Aller au contenu principal

Demblon
Les charrues Mixte pour le bio

Demblon dévoile une gamme de charrues étudiées pour l’agriculture bio.

Spécialement adaptée pour le bio, la charrue portée Mixte est dotée d’un versoir spécifique. Son angle d’attaque et son inclinaison ont été étudiés pour permettre une répartition homogène de la matière organique sur toute la largeur et aux 2/3 du flanc de raie. Le modèle de rasette est lui aussi déposé. Le dégagement entre corps est plus important qu’une charrue traditionnelle. L’objectif est de labourer les 15 premiers centimètres du sol, mais la charrue Mixte peut aussi descendre bien en dessous.

Par ailleurs le constructeur de l’Aisne avance les mêmes arguments avec son décompacteur à dents droites Interplo. Il se distingue par la pointe de sa dent en tuilage, positionnée dans l’axe du coutre, de façon à soulever et fissurer le sol. Le constructeur préconise de le combiner avec un outil de déchaumage. La profondeur de travail est comprise entre 15 et 40 cm, pour un dégagement sous châssis de 85 cm sous poutre.

Gaëtan Coisel

Nombre de corps : 4 à 7

Dégagement entre corps : 92 à 110 cm

www.demblon.com

Les plus lus

Cannabis roues tracteur Réussir Machinisme
176 kg de cannabis cachés dans les roues d'un tracteur
Trois trafiquants ont été interpelés à Brive-la-Gaillarde : ils dissimulaient 176 kg de cannabis dans des roues de tracteur. 
Circulation routière Réussir machinisme
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
La vérification générale périodique est à réaliser tous les six mois sur les chargeurs télescopiques et les valets de ferme. © D. Laisney
Contrôle technique du chargeur frontal ou du télescopique : une opération à réaliser soi-même
La vérification générale périodique (VGP) des chargeurs frontaux, télescopiques et valets de ferme est obligatoire dans les…
Philippe Stival utilise un tracteur de 200 chevaux pour travailler le sol entre 35 et 40 centimètres de profondeur avec sa bêche rotative de trois mètres de large. © P. Stival
« J’utilise une rotobêche pour lutter contre le taupin »
Chez Philippe Stival, céréalier et producteur de pommes de terre à Miribel dans l’Ain, la bêche rotative est un outil déterminant…
Claas Arion 400 Réussir machinisme
Claas dévoile la troisième génération d'Arion 400
La troisième génération de tracteurs Claas Arion 400 accueille un septième modèle. 
Joconde Agrifac Réussir MAchinisme
Agrifac - Une reproduction de la Joconde de près de 3 hectares avec un pulvérisateur
Pour montrer son savoir-faire en termes de technologie de pulvérisation, Agrifac s'est amusé à peindre la Joconde sur une…
Publicité