Aller au contenu principal

Lemken arrête les pulvés conventionnels

Alors que Lemken présentait à l'automne leur pulvérisateur automoteur Nova, le constructeur allemand annonce l'arrêt de la production de ses pulvérisateurs conventionnels.

Lemken arrête la pulvé Réussir machinisme
Lemken arrête la pulvérisation conventionnelle.
© L. Vimond

Changement de cap à 180 degrés chez Lemken, le constructeur annonce la fin de la production des pulvérisateurs conventionnels pour la fin de l'année. Le directeur général Anthony van der Ley s'explique : « Au bout de plus de 10 ans, nous n'avons pas atteint la taille critique sur ce segment de marché. Les conditions légales d'accès à chacun des marchés sont de plus en plus contraignantes et de plus en plus hétérogènes. Il n'y a donc pas de standard LEMKEN en matière de pulvérisateurs nous permettant d'atteindre un volume satisfaisant en fonction de nos exigences de qualité et des différents besoins de nos clients. Nous constatons également que les restrictions pour les produits phytosanitaires augmentent aussi à cause des consommateurs. Bien que nous ayons présenté de nouveaux modèles très pérennes lors du dernier salon Agritechnica et que notre équipe ait été pleinement motivée par le niveau élevé de l'accueil, nous avons choisi ce moment pour nous séparer de notre gamme de pulvérisateurs de manière transparente. » 

Faisant notamment suite au rachat de Steketee il y a deux ans, l'offre Crop Care de Lemken s'articulera, outre des épandeurs d'engrais, autour des bineuses pouvant s'associer à une pulvérisation inter-rang sélective ou à un traitement localisé.

Le site de production de pulvérisateurs de Haren (Emsland) sera maintenu et même agrandi : y seront assemblé des semoirs (en ligne et monograine). Les capacités seront libérées sur Alpen pour la fabrication de matériel de travail du sol. 

Les commandes de pulvérisateurs des clients seront également encore acceptées et livrées d'ici la fin de l'année.

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Fendt figure parmi les pionniers de la CVT.
Transmissions à variation continue - Qui fournit qui ?
Présentes depuis plus de deux décennies sur les tracteurs, les transmissions à variation continue se sont largement démocratisées…
Claas propose un modèle 6 secoueurs équipé d’un moteur de 507 chevaux avec la Lexion 6900.
Moissonneuses-batteuses - Secoueurs ou rotors - Comment choisir ?
Entre une grosse machine à secoueurs et une moissonneuse-batteuse non-conventionnelle de début de gamme, il est naturel d’hésiter…
Compter entre 300 et 400 ch pour emmener le scalpeur Franquet CultiScalp de 12 m
Franquet - Le Cultiscalp prend de l’envergure
Franquet étoffe son offre en scalpeurs avec un modèle de 12 m.
Broyeur de bois automoteur Diamant 2000
Albach – Performances boostées sur le broyeur de bois automoteur Diamant 2000
Reconnu pour sa capacité à dévorer les troncs entiers des essences les plus dures et à produire des plaquettes de bonne qualité,…
Le pneu Michelin Evobib est spécialement conçu pour les tracteurs équipés d'un système de télégonflage.
Michelin - Le pneu Evobib en deux dimensions
Le pneumatique spécialement conçu pour les tracteurs équipés d’un système de télégonflage arrive dans une nouvelle version, avec…
Publicité