Aller au contenu principal

« Nous cherchons de bonnes opportunités pour réintroduire la marque Steyr en France »

Si un bon partenaire se présentait, la marque autrichienne Steyr pourrait bien faire son retour en France.

Depuis près de 20 ans, la marque n’est plus distribuée en France. Pendant plusieurs années, la distribution de la marque autrichienne, appartenant au groupe CNH Industrial, est restée cantonnée à trois pays, dans lesquels sa présence était historiquement forte, à savoir l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse. Mais depuis quelques années, CNH Industrial redéploye Steyr en Europe. « Aujourd’hui, Steyr est présent dans 60 % du territoire européen », explique Thierry Panadero, vice-président CNH Industrial. La marque s’est progressivement introduite en Tchéquie, en Slovaquie, en Serbie, en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Croatie, Pologne, Roumanie, Bulgarie, en Lettonie… « L’année dernière, Steyr a débarqué en Espagne, poursuit le vice-président. C’est l’importateur d’Amazone et de Krone qui en assure la distribution sur tout le territoire. »

Quant à la France, CNH Industrial reste ouvert à toutes les bonnes opportunités. « Steyr est une marque de niche spécialisée, ne proposant que des tracteurs, avec des spécifications techniques plutôt hautes (90% vendus en CVT), explique Thierry Panadero. Les tracteurs sont garantis trois ans de série. Si nous trouvons la bonne opportunité, le bon partenaire, nous voulons qu’il ait une vraie stratégie, qu’il soit capable de vendre certains volumes pour justifier un support produit et technique dans l’Hexagone. Cela peut être un importateur d’outils, comme en Espagne, mais aussi des concessionnaires qui ne font pas de tracteurs, pour pouvoir rivaliser avec les full-liners, ou encore d’autres concessionnaires prêts à réellement investir dans la marque. »

 

Retour Steyr France Réussir Machinisme

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
Claas bec ensileuse Orbis 900 Réussir Machinisme DP
[VIDEO] - Claas - Le bec d'ensileuse Orbis 900 se replie en cinq parties
Claas renouvelle son bec d'ensileuse Orbis 900 qui se replie désormais à 3 m de large. 
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité