Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[COVID-19] - Machinisme agricole : les usines ferment

Afin d'endiguer la progression de la maladie, plusieurs constructeurs ont déjà fermé leurs usines. 

Covid-19 coronavirus Fermeture usine Réussir machinisme
L. Vimond

Manitou a annoncé la fermeture le 17 mars à 13 heures de ses sites de production. Cette décision a été prise, d'une part pour limiter l'expansion du Covid-19, d'autre part du fait des annonces de fermetures reçues dans la matinée par de nombreux partenaires, clients et fournisseurs. Cette fermeture devrait durer jusqu'au 31 mars. Cette disposition concerne l’ensemble des opérations françaises, hors activités de pièces de rechange, de support clients et certaines fonctions centrales.

De son côté, Claas a fermé toutes ses usines (Le Mans, Woippy) le 17 mars en fin de journée, mais maintient le service de livraison des pièces détachées pour répondre aux besoins des concessionnaires et clients finaux.

Coentreprise avec Agco, l'usine de transmission du Gima à Beauvais a également fermé. Par conséquent, l'usine de tracteurs Agco - Massey Ferguson a aussi fermé le 17 mars au soir.

Du côté des constructeurs de remorques, Chevance annonçait la fermeture dès le 17 mars au matin pour une durée de 15 jours, la Campagne pour une durée indéterminée. Coutand a annoncé la cessation de production le 18 mars pour une durée indéterminée. Gourdon a clos son outil de production pour une durée de 15 jours à compter du 17 mars au soir. 

Sulky-Burel a fermé ses usines le 18 mars, tandis que Grégoire Besson et Carré ont fermé à partir du 19 mars.

Outre-Manche, du fait d'une chute brutale de la demande mondiale, JCB a annoncé la fermeture de ses neuf usines de Staffordshire, Derbyshire et Wrexham le 18 mars en fin de journée, ceci au minimum pour jusqu'à la fin de la semaine prochaine. 

CNH (Case IH - New Holland) annonce le 20 mars la fermeture pour 15 jours de la majorité de ses usines européennes en agricole, comme en TP. De même Claas annonce qu'il va réduire la production en série à Harsewinkel de manière contrôlée jusqu'au 27 mars, avant de l'interrompre jusqu'au vendredi 17 avril minimum. Dix jours plus tard, ce sont la majorité des usines américaines qui ferment à leur tour. 

Depuis le 23 mars, MX est fermé jusqu'à au 27. 

Argo Tractors (Landi et McCormick) annonce la fermeture de la production du 23 mars au 3 avril. Faute de composants, Fendt ferme à son tour son usine de tracteurs de Marktoberdorf le 25 mars. Sur les sites de Feucht, Waldstetten, Hohenmölsen et Wolfenbüttel, l’approvisionnement en pièces est encore assuré pour le moment. De ce fait, la production est actuellement maintenue.

Depuis le 30 mars, plusieurs usines italiennes ont dû fermer, contraints par un décret du Premier ministre italien, 

D'autres constructeurs font déjà face à des ruptures d'approvisionnement et devront prochainement fermer. A Mannheim, John Deere constate des ruptures d'approvisionnement de composants, notamment en provenance d'Italie. Kramer a réduit sa production la semaine dernière et envisage d'avancer les congés d'été de certains de ses employés.

Certains constructeurs ont proposé dès le premier jour de confinement, à leurs ouvriers d'exercer leur droit de retrait. Sur la bonne soixantaine de salariés d'Epernay, l'usine de Tecnoma s'est retrouvée ainsi avec une dizaine de salariés. Depuis lundi 30, une trentaine de salariés sont revenus reprendre le travail et s'efforcent de construire le maximum de machines avec les pièces disponibles. 

 

 

Sur le même sujet : 

https://www.reussir.fr/machinisme/coronavirus-que-se-passe-t-il-pour-les-concessions-et-les-entrepreneurs

https://www.reussir.fr/machinisme/comment-le-coronavirus-impacte-le-machinisme

Les plus lus

Lemken arrête la pulvé Réussir machinisme
Lemken arrête les pulvés conventionnels
Alors que Lemken présentait à l'automne leur pulvérisateur automoteur Nova, le constructeur allemand annonce l'arrêt de la…
Kevin Hengouet Ecimeuse automotrice Réussir machinisme
Une écimeuse automotrice récupératrice en autoconstruction
Céréalier à Saint-Ouen-sur-Iton, dans l'Orne, Kévin Hengouet a fait construire par Romain Bouillé une écimeuse automotrice à…
_RMA2005_ART_ESSAI_KUBOTA_DM3087_DM4032_FB
[Essai] - Combiné de fauche Kubota DM3087 et DM 4032 - Simplicité et efficacité
Nos journalistes essayeurs ont fauché plusieurs hectares d’herbe à différents stades. Bilan de l’essai de ce combiné de fauche de…
Grégoire Besson trouve un repreneur pour l'usine Rabe
Le groupe Grégoire Besson a finalement trouvé un repreneur Germano-Chinois pour son usine Rabe en Allemagne, dont il a cessé la…
Le broyeur à axe horizontal MU-Pro/F Trail de Müthing offre une largeur de 8,60 m. © Müthing
Müthing - Un broyeur semi-porté de 8,60 mètres
Le broyeur à axe horizontal MU-Pro/F Trail de Müthing combine trois unités sur un châssis semi-porté.
Issu d'un partenariat avec Deutz, le prototype de chargeur télescopique Manitou MT1135 entièrement électrique est équipé d'une alimentation de 360 volts et d'un moteur électrique de 60 kW. En version hybride, la batterie de 30 kWh est installée sous le compartiment moteur et associée à un bloc diesel de 55 kW (75 kW sur le modèle d'origine). © Manitou
Le moteur de demain se précise
À court ou moyen terme, le moteur diesel n’est pas près de disparaître pour les véhicules lourds et puissants qui exigent une…
Publicité