Aller au contenu principal

P99 - La formule 1 inspirée d'un tracteur

Stirling Moss, légende de la discipline doyen des pilotes vainqueurs d’un Grand Prix de F1, est décédé le 12 avril. L'ancien coéquipier de Fangio avait piloté quelques tours la P99, une auto à quatre roues motrices. Il y a près de 60 ans, Harry Ferguson, l'un des fondateurs de Massey Ferguson, se lançait en Formule 1 avec la P99, une voiture de course inspirée des tracteurs.

Massey Ferguson P99 Réussir machinisme
© David Ficheux

Le temps du confinement est aussi le temps de la rétrospection et fait ressortir certaines archives. David Ficheux, aujourd'hui directeur design industriels chez iDConcepts, a fait ses armes pendant plusieurs années chez différents constructeurs de matériels agricoles, notamment chez Massey Ferguson au sein du pôle design et recherche avancée. Sur son compte LinkedIn, il nous fait découvrir un revival concept né en 2017 et inspiré de la P99, qui a couru les circuits de Formule 1 en 1961. Cette voiture de course, développée par la branche Harry Ferguson Research Ltd, filiale de Massey Ferguson, pour l'écurie Ros Walker.

 

La seule voiture à avoir remporté un grand prix de formule 1 avec une transmission intégrale

Au début des années 60, l'ingénieur Claude Hill est chargé d'appliquer la technologie quatre roues motrices des tracteurs en formule 1. Pour permettre une répartition correcte des masses, le moteur est placé à l'avant, une pratique en déclin à l'époque. Le siège du pilote est décalé pour y permettre de loger l'arbre de transmission. Inspiré des tracteurs, ce bolide fut la dernière voiture à moteur avant et la seule à transmission intégrale à gagner une course en Formule 1. Ce grand-prix, arrosé par un crachin anglais, révéla les qualité de la voiture sur une piste mouillée. L'auto était pilotée par un certain Stirling Moss.

Lire aussi
Le concept Next, présage du tracteur Massey Ferguson du futur

Les plus lus

Demandant des tracteurs de 85-90 ch, les petites combinaisons de fauche triples, qui commencent à 7,24 m de large, offrent un bon suivi de sol, comparativement à une faucheuse arrière latérale de 4 à 4,40 m.  © Pöttinger
Les faucheuses triples sans conditionneur séduisent les éleveurs
Depuis deux ans, les ventes d’ensembles de fauche frontale et double lamier arrière connaissent une croissance forte. Ces…
[VIDEO] SIP - Le groupe de fauche de 15 mètres en démonstration en Normandie
Le groupe de fauche Silvercut Disc 1500 T du constructeur slovène SIP a récemment déployé ses ailes dans la campagne normande.…
Agriliant – Deux étudiantes veulent développer des filets et ficelles biodégradables
Chloé Tinel et Ines Vecten, étudiantes d’UniLasalle Rouen, ont mis à profit leur stage de fin d’étude pour initier un projet de…
Siwi attelage rapide Oria Agriculture Réussir Machinisme
[VIDEO] - Siwi, le dételage instantané importé en France par Oria Agriculture
Oria Agriculture importe le système d'attelage instantané Siwi Combi-Hitch. 
Frédéric Lefeuvre, éleveur en Gaec à Derval en Loire-Atlantique. « La combinaison de fauche sans conditionneur est peu gourmande en puissance. » © M. Portier
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de fauche double à une…
Claas france Ymeray Réussir machinisme
Claas inaugure son technopôle à Ymeray
Depuis le 31 août dernier, 200 collaborateurs Claas ont investi le nouveau site d'Ymeray (Eure-et-Loir). Crise sanitaire oblige,…
Publicité