Aller au contenu principal

Fendt et Kubota toujours aussi appréciés des concessionnaires français

Le Sedima vient de dévoiler les résultats de son enquête ISC 2020 réalisée auprès de ses adhérents, portant sur les relations entre les concessionnaires français et les tractoristes. Fendt et Kubota progressent et restent au coude à coude en haut du classement.

Graphique illustrant les résultats de l'enquête ISC 2020 du Sedima
Fendt et Kubota restent en tête de l'enquête ISC 2020 du Sedima portant sur les relations entre les concessionnaires français et les tractoristes.
© Sedima

Après l’annonce d’un classement à l’échelle européenne par le Climmar, le Sedima, syndicat national des entreprises de service et distribution du machinisme agricole, d’espaces verts et des métiers spécialisés, détaille à son tour les résultats de la 16e édition de son enquête de satisfaction ISC, analysant les relations entre les concessionnaires français et les tractoristes. Bénéficiant cette année d’un taux de réponse de 57 % des adhérents (60 % des tracteurs vendus), cette enquête porte sur 11 marques, McCormick ayant reçu suffisamment de réponse de ses concessionnaires pour intégrer le classement. La note moyenne de l’ensemble des tractoristes progresse peu, passant de 10,6 à 10,9 sur 20. Le syndicat regrette la relative stabilité de ce chiffre, preuve d’un manque de volonté d’amélioration des tractoristes dans leurs relations avec les concessionnaires.

Cinq marques ont toutefois progressé de manière significative (0,6 à 0,8 point) sur leur moyenne générale : Fendt, Kubota, Massey Ferguson, Claas et Deutz-Fahr. Sur les deux plus hautes marches du podium, Fendt et Kubota reprennent ainsi de l’avance sur leurs poursuivants, le troisième, John Deere, perdant 0,1 point. En bas du classement, New Holland et Case IH perdent encore du terrain, tandis que Same n’arrive pas à inverser la tendance.

Dans les différents critères de notation, le Sedima remet en avant cette année la faiblesse des résultats concernant le rapport qualité/prix des stages de formation des constructeurs, avec quatre marques en dessous de la moyenne (Deutz-Fahr, New Holland, Case IH et Same). Une majorité de constructeurs (7 sur 11) a toutefois vu sa note progresser cette année. Le syndicat estime que cet aspect de la formation est un enjeu majeur pour suivre l’évolution technologique des matériels, aussi bien pour ses adhérents que pour les constructeurs.

A lire aussi : Des concessionnaires mobilisés face à la crise, mais inquiets pour 2021

Les plus lus

Carré Bineuse Plan de relance agricole Réussir Machinisme
Plan de relance agricole - 205 millions d'euros de prime à la conversion des agroéquipements consommés en trois semaines
Seulement trois semaines auront suffi à consommer la dotation de 215 millions d'euros, allouée à la conversion des…
Cannabis roues tracteur Réussir Machinisme
176 kg de cannabis cachés dans les roues d'un tracteur
Trois trafiquants ont été interpelés à Brive-la-Gaillarde : ils dissimulaient 176 kg de cannabis dans des roues de tracteur. 
Circulation routière Réussir machinisme
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Les joysticks multifonctions offrent une ergonomie de plus en plus élaborée au fil des générations de tracteurs. Celui des T8 Genesis de New Holland offre une meilleure identification des boutons par le toucher.
Tracteurs - Les qualités d'un joystick ergonomique
Proposé de série ou en option, le joystick multifonction est devenu un équipement de confort incontournable sur les tracteurs. Si…
Philippe Stival utilise un tracteur de 200 chevaux pour travailler le sol entre 35 et 40 centimètres de profondeur avec sa bêche rotative de trois mètres de large. © P. Stival
« J’utilise une rotobêche pour lutter contre le taupin »
Chez Philippe Stival, céréalier et producteur de pommes de terre à Miribel dans l’Ain, la bêche rotative est un outil déterminant…
Vervaet Quad 550 Réussir Machinisme
Vervaet - Un Quad de 550 chevaux pour l'épandage du lisier
Vervaet vient de dévoiler son dernier automoteur Quad 550 à quatre roues qu'il annonce particulièrement polyvalent. Cet engin de…
Publicité