Aller au contenu principal

La pulvé du futur se matérialise

Dans un contexte de forte pression sur l’usage des phytos, les équipements de pulvérisation apparaissent comme l’axe stratégique pour mieux et moins consommer de produits, tout en préservant l’efficacité des traitements. Les constructeurs en ont déjà pris conscience en faisant largement évoluer la technologie embarquée sur leurs appareils ces dernières années. Mais une nouvelle étape est nécessaire avec l’intégration de capteurs capables d’identifier les zones à traiter. Un progrès qui passera par la généralisation du pilotage à la buse et par la mise au point de systèmes d’injection directe suffisamment réactifs pour sélectionner, en temps réel, le produit et la dose à appliquer. La protection de l’utilisateur reste au centre des préoccupations avec le développement de dispositifs limitant le contact avec les produits. La solution ultime viendra peut-être de l’automatisation complète avec les robots ou les drones.

 

A LIRE AUSSI 

"La pulvérisation ultralocalisée : en quête d’avenir"

Dossier pulvé

Dans un contexte d’Ecophyto, pulvériser uniquement là où c’est nécessaire s’avère être un levier important d’économies en produits phytosanitaires.

L’avènement des capteurs optiques et de l’analyse d’images d’un côté et les dernières technologies en termes de coupures de buses de l’autre, ouvrent de nouvelles...

Pour lire la suite - https://www.reussir.fr/machinisme/technologie-la-pulverisation-ultralocalisee-en-quete-davenir

 

 

"Quand la buse règle son débit"

Dossier pulvé

Les buses à pulsation optimisent la qualité de pulvérisation en autorisant des grandes variations de vitesse ou de volume à l'hectare à pression constante.

Utilisée depuis une quinzaine d’années aux États-Unis, la technologie PWM (Pulse Width Modulation, pour modulation de largeur d’impulsion), caractérisant les...

Pour lire la suite - https://www.reussir.fr/machinisme/quand-la-buse-regule-son-debit

Les plus lus

Demandant des tracteurs de 85-90 ch, les petites combinaisons de fauche triples, qui commencent à 7,24 m de large, offrent un bon suivi de sol, comparativement à une faucheuse arrière latérale de 4 à 4,40 m.  © Pöttinger
Les faucheuses triples sans conditionneur séduisent les éleveurs
Depuis deux ans, les ventes d’ensembles de fauche frontale et double lamier arrière connaissent une croissance forte. Ces…
[VIDEO] SIP - Le groupe de fauche de 15 mètres en démonstration en Normandie
Le groupe de fauche Silvercut Disc 1500 T du constructeur slovène SIP a récemment déployé ses ailes dans la campagne normande.…
Agriliant – Deux étudiantes veulent développer des filets et ficelles biodégradables
Chloé Tinel et Ines Vecten, étudiantes d’UniLasalle Rouen, ont mis à profit leur stage de fin d’étude pour initier un projet de…
Siwi attelage rapide Oria Agriculture Réussir Machinisme
[VIDEO] - Siwi, le dételage instantané importé en France par Oria Agriculture
Oria Agriculture importe le système d'attelage instantané Siwi Combi-Hitch. 
Frédéric Lefeuvre, éleveur en Gaec à Derval en Loire-Atlantique. « La combinaison de fauche sans conditionneur est peu gourmande en puissance. » © M. Portier
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de fauche double à une…
Fliegl propose un déchaumeur à disques chaînés.  © Fliegl
Fliegl - Un déchaumeur à disques chaînés de 7 m
Le déchaumeur à quatre chaînes de disques KSE de Fliegl assure un bon suivi du terrain.
Publicité