Aller au contenu principal

Huit conseils pour faire des économies de GNR

Face à la flambée du prix du gazole non routier, petit rappel sur les bonnes pratiques à adopter pour faire des économies de carburant, sans changer votre parc matériel.

Avec le prix du GNR qui a explosé depuis un an, les agriculteurs sont d'autant plus attentifs aux bons gestes pour réaliser des économies de carburant, d'autant que le GNR ne constitue pas la seule charge qui connaît une forte hausse ces derniers mois. Voici quelques rappels des bonnes pratiques à adopter.

  • Eviter de laisser vos automoteurs tourner au ralenti.
    Eteindre le moteur. A quoi sert de laisser tourner un tracteur ou un engin de manutention au ralenti, s'il ne sert pas. Sur l'année, cela peut représenter plusieurs centaines de litres de GNR d'économie à la clé.
  • Adapter la pression des pneumatiques à vos travaux.
    Adapter la pression des pneumatiques à vos travaux. Abaissez-la en se référant aux abaques des manufacturiers (en fonction de la vitesse et de la charge par essieu) pour les travaux au champ. Montez-la si vos travaux sont essentiellement routiers. Dans le premier cas, on réduit le tassement, ce qui peut éviter un passage de décompacteur. Dans le second cas, les économies de carburant et d'usure de gomme peuvent atteindre facilement 20 %. L'emploi de jumelages permet d'abaisser encore la pression, donc le tassement et ainsi les besoins énergétiques pour annuler les effets du tassement.
  • Bien dimensionner le tracteur à l'outil.
    Choisir le tracteur le plus adapté. Lorsque l'on dispose d'un parc de plusieurs tracteurs, privilégiez le tracteur offrant le meilleur compromis poids-puissance pour la tâche à effectuer. Inutile de déplacer du poids mort inutilement et de sous-utiliser un moteur qui consommera davantage.
  • Prendre le temps d'enlever les masses peut générer des gains de temps, d'efficacité et de consommation. 
    Adapter le lestage. Même si le démontage ou le remontage des masses est souvent fastidieux, prendre le temps d'enlever les masses peut générer des gains de temps, d'efficacité et de consommation. Un bon équilibre des masses sera également vecteur d'économie de carburant en optimisant la capacité de traction.
  • Sur la route, n'hésitez pas à passer le rapport supérieur.
    Faire le choix de l'écoconduite. Inutile de faire vrombir votre automoteur. La conduite la plus efficace, offrant le meilleur compromis productivité-consommation, est celle qui s'approche du couple maximal, à bas régime. N'hésitez donc pas à passer le rapport de transmission supérieur. Passer son tracteur au banc d'essai peut permettre de mieux le connaître le comportement du moteur, en plus de détecter des éventuels problèmes pouvant générer une surconsommation. 
  • Employer autant que possible le régime de prise de force économique, notamment lorsque l'outil peut être aisément entraîné par le tracteur. 
    Employer autant que possible le régime de prise de force économique, notamment lorsque l'outil peut être aisément entraîné par le tracteur. 
  • Utiliser au maximum le guidage ou l'autoguidage par GPS, afin de limiter les recoupements dans la parcelle.
    Utiliser au maximum le guidage ou l'autoguidage par GPS, afin de limiter les recoupements dans la parcelle.
  • L'entretien régulier, qui passe par un soufflage régulier des filtres à air et des radiateurs, évite les surconsommations. 
    Faire respirer son tracteur. L'entretien régulier, qui passe par un soufflage régulier du filtre à air et des radiateurs, évite les surconsommations. 

Les plus lus

Le tracteur John Deere 6R 185 développe jusqu'à 234 chevaux avec la puissance additionnelle IPM.
John Deere - Les tracteurs de la série 6R perdent leur tableau de bord
John Deere vient de dévoiler sa dernière génération de tracteurs de la série 6R. Ces nouveaux modèles profitent d’un…
Stéphane Danion utilise deux robots de paillage Wasserbauer, l’un dédié aux aires de couchage des génisses et l’autre intervenant principalement au-dessus des logettes.
« Les deux robots pailleurs nous font gagner du temps et de la paille »
Chez Stéphane Danion, toutes les principales tâches de l’élevage laitier sont désormais automatisées : traite, alimentation,…
Case IH a dévoilé trois gammes de chargeurs frontaux, baptisées A, U et T, pour les tracteurs Farmall C, Luxxum, Vestrum, Maxxum et Puma.
Case IH équipe ses tracteurs de chargeurs frontaux français
Case IH dévoile une nouvelle offre de chargeurs frontaux qui n'est pas sans rappeler celle du constructeur français MX. 
Éric et Alex Hontang ont participé pendant deux ans à la mise au point du système de paillage automatisé Sentinel de Dussau distribution.
« Jusqu’à six heures gagnées par semaine avec le paillage automatisé »
Éleveurs de bovins viande dans les Landes, Éric et Alex Hontang participent depuis deux ans au développement du système de…
Compact, maniable et stable, le chargeur télescopique dispose d'une bonne portée horizontale et verticale.
Quels outils pour la manutention du grain ?
Lorsque l’on stocke son grain à la ferme, il est important d’avoir des outils adaptés à la manutention de céréales.
Le tracteur Massey Ferguson MF 8S.265 offre une puissance maxi de 285 ch avec le boost
[Essai] Massey Ferguson MF 8S.265 « Un tracteur polyvalent, doté d’une cabine exceptionnelle »
Stéphane Prochasson, céréalier à Pannes dans le Loiret, a pu découvrir pendant une semaine le tracteur Massey Ferguson MF 8S.265…
Publicité