Aller au contenu principal

Fendt et Kubota toujours aussi appréciés des concessionnaires français

Le Sedima vient de dévoiler les résultats de son enquête ISC 2020 réalisée auprès de ses adhérents, portant sur les relations entre les concessionnaires français et les tractoristes. Fendt et Kubota progressent et restent au coude à coude en haut du classement.

Graphique illustrant les résultats de l'enquête ISC 2020 du Sedima
Fendt et Kubota restent en tête de l'enquête ISC 2020 du Sedima portant sur les relations entre les concessionnaires français et les tractoristes.
© Sedima

Après l’annonce d’un classement à l’échelle européenne par le Climmar, le Sedima, syndicat national des entreprises de service et distribution du machinisme agricole, d’espaces verts et des métiers spécialisés, détaille à son tour les résultats de la 16e édition de son enquête de satisfaction ISC, analysant les relations entre les concessionnaires français et les tractoristes. Bénéficiant cette année d’un taux de réponse de 57 % des adhérents (60 % des tracteurs vendus), cette enquête porte sur 11 marques, McCormick ayant reçu suffisamment de réponse de ses concessionnaires pour intégrer le classement. La note moyenne de l’ensemble des tractoristes progresse peu, passant de 10,6 à 10,9 sur 20. Le syndicat regrette la relative stabilité de ce chiffre, preuve d’un manque de volonté d’amélioration des tractoristes dans leurs relations avec les concessionnaires.

Cinq marques ont toutefois progressé de manière significative (0,6 à 0,8 point) sur leur moyenne générale : Fendt, Kubota, Massey Ferguson, Claas et Deutz-Fahr. Sur les deux plus hautes marches du podium, Fendt et Kubota reprennent ainsi de l’avance sur leurs poursuivants, le troisième, John Deere, perdant 0,1 point. En bas du classement, New Holland et Case IH perdent encore du terrain, tandis que Same n’arrive pas à inverser la tendance.

Dans les différents critères de notation, le Sedima remet en avant cette année la faiblesse des résultats concernant le rapport qualité/prix des stages de formation des constructeurs, avec quatre marques en dessous de la moyenne (Deutz-Fahr, New Holland, Case IH et Same). Une majorité de constructeurs (7 sur 11) a toutefois vu sa note progresser cette année. Le syndicat estime que cet aspect de la formation est un enjeu majeur pour suivre l’évolution technologique des matériels, aussi bien pour ses adhérents que pour les constructeurs.

A lire aussi : Des concessionnaires mobilisés face à la crise, mais inquiets pour 2021

Les plus lus

Immatriculations tracteurs 2020 – Le classement officiel des marques
Selon l’union des industriels de l’agroéquipement Axema, les ventes de tracteurs standards et spécialisés ont baissé de 6,9 % en…
Classement des immatriculations de chargeurs télescopiques - Manitou, JCB et Merlo
Immatriculations 2020 - Classement inchangé pour les télescopiques Manitou, JCB et Merlo
Le classement français des immatriculations 2020 de chargeurs télescopiques ne connaît pas de grand bouleversement par rapport à…
Podium tracteurs spécialisés 2020 Réussir Machinisme
Immatriculations 2020 - Fendt devient leader des tracteurs spécialisés.
Les chiffres des immatriculations 2020 de tracteurs vignes et vergers viennent de tomber. Grosse surprise, Fendt prend la place…
Plan de relance agricole - Top départ pour déposer les dossiers de demande de subventions
Le dépôt des dossiers de demande d’aide financière pour le renouvellement des matériels agricoles dans le but de réduire…
Images de tracteurs à chenilles et chenillards - John Deere - Case IH - Claas - Fendt
Immatriculations 2020 - Les tracteurs de 400 à 500 chevaux en forte progression
Les chiffres officiels de l’Axema révélant les volumes d’immatriculations de tracteurs agricoles en 2020 montrent que les modèles…
Helmut Claas Décès 05 janvier_2021
Helmut Claas s'en est allé
Les 11 400 salariés du groupe familial sont en deuil. Leur grand patron Helmut Claas est décédé le 5 janvier 2021.
Publicité