Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Récolte
La série 9000 d’ensileuses John Deere flirte avec les 1000 chevaux

John Deere dévoile ce mercredi 29 août, en Italie, sa nouvelle gamme d’ensileuses automotrices Séries 9000. Au programme : plus de puissance, davantage de performances, réduction des coûts d’utilisation, confort accru et gain de fiabilité.

Quatre automotrices composent la nouvelle gamme d’ensileuses séries 9000 de John Deere : 9600, 9700, 9800 et 9900. Ces modèles à canal large (850 mm) arrivent pour la campagne 2019 et signent l'arrêt de commercialisation des ensileuses John Deere 8700 et 8800 à moteur Cummins. Les trois plus puissantes (9700, 9800 et 9900) adoptent une motorisation Liebherr V12 de 24,2 litres de cylindrée délivrant respectivement 770, 870 et 970 chevaux. La version 9600 se voit, elle, pourvue d’un moteur John Deere à six cylindres en ligne de 625 chevaux. Ces nouvelles ensileuses partagent la même chaîne cinématique que les précédentes Séries 8000, mais profitent d’évolutions techniques améliorant leurs performances. Selon le constructeur, à puissance équivalente, le débit augmente de 10 % et l’efficacité de l’éclateur progresse de 10 %. En contrepartie, la consommation de carburant diminue de 10 % grâce au régime du moteur Liebherr limité à 1650 tr/min au travail et à sa plage de puissance constante étendue de 1400 à 1800 tr/min. Le rotor reprend le dessin de celui des Séries 8000 et conserve un diamètre de 670 mm. Il bénéficie en revanche de poulies d’entraînement plus larges et d’un arbre plus gros. L’entraînement de l’éclateur et de la ventilation a aussi été revu en adéquation avec la montée en puissance.

La cabine des Séries 8000

Les nouvelles séries 9000 accèdent à deux types d'éclateur : XStream de 250 mm de diamètre et 50 % de différentiel de vitesse entre les deux rouleaux ; Premium de 240 mm de diamètre et de 32 ou 40 % de différentiel de vitesse. Elles héritent de la cabine des ensileuses de la série 8000 et se déclinent systématiquement en quatre roues motrices. Elles sont bien sûr disponibles avec le capteur HarvestLab 3000 de mesure de la qualité de la récolte et l'Active Fill Control pour la gestion automatique du remplissage des bennes, ainsi qu'avec le guidage automatique AutoTrac par GPS et le système de guidage sur le rang RowSense. Les nouvelles ensileuses John Deere accèdent aussi au bec Kemper Stalk Buster muni d’unités de broyage pour déchiqueter les pieds de maïs, afin de détruire l’habitat hivernal de la pyrale.

www.deere.fr

 

Vignette

 

 

John Deere - ensileuse 9000i

Les plus lus

Vignette
Fenaison : Il andaine à 27 km/h
Accrochez-vous ! Avec son andaineur frontal Reiter Respiro R3 Profi et son tracteur Massey Ferguson 7620, l'ETA Pouliquen…
Vignette
Un jumelage qui a du cran
Lors de conditions très difficiles, le constructeur Sabatino sort les rames avec son jumelage pour le moins particulier.
Vignette
3 000 hectares en Roumanie - 8 tracteurs Fendt 724
Une exploitation roumaine démesurée : petit tour du propriétaire.
Vignette
Un déchaumeur particulier
Une combinaison de déchaumeurs pour gérer les adventices, les repousses ou encore les problèmes de pyrale.
Vignette
Embarquez à bord d'un Massey Ferguson pour les labours
Mimi Agri, Youtubeuse spécialisé en agricole a joué, pour l'occasion, les modèles au volant de sont tracteur.
Vignette
Plantation de pommes de terre : Du beau monde dans la parcelle
Les chantiers de plantation de pommes de terres sont souvent gourmands en matériel et en main-d'oeuvre et demande une…
Publicité