Aller au contenu principal

Kubota - Les presses à chambre variable renforcées et automatisées

Avec sa série « Plus », Kubota équipe ses presses à chambre variable BV4100 et BV5200 d’un système d’entraînement renforcé. Garanties trois ans, ces presses accèdent aussi à la fonctionnalité TIM automatisant le pilotage de certaines fonctions du tracteur.

Les presses à chambre variable Kubota BV4100 et BV5200 profitent de plusieurs améliorations dans leur nouvelle version « Plus ». Doté d’un nouveau rouleau tasse-andain, le pick-up de 2,20 m reçoit des dents plus rapprochées et allongées de 10 mm, ainsi qu’une chaîne d’entraînement renforcée. La chaîne de transmission gagne aussi en résistance pour une durée de vie accrue, tout comme les rouleaux de la chambre désormais dotés d’un arbre central et de roulements au diamètre accru (+ 45 %). L’entretien est simplifié, grâce notamment à un graissage centralisé. Le confort d’utilisation progresse avec une prise de force dotée d’une nouvelle protection et d’un nouveau support. Les feux de signalisation à leds implantés plus en hauteur sont moins sensibles aux accrochages. Ces presses profitent d’une garantie trois ans, portée à cinq ans en option (1 000 euros).

Pilotées par Isobus, ces machines accèdent désormais à la fonctionnalité TIM, certifiée par l’AEF, qui permet un pilotage des fonctions du tracteur par l’outil attelé. En accompagnement de la presse, Kubota se distingue en proposant cette fonction sur les tracteurs M7003 Premium KVT. La presse, dotée du Techno Pack comprenant notamment un capteur sur l’éjecteur de balle, gère automatiquement les étapes du cycle de confection de la balle. D’une dizaine en mode manuel (seul le liage est automatique), la gestion TIM limite l’action du chauffeur à deux étapes : la conduite et la validation pour redémarrer le tracteur pour une nouvelle balle. Il n’a plus à s’occuper de la gestion de l’avancement, du liage, du régime moteur, de l’ouverture et de la fermeture de la porte.

Ces évolutions se retrouvent également aux couleurs de la marques Vicon sur les gammes de presses RV5100 et RV5200 avec la série Plus. 

Les plus lus

Demandant des tracteurs de 85-90 ch, les petites combinaisons de fauche triples, qui commencent à 7,24 m de large, offrent un bon suivi de sol, comparativement à une faucheuse arrière latérale de 4 à 4,40 m.  © Pöttinger
Les faucheuses triples sans conditionneur séduisent les éleveurs
Depuis deux ans, les ventes d’ensembles de fauche frontale et double lamier arrière connaissent une croissance forte. Ces…
[VIDEO] SIP - Le groupe de fauche de 15 mètres en démonstration en Normandie
Le groupe de fauche Silvercut Disc 1500 T du constructeur slovène SIP a récemment déployé ses ailes dans la campagne normande.…
Agriliant – Deux étudiantes veulent développer des filets et ficelles biodégradables
Chloé Tinel et Ines Vecten, étudiantes d’UniLasalle Rouen, ont mis à profit leur stage de fin d’étude pour initier un projet de…
Siwi attelage rapide Oria Agriculture Réussir Machinisme
[VIDEO] - Siwi, le dételage instantané importé en France par Oria Agriculture
Oria Agriculture importe le système d'attelage instantané Siwi Combi-Hitch. 
Frédéric Lefeuvre, éleveur en Gaec à Derval en Loire-Atlantique. « La combinaison de fauche sans conditionneur est peu gourmande en puissance. » © M. Portier
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de fauche double à une…
Fliegl propose un déchaumeur à disques chaînés.  © Fliegl
Fliegl - Un déchaumeur à disques chaînés de 7 m
Le déchaumeur à quatre chaînes de disques KSE de Fliegl assure un bon suivi du terrain.
Publicité