Aller au contenu principal

Machines agricoles
John Deere prévoit d’automatiser la culture du maïs et du soja d’ici à 2030

Le tractoriste américain précise sa stratégie de déploiement de l’automatisation dans ses gammes de machines agricoles à l’échéance 2030.

John Deere automatisation des tracteurs
C’est Igino Cafiero, l’un des fondateurs de Bear Flag Robotics, start-up américaine rachetée par John Deere à l’automne dernier, qui a fait des annonces sur l'avancée de l'automatisation le 26 mai 2022.

Le tractoriste américain John Deere a annoncé qu’il serait en mesure de proposer un système de production entièrement autonome pour la culture du maïs et du soja d’ici à 2030, lors d’une conférence organisée le 26 mai dernier.

C’est Igino Cafiero, l’un des fondateurs de Bear Flag Robotics, start-up américaine rachetée par John Deere à l’automne dernier qui en a fait l’annonce.

«  Nous avons commencé avec le 8R dans le travail du sol. Mais cette même technologie sera éventuellement déployée sur le toute la flotte et à d'autres tâches également. En outre, l'autonomie comprendra des cultures à haute valeur comme les vergers et vignes et même des moissonneuses-batteuses et des vendangeurs », a annoncé Igino Cafiero devant des investisseurs.

En janvier, John Deere avait annoncé la commercialisation, aux États-Unis, de sa première machine agricole autonome, un tracteur de type 8R.

D’ici 2030, le tractoriste américain prévoit de rendre autonome le travail du sol au printemps, les semis, les traitements, la récolte et le travail du sol à l’automne.

Lors de la conférence du 26 mai, John Deere a précisé que l'option d'autonomie serait activable, « dans les prochaines années », sur l'ensemble des tracteurs de la série 8R.

Lors de la conférence Igino Cafiero a mis en avant l’intérêt du recours aux machines autonomes alors qu’avec le changement climatique les agriculteurs doivent travailler dans des fenêtres météorologiques de plus en plus serrées.

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Fendt figure parmi les pionniers de la CVT.
Transmissions à variation continue - Qui fournit qui ?
Présentes depuis plus de deux décennies sur les tracteurs, les transmissions à variation continue se sont largement démocratisées…
Claas propose un modèle 6 secoueurs équipé d’un moteur de 507 chevaux avec la Lexion 6900.
Moissonneuses-batteuses - Secoueurs ou rotors - Comment choisir ?
Entre une grosse machine à secoueurs et une moissonneuse-batteuse non-conventionnelle de début de gamme, il est naturel d’hésiter…
Compter entre 300 et 400 ch pour emmener le scalpeur Franquet CultiScalp de 12 m
Franquet - Le Cultiscalp prend de l’envergure
Franquet étoffe son offre en scalpeurs avec un modèle de 12 m.
Broyeur de bois automoteur Diamant 2000
Albach – Performances boostées sur le broyeur de bois automoteur Diamant 2000
Reconnu pour sa capacité à dévorer les troncs entiers des essences les plus dures et à produire des plaquettes de bonne qualité,…
Le pneu Michelin Evobib est spécialement conçu pour les tracteurs équipés d'un système de télégonflage.
Michelin - Le pneu Evobib en deux dimensions
Le pneumatique spécialement conçu pour les tracteurs équipés d’un système de télégonflage arrive dans une nouvelle version, avec…
Publicité