Aller au contenu principal

[Essai] Pulvérisateur traîné Evrard Meteor R-Activ 5200 Ultimate – « Bien stable en voie étroite et bon comportement de la rampe »

Marc Savary, agriculteur dans le Pas-de-Calais, a testé en conditions réelles une présérie du pulvérisateur traîné Meteor R-Activ. Utilisateur d’un modèle de 4 200 litres de précédente génération, il a pu évaluer la pertinence des évolutions apportées.

Le pulvérisateur traîné Meteor R-Activ d’Evrard, dévoilé à l’automne 2020, a été entièrement redessiné par rapport aux modèles de précédente génération. Cet appareil au design moderne bénéficie d’une protection intégrale de ses organes par des carters, d’une flèche d’attelage suspendue et d’une suspension d’essieu à mono-ressort hélicoïdal central (170 mm de débattement). Le modèle testé d’une capacité de 5 200 l, ici en finition intermédiaire Ultimate, est équipé d’un essieu suiveur et d’une rampe alu de 36/38 m. Il reçoit deux pompes à membranes Hardi. La première, fixée à l’avant du châssis, est animée par cardan et délivre 334 l/min. La seconde, entraînée par un moteur hydraulique via le circuit Power Beyond du tracteur (mini 120 l/min requis), prend place dans un coffre côté droit et débite 280 l/min. Pour la pulvérisation, le modèle testé embarque le système de sélection automatique des buses Opti-Spray (quatre buses). La hauteur de pulvérisation est gérée par l’automatisme AutoTerrain. Cette fonctionnalité, qui utilise ici trois capteurs à ultrasons (cinq pour les terrains accidentés), agit sur le correcteur de dévers, ainsi que sur les vérins de géométrie variable en positif et en négatif.

Les conditions du test

 

 
Le pulvérisateur traîné Evrard Meteor R-Activ s'avère particulièrement stable lors des phases de dépliage et repliage. © D. Laisney

Le pulvérisateur Evrard Meteor 5200 R-Activ est resté, fin mai, durant quinze jours chez Marc Savary, exploitant céréalier à Riencourt-Lès-Cagnicourt (Pas-de-Calais). Malheureusement, les mauvaises conditions météo ont obligé à concentrer le test grandeur nature sur une journée et demie, le temps d’appliquer un traitement fongicide sur 120 ha de blé.

Les plus

+ Facilité de mise en œuvre

+ Stabilité en voie de 1,80 mètre

+ Sélection automatique des buses Opti-Spray

Les moins

- Pas de visibilité sur les roues

- Débit d’eau trop élevé à l’incorporation

- Pas de retenue mécanique de l’échelle avant

Au travail – « J’ai traité jusqu’à 22 km/h sans souci »

 

 
L'espace de mise en œuvre du pulvérisateur Meteor R-Activ reste propre, grâce au grand carter protégeant des projections de boue. © D. Laisney

 

La zone d’incorporation est bien protégée des projections de boue par le grand capot et comprend un rangement étanche moulé dans la réserve du lave-mains (bleue). Elle abrite le terminal couleur très intuitif, qui pilote l’ensemble des fonctionnalités pour la mise en œuvre. Le bac d’incorporation, qui s’abaisse et se relève manuellement, dispose d’un couvercle faisant office de tablette en position ouverte, pour poser le bidon ou remplir le pot doseur de produit phyto. Je trouve le débit d’eau trop important dans le bac incorporateur. Une vanne permettant d’ajuster manuellement le débit serait à mon goût plus judicieuse qu’une commande on-off.

 

 
D'une largeur de 38 mètres, la rampe en aluminium du pulvérisateur Meteor R-Activ compte trois bras. © D. Laisney

 

Réglé en voie de 1,80 m avec des pneus de dimension 380/90 R46, le Meteor se montre particulièrement stable lors du déploiement de la rampe, ainsi qu’au travail. À aucun moment je n’ai eu de crainte qu’il se renverse. La cuve de rinçage, placée assez bas à l’avant et remplie pour l’occasion de 400 l d’eau claire, contribue certainement à ce bon comportement. Je regrette toutefois que le dépliage et le repliage obligent à actionner les vérins pilotant la géométrie variable. Il est aussi dommage que ces opérations mobilisent le même circuit hydraulique que celui de l’essieu suiveur. À plusieurs reprises, je me suis fait piéger et j’ai écrasé du blé en virage, car je n’avais pas réactivé l’essieu en début de chantier ou après avoir replié, puis déplié la rampe pour franchir un obstacle dans la parcelle.

