Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Récolte
La série 9000 d’ensileuses John Deere flirte avec les 1000 chevaux

John Deere dévoile ce mercredi 29 août, en Italie, sa nouvelle gamme d’ensileuses automotrices Séries 9000. Au programme : plus de puissance, davantage de performances, réduction des coûts d’utilisation, confort accru et gain de fiabilité.

Quatre automotrices composent la nouvelle gamme d’ensileuses séries 9000 de John Deere : 9600, 9700, 9800 et 9900. Ces modèles à canal large (850 mm) arrivent pour la campagne 2019 et signent l'arrêt de commercialisation des ensileuses John Deere 8700 et 8800 à moteur Cummins. Les trois plus puissantes (9700, 9800 et 9900) adoptent une motorisation Liebherr V12 de 24,2 litres de cylindrée délivrant respectivement 770, 870 et 970 chevaux. La version 9600 se voit, elle, pourvue d’un moteur John Deere à six cylindres en ligne de 625 chevaux. Ces nouvelles ensileuses partagent la même chaîne cinématique que les précédentes Séries 8000, mais profitent d’évolutions techniques améliorant leurs performances. Selon le constructeur, à puissance équivalente, le débit augmente de 10 % et l’efficacité de l’éclateur progresse de 10 %. En contrepartie, la consommation de carburant diminue de 10 % grâce au régime du moteur Liebherr limité à 1650 tr/min au travail et à sa plage de puissance constante étendue de 1400 à 1800 tr/min. Le rotor reprend le dessin de celui des Séries 8000 et conserve un diamètre de 670 mm. Il bénéficie en revanche de poulies d’entraînement plus larges et d’un arbre plus gros. L’entraînement de l’éclateur et de la ventilation a aussi été revu en adéquation avec la montée en puissance.

La cabine des Séries 8000

Les nouvelles séries 9000 accèdent à deux types d'éclateur : XStream de 250 mm de diamètre et 50 % de différentiel de vitesse entre les deux rouleaux ; Premium de 240 mm de diamètre et de 32 ou 40 % de différentiel de vitesse. Elles héritent de la cabine des ensileuses de la série 8000 et se déclinent systématiquement en quatre roues motrices. Elles sont bien sûr disponibles avec le capteur HarvestLab 3000 de mesure de la qualité de la récolte et l'Active Fill Control pour la gestion automatique du remplissage des bennes, ainsi qu'avec le guidage automatique AutoTrac par GPS et le système de guidage sur le rang RowSense. Les nouvelles ensileuses John Deere accèdent aussi au bec Kemper Stalk Buster muni d’unités de broyage pour déchiqueter les pieds de maïs, afin de détruire l’habitat hivernal de la pyrale.

www.deere.fr

 

Vignette

 

 

John Deere - ensileuse 9000i

Les plus lus

Vignette
« De réelles économies avec la coupe à tapis »
La Cuma de l’Escut a investi l’an dernier dans une coupe flexible à tapis, dite Draper. Après 600 hectares récoltés, les…
Vignette
Trouver la machine adaptée à vos besoins
Le marché des épampreuses regorge de solutions techniques toutes plus diverses. Entre fils et lanières, le choix se fait sur le…
Vignette
« Notre autochargeuse transporte tous les fourrages »
La remorque autochargeuse du Gaec de la Fontaine à Locmalo (Morbihan) est exploitée dix mois de l’année à l’affouragement. Elle…
Vignette
Un caisson ravitailleur pour les granulés
Vigneron à Crézancy-en-Sancerre dans le Cher, Nicolas Millet a conçu un caisson pour charger son épandeur d’amendements…
Vignette
154 faucheuses conditionneuses portées & 74 faucheuses conditionneuses frontales
Les gammes de faucheuses conditionneuses portées accueillent de plus en plus de modèles doubles destinés aux combinaisons de…
Vignette
L’agent Michel Perrard repris par Adrien et Maxime Jouenne
Les nouveaux propriétaires des Ets Michel Perrard (Manche) souhaitent pérenniser la relation de proximité entretenue avec les…
Publicité