Aller au contenu principal

« L’épandeur d’engrais haut de gamme plus facilement accessible en Cuma »

Quatre agriculteurs de la Cuma de la Bazoge dans la Manche ont choisi d’investir en Cuma dans un épandeur équipé de la pesée et de la coupure de sections par GPS.

« Alors que nous étions quatre agriculteurs à devoir renouveler notre vieil épandeur d’engrais, nous avons fait le choix de partager l’investissement en Cuma, afin d’accéder à un appareil haut de gamme, indique Richard Auvré, agriculteur à Bellefontaine et adhérent de la Cuma de la Bazoge (Manche). Acheté 17 000 euros en 2019 et subventionné à hauteur de 3 000 euros pour la partie GPS, le modèle Amazone ZA-V 2700 Profis Tronic est équipé du DPAE, de la pesée, de la coupure de sections et son terminal Isobus AmaTron 4 intègre une barre de guidage. D’une capacité de 2 700 litres, il fertilise 750 hectares par an et nous coûte 3,80 euros par hectare.

Le confort apporté par cet épandeur est indiscutable et nous ne ferions pas marche arrière. Il se règle tout seul après avoir rentré la densité et nous n’avons plus besoin de descendre pour jalonner grâce à la barre de guidage. J’ai même pour ma part cessé de jalonner au semis des céréales. Nous travaillons désormais en 21 mètres comme avec le pulvérisateur, alors que nous étions avant en 18 mètres. Une période d’adaptation a toutefois été nécessaire, car son fonctionnement a bouleversé nos habitudes. Comme dans les fourrières il tarde à démarrer l’épandage, nous avions le sentiment qu’il ne fonctionnait pas correctement. En réalité, il a fait ressortir que nous surdosions systématiquement dans les bouts de champ en lançant manuellement l’épandage trop tôt, souvent au bout de 10 mètres, alors que l’Amazone parcourt une bien plus grande distance. Il surprend également dans les pointes où parfois il n’épand pas pour éviter les recroisements, alors qu’auparavant nous avions tendance à laisser la distribution ouverte. Un atout lié au guidage est la facilité à repérer dans la parcelle le lieu de redémarrage lorsque la trémie doit être remplie en cours de chantier. »

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Charles Crapard, agriculteur à Villiers-Saint-Georges : « L'écimeuse est une solution pour lutter contre les adventices résistantes. »
[VIDEO] « J’écime mes céréales avec un microtracteur »
Charles Crapard écime ses céréales à l’aide d’un tracteur de 36 chevaux et d’une écimeuse Bouillé Concept de 12 mètres.
Plusieurs sites d'Agco dans le Monde ont été concernés par cette cyber-attaque.
Agco - Après trois jours d'arrêt, l'usine de Beauvais, victime d'une cyber-attaque, redémarre.
Des sites de production d'Agco ont été victimes d'une cyber-attaque, dont ceux de Beauvais. Ces derniers ont redémarré mardi 10…
Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes
Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien…
Le filtre à particules (FAP) et le catalyseur SCR, équipant la plupart des moteurs récents, sont très fiables à condition de prendre quelques précautions.
Les conseils pour bien faire vieillir les FAP et SCR
Les dispositifs de dépollution (catalyseur SCR et filtres à particules) montés sur l’échappement des moteurs se généralisent sur…
Les remorques autochargeuses Claas Cargos cesseront d'être produites à la fin de l'année.
Claas arrête la production des remorques autochargeuses Cargos
Claas annonce la fin de la production des remorques autochargeuses Cargos. Explications. 
Publicité