 

 
La rampe du pulvérisateur Meteor R-Activ est dotée du système de gestion de la hauteur AutoTerrain à trois capteurs à ultrasons. © D. Laisney

 

Comme je possède un Evrard, je connais les affectations des différents pictogrammes sur le terminal en cabine. Ceci m’a permis de prendre rapidement en main le Meteor R-Activ. Au bout d’une journée d’utilisation et après 90 ha traités, j’ai ainsi pu atteindre, en travaillant à 17 km/h, un débit de chantier intéressant en pulvérisant 15 ha en 20 minutes, dépliage et repliage compris. Le cadre de rampe (LPA6), de type pendulo-biellette, combiné au système de suivi de hauteur à trois capteurs à ultrasons, assure un très bon suivi du terrain. Ce critère est pour moi primordial, car c’est le point faible de mon Meteor à cadre d’ancienne génération, dépourvu d’automatisme de correction. Dans les parcelles vallonnées où la rampe de mon appareil plonge dans la végétation, celle du R-Activ suit bien le sol. J’ai travaillé à une vitesse moyenne de 14 km/h, avec des pointes à 22 km/h, et l’automatisme gérant la hauteur s’est toujours révélé efficace. C’est aussi rassurant de voir que la rampe se comporte également bien sans activer ce dispositif électronique.

 

 
Le pulvérisateur Meteor R-Activ a été apprécié sur la route pour son bon comportement. © D. Laisney

 

Sur la route, le pulvérisateur Evrard est très confortable. La suspension d’essieu et la flèche suspendue se révèlent efficaces, aussi bien à vide qu’en charge. Pour les trajets à vide, j’ai quasiment rempli la cuve de rinçage, afin de conserver du poids sur l’avant et améliorer encore le comportement.

La gamme – Trois finitions et des rampes de 24 à 45 mètres d’envergure

 

 
Le pulvérisateur Meteor R-Activ sera à terme décliné en plus grandes capacités : 6 200 et 7 200 l. © D. Laisney

 

Développé et assemblé dans l’usine Hardi-Evrard de Beaurainville (Pas-de-Calais), le Meteor R-Activ existe pour le moment en capacité de 4 200 et 5 200 l, avant l’arrivée en 2022 de variantes de 6 200 et 7 200 l. Il est disponible avec des rampes en acier de 24 à 36 m de large, ainsi qu’avec des versions en aluminium, fournies par le fabricant français Pommier, de 24 à 45 m d’envergure. Ce pulvérisateur traîné se décline en deux finitions : Ultimate et Ultimate Pro. Le Meteor R-Activ Ultimate compte jusqu’à deux pompes, dont une animée hydrauliquement (280 l/min) et l’autre entraînée par la PDF (334 l/min). Il accède en option à une seconde réserve de rinçage, dotée d’une jauge électronique, pour le transport d’eau claire ou d’un produit de rinçage spécifique. Cette finition Ultimate profite du terminal de mise en œuvre CommandBox à écran couleur de 7 pouces. La version Ultimate Pro s’accompagne systématiquement de deux pompes pour davantage de débit au remplissage et satisfaire aux besoins des exploitants fertilisant à l’azote liquide, par exemple. Elle intègre un automatisme permettant, en fin de chantier, de diluer le fond de cuve et de rincer l’appareil tout en pulvérisant.

À la loupe - « La mise en œuvre facilitée par le terminal CommandBox »

 

 
Le pulvérisateur Evrard Meteor R-Activ se contrôle à l'aide d'un grand écran couleur et tactile. © D. Laisney
 
Evrard propose une poignée multifonction permettant de gérer la rampe et d'ouvrir/fermer les tronçons du pulvérisateur Meteor R-Activ. © D. Laisney

 

Le Meteor R-Activ se contrôle à l’aide d’un écran tactile de 12 pouces, associé à une poignée multifonction. Le joystick reçoit l’interrupteur de coupure générale de la pulvérisation et donne la possibilité de gérer individuellement l’ouverture-fermeture des tronçons. Il sert aussi à déplier-replier les rampes, les relever, corriger manuellement le dévers et agir sur les géométries variables. Le terminal couleur intègre la coupure des tronçons par GPS et est associé à la régulation Regulor fonctionnant au choix à partir d’un capteur de pression ou un débitmètre. En plus des programmations du dosage et des types de buses, cet écran s’utilise aussi pour paramétrer la hauteur de pulvérisation, activer l’essieu suiveur et engager la seconde pompe de pulvérisation entraînée hydrauliquement.

 

 
Le moniteur de mise en œuvre CommandBox 7 du pulvérisateur Meteor R-Activ dispose de schémas et pictogrammes bien explicites. © D. Laisney

 

Situé sur l’appareil à proximité du bac incorporateur, le terminal CommandBox à écran couleur de 7 pouces (non tactile) dispose de pictogrammes bien compréhensibles et de schémas explicites évitant les erreurs de manipulation. Il s’utilise pour gérer l’incorporation, modifier le niveau d’agitation, lancer le rinçage automatique séquentiel et le nettoyage complet. Il comprend même un mode hivernage et permet également d’activer la pulvérisation depuis le sol, afin de contrôler le bon fonctionnement des buses sans devoir remonter en cabine. Ce moniteur commande le module R-Activ, composé de vannes pilotées pneumatiquement gérant chacune une voie, afin d’écarter les risques de pollution du circuit. Cet ensemble compact, placé à droite de l’appareil, à proximité de la seconde pompe de pulvérisation et des filtres, a permis de réduire au minimum les volumes morts : 10 l de moins que les Meteor d’ancienne génération, selon le constructeur.

 

 
Le pulvérisateur Meteor R-Activ essayé est équipé de la sélection automatique des buses Opti-Spray. © D. Laisney

 

Le Meteor testé dispose de la sélection automatique des buses Opti-Spray permettant de travailler sur une large plage de vitesse tout en conservant une pression correcte, afin de préserver la taille des gouttelettes, gage de qualité de pulvérisation. Cette fonctionnalité utilise des porte-buses pourvus de quatre buses de taille différente, pilotées chacune par un circuit pneumatique distinct. Elle en active une, deux, trois ou quatre simultanément, soit un total de 15 combinaisons, en fonction de la dose par hectare et de la vitesse de travail. L’Opti-Spray autorise, par exemple, de pulvériser à 8 km/h dans les fourrières et jusqu’à 20 km/h, voire plus en ligne droite. Il donne également la possibilité de moduler le dosage par tronçons. Cet automatisme s’accompagne de la solution Curve Control ajustant le débit des buses dans les courbes. Ce dispositif évitant les sous et surdosages réduit le débit des buses évoluant à l’intérieur du virage et augmente celui des buses situées à l’extérieur.

Entretien - « Deux filtres sur l’ensemble du circuit de pulvérisation »

 

 
Le pulvérisateur Meteor R-Activ, testé en finition Ultimate, dispose de deux pompes Hardi à membranes, dont la seconde placée à droite est animée par un moteur hydraulique. © D. Laisney

 

Seuls deux filtres sont présents sur le circuit de pulvérisation. Ils sont directement accessibles depuis le côté droit de l’appareil et une soufflette est même prévue à proximité. Celui dédié à l’aspiration se retire cuve pleine sans aucun risque et son niveau de colmatage est indiqué par un manomètre à l’avant de l’appareil. Le filtre de refoulement, fonctionnant sous pression, se nettoie automatiquement à chaque fermeture générale de la pulvérisation. S’il doit être déposé, cette opération s’opère uniquement lorsque la cuve principale est vide. Sur le plan de l’entretien, les paliers des pompes à membranes sont à graisser toutes les 50 h. Les articulations de la rampe sont à lubrifier toutes les 50 h, comme celles du cadre central, qui lui dispose d’une banque de 16 graisseurs située à l’arrière droit.

 

 
Le niveau d'agitation du pulvérisateur Evrard Meteor R-Activ s'ajuste facilement sur le moniteur CommandBox 7 situé dans l'espace de mise en œuvre. © D. Laisney

 

(+) Le niveau d’agitation est facile et rapide à régler sur le terminal situé dans l’espace de mise en œuvre.

 

 
Le pulvérisateur Meteor R-Activ dispose d'une suspension d'essieu à ressort central affichant un débattement de 170 mm. © D. Laisney

 

(+) La suspension d’essieu et la flèche suspendue confèrent au pulvérisateur traîné un bon comportement sur la route.

 

 
Les roues du pulvérisateur Meteor R-Activ ne sont pas visibles depuis la cabine avec la voie réglée à 1,80 mètre et les pneus de 380 mm de large. © D. Laisney

 

(+/-) Le carénage intégral protège bien les composants, mais en contrepartie il cache la visibilité sur les roues, notamment en voie de 1,80 m avec des pneus de 380 mm de large. L’idéal serait peut-être d’ajouter une caméra pour bien les visualiser.

 

 
Le bac d'incorporation du pulvérisateur Meteor R-Activ intègre deux buses pour son rinçage et celui des bidons. © D. Laisney

 

(-) Le débit d’eau dans le bac d’incorporation est trop important. Par conséquent, les produits phytos mettent du temps à s’écouler.

 

 
Le pulvérisateur traîné Evrard Meteor R-Activ dispose d'une plateforme à l'avant pour accéder au trou d'homme. © D. Laisney

 

(-) Le déploiement et le repliage de l’échelle d’accès au trou d’homme sont assistés par un vérin oléopneumatique, mais il manque un verrou pour la bloquer mécaniquement.

Fiche technique Evrard Meteor 5200 R-Activ Ultimate

Cuve principale : 5 200 l

Cuve de rinçage : 620 l

Lave-mains : 40 l

Matériau des cuves : polyéthylène rotomoulé

Performances

Nombre/type de pompes : 2/Hardi à membranes

Débit des pompes : 280 et 334 l/min

Pression maximale de travail : 10 bars

Type de régulation : DPAE

Régulation : débitmètre ou capteur de pression

Type de circulation : continue

Nombre de filtres : 2

Rampes

Largeur de rampe : 36/38 m

Hauteur maxi de pulvérisation : 2,80 m

Suspension de rampe : pendulo-biellettes LPA6

Nombre de tronçons : 13

Train roulant

Système de suivi de traces : essieu suiveur

Suspension de l’essieu : ressort central

Suspension de flèche : 11 lames ressorts

Freinage : hydraulique

Homologation : 25 km/h (40 km/h avec freins pneumatiques)

Dimension des pneumatiques : 380/90 R46

Dimensions/poids

Longueur : 7,98 m

Largeur : 2,55 m

Hauteur : 3,78 m

Poids à vide : 6 190 kg

Voie : 1,80 m (mini : 1,80/maxi : 2,40 m)

Garde au sol : 0,80 m

Budget

Prix catalogue au 01/10/2021 du modèle essayé sans/avec options (rampe 36 m) : à partir de 135 917/177 838 € HT

Les plus lus

Ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650 à l'ensilage de maïs avec tracteur Fendt et remorque Chevance
[VIDEO] - L'avis de l'ETA Tual sur l'ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650
En exclusivité, la rédaction Réussir Machinisme a fait tester l'ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650 à l'entreprise de…
[Sommet de l'élevage 2021] Les 10 nouveautés marquantes dévoilées sur le salon
Les constructeurs ont répondu présent pour la 30ème édition du Sommet de l'élevage qui fermera ses portes demain à l'issue de 4…
Les 10 nouveaux tracteurs dévoilés au salon Eima de Bologne
Premier salon international du machinisme agricole post-Covid, l’Eima se tient à Bologne du 19 au 23 octobre 2021. Même si…
Plusieurs usines de groupes motopropulseurs et de machines agricoles du groupe CNH Industrial sont fermées pour une durée maximale de huit jours ouvrables.
Fermeture temporaire d'usines CNH Industrial en Europe, faute de composants
CNH Industrial a annoncé la fermeture de plusieurs usines en Europe, faute de composants.
TOTY 2022 - Tracteurs John Deere - Reform - New Holland
Tracteurs de l'année 2022 - John Deere grand gagnant
Le jury du concours du "Tracteur de l'année 2022", qui vient de rendre son verdict à l'occasion du Salon italien Eima, a décidé…
Le GNR à plus d’un euro le litre
Le tarif du gazole non routier poursuit sa hausse amorcée depuis la fin 2020. Après une relative accalmie cet été, il a augmenté…
Publicité