Aller au contenu principal

[Vidéo] Krone - Nouvelle cabine et éclateur plus performant sur les ensileuses Big X compactes

Quelques exemplaires de la génération 2021 d’ensileuses Big X 480, 530, 580 et 630, sont déjà sur le terrain. La rédaction de Réussir Machinisme vous présente ici les évolutions apportées par Krone sur ces automotrices.

Pour différencier visuellement les Big X compactes (480, 530, 580 et 630) actuelles et celles de la génération 2021, mieux vaut bien connaître la gamme d’ensileuses automotrices Krone. Les quelques nouveaux modèles déjà livrés en présérie sont d’ailleurs passés inaperçus, alors que certains ont réalisé la campagne d’ensilage d’herbe. Le design global reste en effet quasi identique, avec notamment les mêmes capots moteur. Le seul véritable point extérieur de distinction est le toit bicolore. Les Big X compactes abandonnent la cabine historique Krone et adoptent celle de leurs grandes sœurs Big X 680, 780, 880 et 1180. La version surélévatrice reste en revanche indisponible sur cette gamme. Le chauffeur retrouve les mêmes joystick et accoudoir multifonction, mais profite d’un habitacle plus spacieux dégageant davantage la visibilité. Il accède également à un terminal de commande pourvu d’un écran tactile pour une utilisation plus conviviale. Ce moniteur est relié au boîtier de télémétrie Krone Smart Connect, qui permet de suivre à distance l’activité de l’ensileuse et d’éditer des rapports de chantier facilitant l’établissement des factures.

Un écran tactile de 12 pouces

La cabine se décline en finitions Premium et Comfort Premium. La première version propose le terminal à écran tactile couleur de 8 pouces, une entrée USB et une entrée vidéo, un store pare-soleil avant, un essuie-glace avant et deux latéraux. La seconde finition se distingue par l’adoption d’un volant en cuir, du terminal à écran couleur tactile de 12 pouces, d’une glacière refroidie sous le siège passager, de stores pare-soleils (à l’avant, à droite et à l’arrière), ainsi que de six essuie-glaces : trois à l’avant, deux latéraux et un à l’arrière, tous équipés d’un lave-glace. En option, Krone monte un pack de feux de travail à leds pouvant être complété de l’éclairage sous les capots et au niveau de l’échelle d’accès.

A lire aussi : L'ensileuse Krone Big X pilotée du bout des doigts

L’éclateur 25 % plus large

Sur sa dernière génération de Big X compactes, le constructeur allemand monte de série l’éclateur Optimaxx de 250 mm de diamètre à denture hélicoïdale inclinée à 5 degrés et en opposition sur chaque rouleau, dont la largeur passe de 45 à 57 cm. Ce gain de 25 % permet d’améliorer le débit de chantier tout en conservant la même action de pulvérisation des grains de maïs. Pour la récolte de l’herbe, l’éclateur se retire toujours par le dessous de la machine à l’aide de trois roues amovibles. Cette opération est facilitée par la suspension arrière à double triangulation, qui accroît nettement la garde au sol. Le système optionnel à commande électrique VariQuick permet de descendre seul et en quelques minutes l’éclateur pour passer rapidement à la configuration herbe.

50 chevaux en vente en ligne pour les Big X 480 et 580

Sur le plan de la motorisation, Krone retient toujours un six-cylindres MTU de 12,8 l sur les Big X 480 et 530 et de 15,6 l sur les modèles 580 et 630. Ces blocs, développant de 490 à 653 ch, répondent désormais aux normes antipollution Stage V, grâce au catalyseur SCR (AdBlue) et aux filtres à particules. Ils délivrent, sur les Big X 580 et 630, deux niveaux de puissance en fonction des travaux à réaliser : Eco Power à l’ensilage d’herbe et X Power pour l’ensilage de maïs, par exemple. Les modèles 480 et 580 se distinguent par l’accès au dispositif Xtra Power permettant à l’utilisateur d’augmenter temporairement la puissance de son ensileuse en achetant des chevaux sur le portail internet www.mykrone.green. Ce concept, présenté à l’Agritechnica 2019 sur la Big X 680 est désormais disponible sur les Big X 480 et 580, pour lesquelles la puissance peut être accrue de 50 ch, afin de répondre à des conditions de travail spécifiques. Il suffit alors d’acquérir en ligne un quota d’heures allant de 10 à 250 pour bénéficier de ces chevaux supplémentaires, dont l’utilisation s’effectue selon le souhait du chauffeur en agissant sur le terminal en cabine.

A lire aussi : 20 ans de Big-X

Gamme compacte Big X 2021

Modèle : 480 et 530 / 580 et 630

Moteur : 6 cylindres MTU

Cylindrée : 12,8 / 15,6 l

Puissance : 490 ; 530 ; 593 ; 653 ch

 

Découvrez les autres nouveautés Krone dévoilées ce 1er septembre 2020 :

https://www.reussir.fr/machinisme/krone-les-faneuses-vendro-faciles-deteler

https://www.reussir.fr/machinisme/krone-une-nouvelle-generation-de-presses-big-pack

https://www.reussir.fr/machinisme/krone-lenrubanneuse-easywrap-tourne-vite

https://www.reussir.fr/machinisme/krone-la-presse-varipack-plus-accessible

https://www.reussir.fr/machinisme/krone-deux-combines-de-fauche-plus-legers

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
Claas bec ensileuse Orbis 900 Réussir Machinisme DP
[VIDEO] - Claas - Le bec d'ensileuse Orbis 900 se replie en cinq parties
Claas renouvelle son bec d'ensileuse Orbis 900 qui se replie désormais à 3 m de large. 
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité