Aller au contenu principal

Kramp ouvre son site marchand aux agriculteurs en s’appuyant sur son réseau de distribution

Le distributeur de pièces détachées annonce, en plus de ses bons résultats économiques, une plateforme de web-market ouverte aux agriculteurs via son réseau de distribution et des locaux de stockage plus grands sur son site de Poitiers.

 

Avec un chiffre d’affaires en constante augmentation, établi à 84 millions d’euros en 2017, estimé à 90 millions d’euros en 2018 et avec pour objectif d’atteindre les 100 millions en 2020, la filiale française du groupe Néerlandais Kramp ne connait pas la crise. Elle est à l’image du groupe qui réalise un chiffre d’affaires de 790 millions en 2017, dont 547 millions rien que pour le secteur agricole.

Kramp France souhaite dorénavant appliquer son système de « one stop shopping » - tout acheter au même endroit - aux agriculteurs, qui ne sont autres que les clients finaux, en s’appuyant sur son réseau des concessionnaires. Une plateforme de web-market, avec près de 150 personnes au développement et à l’entretien du site internet s’affairent pour séduire et servir le client final. Ce dernier peut désormais acheter ses pièces directement sur le net, via son PC, son smartphone ou sa tablette, et retirer sa commande chez son distributeur habituel, qui se chargera aussi de la facturation des pièces. Une manière pour Kramp d’allier le contact digital et le contact physique, obligatoire à ses yeux. Pour rappel, toute commande de moins de 300 kg, effectuée avant 17h30 est livrée avant 13 heures le lendemain.

En parallèle, le distributeur, déjà présent dans 24 pays, augmente la capacité de stockage de sa filiale française, basée à Poitiers. Le site, pourtant récent – datant de 2012 – ne cesse de s’agrandir pour atteindre aujourd'hui 24 000 m2 et stocker au total près de 127 500 références (d’une valeur de 22 millions d’euros), sur les 500 000 existantes, réparties sur 50 000 emplacements palettes et 150 000 étagères. Kramp réfléchit déjà à son nouvel agrandissement planifié pour cette année.

 

A découvrir en vidéo, le parcours d'un carton d'une commande de pièces dans le centre logistique de Kramp

Vignette

 

 

Les plus lus

Gazole agricole fin GNR Réussir machinisme
Le GNR remplacé par un gazole agricole en 2023
Le projet de loi de finances rectificative repousse de 18 mois l'arrêt du GNR.  
Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
New Holland T7 HD PLM Connect Réussir Machinisme
New Holland présente sa nouvelle génération de tracteur T7 HD
New Holland dévoile la nouvelle génération de tracteurs T7 HD qui se veulent plus confortables et plus connectés.
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
John Deere GridCon2 Joker Réussir machinisme
[VIDEO] - John Deere - Deux tracteurs électriques connectés par un câble
Le constructeur américain John Deere associe les concepts GridCon et Joker.     
Publicité