Aller au contenu principal
Font Size

Mercedes
Le V6 dynamise le pick-up Classe X

Mercedes complète sa gamme de pick-up Classe X avec le modèle X 350d 4MATIC doté d’un moteur V6 de 258 ch, d’une boite auto à 7 rapports et d’une transmission intégrale permanente d’origine Mercedes. Nos impressions après une journée à son volant dans toutes les conditions de terrain.

Disponible jusqu’à présent en deux modèles 4 cylindres (163 et 190 ch), le pick-up Classe X accueille désormais une motorisation V6 Mercedes de 258 ch avec le modèle X 350d 4MATIC. Ce modèle était attendu pour vraiment positionner le classe X dans les pick-up haut de gamme, avec pour seul véritable concurrent à ce niveau, l’Amarok de Volkswagen. Rappelons que le pick-up Mercedes est dérivé du Nissan Navara, dont il se différencie par sa carrosserie, sa planche de bord et par un châssis renforcé avec des voies élargies. Ce dernier point s’imposait pour pouvoir implanter le moteur V6. Ce bloc de 3 l de cylindrée délivre un couple de 550 Nm procurant un dynamisme étonnant à ce lourd pick-up, même chargé ou attelé à une remorque. Avec sa suspension arrière multibras à ressorts hélicoïdaux, le Mercedes offre en outre un confort de premier ordre. Issue de la banque d’organes du constructeur allemand, la boite automatique 7G-Tronic Plus à 7 rapports participe également au confort, avec un passage des rapports à la fois progressif et réactif. Attention toutefois de garder le pied léger lors des relances pour ne pas subir une arrivée trop brutale du couple. Pour limiter le phénomène, il possible d’opter pour le mode Eco de la transmission qui favorise les bas régimes.

Transmission intégrale permanente

Quatre autres modes sont disponibles : Confort pour les réglages de base, Sport pour plus de réactivité dans les passages de rapports et privilégiant les régimes élevés, Manuel pour un pilotage à l’aide des palettes au volant et Offroad pour la conduite en terrains difficiles procurant plus de précision d’accélération. Le X 350d dispose de la transmission intégrale permanente 4MATIC qui assure une répartition de la force de traction à 40 % sur l’essieu avant et 60 % sur l’arrière. Elle fonctionne selon trois modes : 4MAT pour les conditions standard, 4H lorsque l’adhérence est dégradée et 4L pour le franchissement. L’utilisation d’un blocage de différentiel contrôlé et en option, d’un blocage de différentiel arrière assure au Classe X une capacité de franchissement remarquable. La gestion électronique très fine de la transmission et le couple généreux du moteur procurent un sentiment de sécurité. Le limiteur de vitesse en descente DSR est notamment très efficace. Ce dispositif a la particularité de fonctionner également en marche arrière.

Du côté de la capacité de chargement, le X 350d conserve la benne la plus large du marché capable d’accueillir une europalette dans le sens de la largeur. Du fait de son poids plus élevé (2 285 kg), sa charge utile se limite à 965 kg. La charge remorquable se maintient en revanche à 3,5 t.

Deux niveaux de finition assez bien dotés

Ce nouveau venu se décline dans deux finitions : Progressive et Power. Toutes deux reçoivent une climatisation automatique, un système d’ouverture et démarrage sans clef, ainsi que le maintien dans la ligne Active lane keeping assist. Le grand écran couleur, très lisible et aux menus intuitifs, est piloté depuis un pavé tactile sur la console centrale demandant un temps d’adaptation pour être à l’aise. À noter que le classe X est le premier pick-up à disposer d’un dispositif de télématique. Le Mercedes me connect offre plusieurs services comme l’accès au trafic en temps réel, l’appel d’urgence et l’accès depuis le smartphone à la gestion des pannes, au diagnostic à distance, à la surveillance et à la localisation du véhicule.

Le X350 d s’affiche à un tarif de 51 708 euros TTC en finition Progressive et 56 018 euros TTC en finition Power. La consommation mixte annoncée à 8,8 l/100km est difficile à reproduire. En conduite normale, on dépasse facilement les 10 l/100km. Les 258 ch ne sont pas là par hasard ! Uniquement disponible en double cabine, le classe X ne permet par la récupération de la TVA. Mais le plus difficile reste à venir, car dès le 1er janvier 2019, ce véhicule qui émet 236 g/km de CO2 subira un malus écologique de 10 500 euros et se verra imposé la TVS (5 000 euros par an). Conscient de l’impact tarifaire de cette récente mesure fiscale, Mercedes espère trouver une solution pour éviter à ses clients professionnels de la subir…

Les plus lus

Moissonneuse-batteuse John Deere X9 Réussir Machinisme
John Deere - On connaît la puissance de la nouvelle moissonneuse-batteuse X9
Sept mois après son lancement à Agritechnica, qui nous a laissé un peu sur notre faim, John Deere en dévoile un peu plus.
En position frontale et sans carter de protection autour des lamiers, l'ensemble Seco Duplex offre un très bonne visibilité sur la zone de fauche. © L. Annic
La faucheuse à sections remise au goût du jour
Avec sa faucheuse frontale à doubles sections Seco Duplex de 10,50 mètres de large, Lionel Annic, éleveur dans le Morbihan,…
Innovagri 2020 Annulé Réussir machinisme
[COVID-19] - Le préfet du Loiret n'autorise pas la tenue d'Innov-Agri 2020 !
La recrudescence de cas de coronavirus dans le département est la raison invoquée par le préfet du Loiret pour annuler la tenue…
_RMA2006_ART_ESSAI_MASSEY_FERGUSON_MF7718_S_Drupal
[ESSAI] - Massey Ferguson MF 7718 S Exclusive - "Vue dégagée et maniabilité"
Wilfried Simonneau, salarié agricole sur l’exploitation de Philippe Coiffard, installé dans la Vienne à Availles-Limouzine, fait…
John Deere – Les tracteurs 7R se rapprochent des 400 chevaux
Lancée à l’automne dernier, la série 7R de John Deere accueille un nouveau modèle affichant une puissance maxi boostée de 388…
Ensileuse Krone et concession Vivagri
Krone confie le SAV des ensileuses à Vivagri pour le Calvados, la Manche et l’Orne
C’est officiel, le service après-vente des ensileuses Krone sera désormais assuré par le concessionnaire Case IH Vivagri dans le…
Publicité