Aller au contenu principal

Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes

Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien en lui permettant de rendre inutilisable des tracteurs et moissonneuses-batteuses volés par les Russes. 

La télématique a permis au concessionnaire ukrainien de géolocaliser, puis de désactiver les tracteurs et moissonneuses-batteuses volés par les Russes.
© John Deere

Une nouvelle illustration de la stratégie de pillage de l’agriculture ukrainienne organisée par la Russie a récemment fait l’objet d’un article par le média américain CNN. Mais cette fois-ci l’envahisseur ne s’attendait sûrement pas à être mis en échec par la télématique ! 

Le concessionnaire John Deere Agrotek, dont l’une des bases se situe à Melitopol, à 200 km à l’ouest de la ville tristement célèbre de Marioupol, s’est vu dérober un tracteur, deux moissonneuses-batteuses et des semoirs. Ces vols se seraient poursuivis durant le mois de mars avec un total de 27 appareils concernés, pour un montant de 5 millions de dollars, selon le média américain. Grâce au système GPS et de télématique JDLink intégrés dans les tracteurs et automoteurs disparus, le concessionnaire a pu les localiser dans une ville de Tchétchénie à plus de 1 000 km de sa base. La preuve que les camions plateaux de l’armée russe ne transportent pas que des chars !

Le dispositif de télématique a également permis au concessionnaire John Deere de prendre le contrôle à distance du système électronique des engins pour les rendre inutilisables. Cette mésaventure des Russes prouve ainsi l’efficacité de la télématique comme système antivol. Mais cela ne permettra pas au malheureux concessionnaire de récupérer son matériel, qui finira par être débloqué par un des nombreux hackers actifs en Russie ou encore revendu en pièces détachées. Celles-ci seront de plus en plus recherchées par les agriculteurs russes utilisateurs de machines John Deere, le constructeur américain ayant stoppé toutes ses activités commerciales sur le sol russe. 

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Charles Crapard, agriculteur à Villiers-Saint-Georges : « L'écimeuse est une solution pour lutter contre les adventices résistantes. »
[VIDEO] « J’écime mes céréales avec un microtracteur »
Charles Crapard écime ses céréales à l’aide d’un tracteur de 36 chevaux et d’une écimeuse Bouillé Concept de 12 mètres.
Plusieurs sites d'Agco dans le Monde ont été concernés par cette cyber-attaque.
Agco - Après trois jours d'arrêt, l'usine de Beauvais, victime d'une cyber-attaque, redémarre.
Des sites de production d'Agco ont été victimes d'une cyber-attaque, dont ceux de Beauvais. Ces derniers ont redémarré mardi 10…
Les quads et SSV homologués tracteurs sont-ils réellement concernés par le contrôle technique.
Votre quad ou SSV agricole soumis au contrôle technique dès le 1er octobre 2022 ?
Initialement suspendu par le Président de la République, le décret du 11 août dernier, instaurant l’obligation de contrôle…
Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes
Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien…
Le filtre à particules (FAP) et le catalyseur SCR, équipant la plupart des moteurs récents, sont très fiables à condition de prendre quelques précautions.
Les conseils pour bien faire vieillir les FAP et SCR
Les dispositifs de dépollution (catalyseur SCR et filtres à particules) montés sur l’échappement des moteurs se généralisent sur…
Publicité