Aller au contenu principal

Ford – Le pick-up Ranger adopte un moteur V6

Ford renouvelle son pick-up Ranger en le dotant d’une nouvelle motorisation V6 diesel, d’un nouveau look américanisé et d’un habitacle plus moderne.

Leader du marché des pick-up, Ford a mis les moyens pour développer la nouvelle mouture de son Ranger. Caractérisé par son allure plus massive, cet utilitaire adopte des feux et une calandre plus agressifs, qui ne sont pas sans rappeler les codes stylistiques du pick-up américain F-150. On remarque également la position plus avancée des roues avant, permise par un allongement de 5 cm de l’empattement, qui profite aux capacités de franchissement en améliorant l’angle d’attaque à l’avant. A l’arrière, les optiques de phares se modernisent également.

La surprise vient du côté des motorisations. Outre la reconduction du quatre cylindres diesel 2 l en simple (deux niveaux de puissance) ou double turbo, Ford équipe désormais le Ranger d’un V6 3l diesel. Le constructeur n’annonce pas les puissances pour l’instant, le modèle actuel affichant 130, 170 et 213 ch avec le 4 cylindres.

Le Ranger gagne 5 cm en largeur, au profit des dimensions de la benne, qui reçoit un nouveau revêtement de protection, davantage de points d’arrimage et un nouvel hayon pouvant servir d’établi.

Le pick-up Ford Ranger adopte une nouvelle planche de bord
Le pick-up Ford Ranger adopte une nouvelle planche de bord
© Ford

Plateforme commune avec le Volkswagen Amarok

Dans l’habitacle, la planche de bord est entièrement renouvelée et fait la part belle aux écrans. Le tableau de bord numérique est complété par un grand écran tactile vertical, de 10 ou 12 pouces, selon les finitions. A noter l’arrivée du nouveau système multimédia Sync 4. L’habitacle propose davantage de rangements avec une double boite à gants, de plus grands bacs de portes, des compartiments sous les sièges…

Le Ford Ranger sera commercialisé en Europe fin 2022 pour des premières livraisons début 2023. Il sera rejoint par son nouveau cousin Volkswagen Amarok avec lequel il partagera la même plateforme.

Les plus lus

Les lourdes charrues portées sont utilisées avec des tracteurs jusqu'à 300 chevaux, dans les régions aux terres difficiles et au relief escarpé.
Bien labourer dans la raie avec un gros tracteur
L’augmentation de la puissance et du gabarit des tracteurs impose certains compromis pour rester dans la raie de labour. De la…
Le tracteur John Deere 6R 185 développe jusqu'à 234 chevaux avec la puissance additionnelle IPM.
John Deere - Les tracteurs de la série 6R perdent leur tableau de bord
John Deere vient de dévoiler sa dernière génération de tracteurs de la série 6R. Ces nouveaux modèles profitent d’un…
La gamme de charrues semi-portées Servo T 6000 est conçue pour les tracteurs jusqu'à 500 ch.
Pöttinger - Une charrue pour tracteurs de 500 ch
Le constructeur autrichien dévoile la gamme de charrues traînées Servo T 6000 pour les tracteurs développant jusqu’à 500 ch.
Stéphane Danion utilise deux robots de paillage Wasserbauer, l’un dédié aux aires de couchage des génisses et l’autre intervenant principalement au-dessus des logettes.
« Les deux robots pailleurs nous font gagner du temps et de la paille »
Chez Stéphane Danion, toutes les principales tâches de l’élevage laitier sont désormais automatisées : traite, alimentation,…
Case IH a dévoilé trois gammes de chargeurs frontaux, baptisées A, U et T, pour les tracteurs Farmall C, Luxxum, Vestrum, Maxxum et Puma.
Case IH équipe ses tracteurs de chargeurs frontaux français
Case IH dévoile une nouvelle offre de chargeurs frontaux qui n'est pas sans rappeler celle du constructeur français MX. 
Compact, maniable et stable, le chargeur télescopique dispose d'une bonne portée horizontale et verticale.
Quels outils pour la manutention du grain ?
Lorsque l’on stocke son grain à la ferme, il est important d’avoir des outils adaptés à la manutention de céréales.
Publicité