Aller au contenu principal
Font Size

Les séries S s’automatisent

Reprenant les mêmes modèles et mêmes puissances que les actuelles S600, les nouvelles S700 accèdent à un niveau d’équipements riche de série. Elles bénéficient également de nombreux automatismes, à commencer par l’ICA 2. Déclinaison de l’ICA médaillée à l’Agritechnica 2015, ce système, fonctionnel sur blé, orge colza, soja et maïs, permet à la machine de proposer au chauffeur un réglage optimisé, en fonction des caractéristiques de la récolte (taux de perte, de grains cassés et d’ôtons, notamment grâce à des caméras sur l’élévateur à grains et sur celui à ôtons). Il ajuste en permanence les réglages (régime de rotation du rotor, serrage du rotor, vitesse des vents, grilles supérieures et inférieures), afin d’optimiser les performances de la machine. John Deere annonce des performances améliorées de 20 %, tout en réduisant de 5 % le taux de perte et celui de grains cassés. À cela, s’ajoute une évolution de l’Harvestsmart (gestion de l’avancement en fonction du taux de perte et de la charge au rotor), avec un nouvel algorithme plus performant et un gain d’ergonomie avec une activation du système depuis le bouton de descente de la coupe. L’ajustement automatique des grilles et des vents en fonction de la pente (montée/descente) fait aussi partie du package d’automatismes.

Proposé sur les cinq mêmes cultures précédemment citées, le contrôleur de rendement actif propose un auto-étalonnage multipoints. Outre le gain de précision, ce système est apprécié pour son ergonomie, comparativement à un étalonnage manuel. Combinée à une antenne GPS SF3000 ou SF6000, cette solution peut équiper les S600 à partir de 2012.

En cabine, le changement concerne principalement le terminal et le levier de commandes. Le Command Center ou l’optionnelle console GSD 2630 laisse place à une nouvelle console, baptisée GSD 4600, de dimension similaire à la GSD 2630. Le nouveau monolevier CommandPro comprend un nombre plus important de boutons personnalisables (jusqu’à 7), ainsi qu’une molette pour une navigation dans le terminal sans avoir à lâcher la main du monolevier.

Enfin, le compartiment moteur bénéficie d’une meilleure isolation contre l’accumulation de résidus et donc contre les risques d’incendie.

Ludovic Vimond

Les plus lus

En position frontale et sans carter de protection autour des lamiers, l'ensemble Seco Duplex offre un très bonne visibilité sur la zone de fauche. © L. Annic
La faucheuse à sections remise au goût du jour
Avec sa faucheuse frontale à doubles sections Seco Duplex de 10,50 mètres de large, Lionel Annic, éleveur dans le Morbihan,…
RMA2007_ART_NEW_HOLLAND_CR_10_90_REVOLUTION_DRUPAL
[ESSAI] - New Holland CR10.90 Revelation - Elle impressionne par son débit de chantier
Nous avons essayé la moissonneuse-batteuse New Holland CR10.90 Revelation l’été dernier sur l’exploitation d’Alex Ressegand à…
Faneuse Pöttinger HIT 16.18T Réussir machinisme
[VIDEO] - Pöttinger - Une faneuse de 17 mètres
Le constructeur autrichien Pöttinger étoffe par le haut son offre en faneuses avec un modèle de 17 mètres de large.
Ensileuse Krone et concession Vivagri
Krone confie le SAV des ensileuses à Vivagri pour le Calvados, la Manche et l’Orne
C’est officiel, le service après-vente des ensileuses Krone sera désormais assuré par le concessionnaire Case IH Vivagri dans le…
Innovagri 2020 Annulé Réussir machinisme
[COVID-19] - Le préfet du Loiret n'autorise pas la tenue d'Innov-Agri 2020 !
La recrudescence de cas de coronavirus dans le département est la raison invoquée par le préfet du Loiret pour annuler la tenue…
Dans l’imaginaire de la plupart des utilisateurs, les moissonneuses-batteuses à six secoueurs sont associées à de haut débit de chantier. Les cinq secoueurs les plus performantes n’ont pourtant rien à leur envier. © New Holland
Moissonneuses-batteuses : les cinq secoueurs surclassent les six
À chaque renouvellement de gamme de moissonneuses-batteuses, les constructeurs annoncent des améliorations de performances. Ces…
Publicité