR de son tracteur
Les agriculteurs peuvent se faire rembourser un peu moins de 15 centimes par litre de GNR acheté au titre de l' ex-TICPE remboursable. Beaucoup ne font pas la démarche.
© JC Gutner

La campagne annuelle de remboursement partiel des taxes sur le GNR acquittées par les agriculteurs en 2023 est ouverte depuis jeudi 1er février.

Tous ne le savent pas, mais sur l’année 2023, les agriculteurs peuvent se faire rembourser 14,96 centimes d’euros par litre de GNR déboursés au titre de la part remboursable de la TICPE (rebaptisée accise sur les produits énergétiques) soit 1346,4 euros pour une consommation de 9000 litres de GNR annuelle.

Lire aussi : Gazole non routier | Comment évolue le prix du GNR

Comment déposer la demande de remboursement de l’ex-TICPE sur le GNR pour 2023  ?

Les exploitants agricoles peuvent dès maintenant déposer leur demande sur le portail Chorus Pro dans l'espace "DémaTIC", à l'adresse suivante : https://portail.chorus-pro.gouv.fr  (rubrique "applications du domaine facturation", onglet "Remboursement de taxes").

Si vous n’avez pas encore de compte (une part importante d’agriculteurs ne fait pas la démarche pour faire valoir leurs droits), la plateforme donne la procédure  pour le créer. 

La plateforme chorus-pro conseille pour éviter un rejet de dossier d’appuyer la demande en :

  • enregistrant le RIB sur lequel vous souhaitez être payé sur votre compte ;
  • joignant les factures de vos dépenses de carburant de l’année ;
  • Joignant, le cas échéant, les pièces justificatives nécessaires en fonction de la situation de votre entreprise.

Lire aussi : Prix du GNR, simplifications et aides d’urgence : toutes les annonces de Gabriel Attal aux agriculteurs

Comment demander le remboursement sur le GNR pour 2024 ?

Pour 2024, à la suite de la mobilisation agricole, le gouvernement a annoncé renoncer à la hausse de la partie non-remboursable de l’ex-TICPE inscrite dans le projet de loi de finances 2024 et dès juillet 2024 la part remboursable de cette taxe sera directement déduite du prix d’achat et inscrite en pied de facture. Les agriculteurs n’auront donc plus à faire d’avance. Un projet de loi de finances rectificatif 2024 est attendu pour préciser cette annonce.

D’ici-là, le gouvernement propose au moment du dépôt de la demande de remboursement de 2023 de bénéficier d’une avance de 50% sur le remboursement de la TICPE (rebaptisée accise sur les produits énergétiques) acquittée en 2024 (mesure édictée par Décret n° 2024-76 du 2 février 2024). Ce versement correspondra à 50% des sommes remboursées sur la base des achats réalisées en 2023 (attention si la consommation de GNR est moindre en 2024 qu’en 2023 certains agriculteurs devront peut-être en rembourser une partie par la suite).
 

Un gain de trésorerie de 200 millions d’euros dès février, promet Bercy

« Cette avance, proposée automatiquement au moment du dépôt de la demande de remboursement, sera versée sans autre formalité de la part des agriculteurs sous un délai de 15 jours. Cette mesure représente un gain de trésorerie pour les agriculteurs de 200 millions d’euros dès février » indique le ministère de l’Economie dans un communiqué de presse.
 

Un versement en deux temps

Le remboursement se fera en deux temps, nous précise les services de Bercy :
- un premier versement relatif aux dépenses de 2023,
- l'avance au titre de 2024 environ 15 jours après le 1er versement.

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?

Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…

L'édition 2024 du Sima est annulée. Rendez-vous en 2026.
Sima - L'édition 2024 du salon annulée

L'Axema vient d'annoncer que le prochain Sima qui devait avoir lieu fin novembre 2024 est reporté en 2026. 

Siège social de la concession Bretagri Emil Frey à Saint-Gilles en Ille-et-Vilaine.
Reprise de Bretagri Case IH par Emil Frey : pourquoi ce géant de l’automobile se lance-t-il dans le matériel agricole ?

Les établissements Bretagri, concessionnaires Case IH en Ille-et-Vilaine, viennent d’être rachetée par la filiale française du…

Le concept de traite par lots Batch Milking permet de déléguer la traite à des robots sans être soumis à une astreinte 24h/24.
Quel intérêt d'utiliser les robots de traite comme une salle de traite avec le procédé Batch Milking ?

DeLaval a développé le concept de traite par lots Batch Milking consistant à utiliser les robots de traite VMS comme une salle…

Remplissage du réservoir d'AdBlue d'un tracteur
Comment évolue le prix de l'AdBlue ?

Au coût du carburant qui pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs, s’ajoute l’AdBlue nécessaire dans tous les…

Kevin Le Vouedec : «Le Valtra Q305 est un tracteur très polyvalent, à l’aise en traction comme sur la route.»
Essai : Valtra Q305 Direct – « Un tracteur confortable et bien équilibré »

Kevin Le Vouedec, chef de cultures de l’EARL Choubard à Lainsecq dans l’Yonne, nous donne son avis après deux semaines au…

Publicité