Aller au contenu principal

Manitou se réorganise et prévoit des licenciements en France

La baisse du marché observée depuis mi-2019 et la crise économique, entraînant une importante baisse de chiffre d'affaires, contraignent Manitou BF à mettre en place un plan de réorganisation en France, qui comprend des licenciements.

centre de formation Manitou d’Ancenis
Le groupe Manitou prévoit une baisse de 30 % de son chiffre d'affaires entre 2019 et 2020.
© Manitou

L'industriel français Manitou, qui emploie 4 600 salariés à travers le monde, prévoit une baisse de 30 % de son chiffre d'affaires en 2020 par rapport à 2019 (2,1 milliards d'euros). Cette différence s'explique par la crise économique liée à la Covid-19, mais aussi par un net recul de l'activité enregistré sur ses marchés depuis mi-2019. Face à cette situation qui met un terme à une longue période de croissance, le groupe prévoit de licencier en France 63 salariés au sein de Manitou BF. Il a prévu d'ouvrir une période de départ sur la base du volontariat, avant de limiter les licenciements contraints. "Associé aux actions déjà mises en œuvre dans les autres pays où le groupe Manitou est présent, notamment aux USA, en Inde et au Brésil, ainsi qu’à la décision du Conseil d’administration de renoncer à proposer le versement du dividende au titre de l’exercice record 2019, ce projet contribuera au maintien des capacités d’investissement nécessaires au groupe pour continuer à innover", précisent les dirigeants.

A lire aussi : Manitou vend en France 1 télescopique sur 3

Les plus lus

Gazole agricole fin GNR Réussir machinisme
Le GNR remplacé par un gazole agricole en 2023
Le projet de loi de finances rectificative repousse de 18 mois l'arrêt du GNR.  
Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
New Holland T7 HD PLM Connect Réussir Machinisme
New Holland présente sa nouvelle génération de tracteur T7 HD
New Holland dévoile la nouvelle génération de tracteurs T7 HD qui se veulent plus confortables et plus connectés.
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
Bétaillère Ponge XXL Réussir Machinisme
Ponge - Une bétaillère de 12 m de long
Le constructeur de la Nièvre a dévoilé une bétaillère aux dimensions XXL. 
Publicité