Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Industrie
Metal-Fach – La firme polonaise produit plus de 15 000 machines et équipements agricoles par an

La firme polonaise Metal-Fach, notamment représentée en France par le site de vente en ligne agripartner.fr, nous a ouvert les portes de son usine en décembre 2019. Elle y fabrique une large gamme de machines agricoles, mais produit aussi un volume conséquent de chaudières à bois et à pellets.

Partenaire du site agripartner.fr depuis 2015, son principal distributeur en France, la firme polonaise Metal-Fach, établie à Sokółka, à 250 km au nord-est de Varsovie et à 15 km de la Biélorussie, a connu une croissance exponentielle depuis  sa création en 1989. Elle est passée de 3 à 900 salariés et réalise aujourd’hui, avec sa fabrication de machines agricoles, un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros. L'activité est réalisée pour 65 % à l’export et la France se présente comme le troisième client après la Russie et l'Allemagne. L’histoire a débuté dans le petit atelier familial avec la fabrication de chaudières à bois par Stanislaw Kucharewicz et son fils Jacek, actuel président et propriétaire de l’entreprise. En 1998, les dirigeants ont décidé de se diversifier dans les machines agricoles pour lisser l’activité sur l’année. Ils se sont d’abord lancés dans la fabrication de faneuses, mais ont connu un véritable succès avec la sortie des enrubanneuses. « A cette époque ces machines coûtaient 600 euros à produire et je les vendais 1 200 euros », confie Jacek Kucharewicz. Si l’agricole a connu un fort essor, les chaudières occupent toujours une part importante dans l’activité, car le constructeur en produit 5 000 à 6 000 unités par an et espère bien dépasser les 10 000 exemplaires en 2020. Leur fabrication est assurée dans une usine d’un hectare de surface couverte, située à proximité du site historique.

5 hectares d’ateliers de fabrication

Les machines agricoles sont, elles, construites sur un site composé de multiples halls, totalisant cinq hectares de bâtiments édifiés sur un terrain de 18 hectares. Ces locaux, assez vétustes, que la rédaction de Réussir Machinisme a visités en décembre 2019, accueillent des moyens de productions plutôt modernes. Metal-fach dispose, par exemple, de 16 robots de soudure (y compris ceux de l’usine de chaudières), de six tables de découpe laser, de deux tables de découpe plasma et de 30 tours d’usinage à commandes numériques. Elle compte également un robot de pliage, un centre d'usinage robotisé et 150 postes pour la soudure manuelle. Le pliage des plus grandes tôles est opéré par une presse de 12 mètres de long, tandis que la peinture est assurée par une installation par cataphorèse datant de 2010, qui avait représenté un investissement de 5 millions d’euros. Un local héberge par ailleurs un système de galvanisation pour traiter les petites pièces. Pour le développement de nouvelles machines, l’entreprise s’appuie sur un bureau d’études employant 46 personnes, mais reconnaît s’inspirer fortement des solutions déjà existantes sur le marché. Elle mise sur la fabrication de matériels simples et robustes à tarif attractif.

5 000 enrubanneuses par an

Selon Slawomir Gieniusz, responsable export chez Metal-Fach pour les pays francophones, les enrubanneuses restent encore les machines agricoles les plus fabriquées, avec 5 000 unités annoncées par an, dont 400 modèles à poste fixe partent aux Etats-Unis. Suivent 2 200 à 3 200 chargeurs frontaux par an, dont certains aux couleurs du tractoriste indien Solis et du Tchèque Zetor, ainsi que 5 000 à 10 000 outils de manutention (godets, bennes multifonction…). La firme polonaise fabrique de 800 à 1 500 presses à balles rondes à chambre fixe et prépare un modèle à chambre variable. Elle produit également des remorques agricoles (900 unités/an), dont une benne à fond poussant, des épandeurs à fumier (500 unités/an), des plateaux à paille (400 unités/an) et des remorques mélangeuses à vis verticale (200 unités/an). Son catalogue comprend aussi des matériels de travail du sol et notamment des déchaumeurs à disques indépendants, ainsi que des outils non animés pour la préparation du lit de semences.

www.metalfach.com.pl

 

Production annuelle de Metal-Fach

- 5 000 à 6 000 chaudières (prévision de 10 000 unités en 2020),

- 5 000 enrubanneuses,

-  5 000 à 10 000 outils pour chargeurs frontaux,

- 2 200 à 3 200 chargeurs frontaux,

- 800 à 1 500 Presses à balles rondes,

- 900 remorques,

- 500 épandeurs à fumier,

- 400 plateaux à paille,

- 300 déchaumeurs à disques indépendants,

- 200 remorques mélangeuses à vis verticale.

 

Les plus lus

L’abreuvoir inox basculant de La Buvette peut accueillir 8 vaches © M. Portier
La Buvette - Un abreuvoir à grande vidange de 4,60 mètres
L’abreuvoir inox de La Buvette peut accueillir 8 vaches.
 © Grimme
Grimme - L’arracheuse deux rangs de pommes de terre Evo 280 remplace la SE 150-60
Grimme poursuit le renouvellement de son offre en arracheuses de pommes de terre traînées avec l’Evo 280.
Le pick-up à tapis Base DK d’Idass s’adapte sur toutes le barres de coupe fixes à céréales jusqu’à 7,40 m © Idass
Idass - Un pick-up à tapis sur barre de coupe
Le pick-up à tapis Base DK d’Idass s’adapte sur toutes les barres de coupe fixes à céréales jusqu’à 7,40 m.
Chargeur télescopique Fendt Cargo T955 © Fendt
Fendt - Un télescopique à cabine surélévatrice

Fendt s’est rapproché du constructeur allemand Sennebogen pour ajouter à son catalogue le chargeur télescopique Cargo…

Abreuvoir La Gée Ployclean © M. Portier
La Gée - Trois abreuvoirs en polyéthylène
La gamme d’abreuvoirs en polyéthylène La Gée se complète par les modèles Polyclean, Polyflap et PE10.
Le châssis porteur WPS 22 est équipé de chenilles Claas Terra Trac. © D. Laisney
Hawe - Un châssis porteur sur chenilles motrices
Le châssis porteur WPS 22 de la firme allemande Hawe est équipé de trains de chenilles moteurs Terra Trac fournis par Claas.
Publicité