Aller au contenu principal

Essai Hisun Farmer EV75 – Un SSV électrique polyvalent au prix fort

Le Pays d’Auge dans le Calvados, réputé pour ses prés et ses vallons, s’est révélé comme l’endroit idéal pour pousser dans ses retranchements le premier exemplaire français du SSV électrique Hisun Farmer EV75 à batteries lithium-ion.

Le SSV électrique Hisun Farmer EV75 est un des rares modèles à batteries lithium-ion disponible sur le marché. Cet engin, distribué en France par Temver, se décline en homologation 2 places et en version Crew à 4 places (double cabine). Le modèle essayé partage son châssis avec le Farmer 570-XT à moteur thermique du constructeur chinois. Embarquant les batteries sous la banquette, en lieu et place du monocylindre de 546 cm3, il développe la même puissance de 30 ch, emporte aussi 227 kg dans sa petite benne arrière et présente la même capacité de remorquage hors route de 544 kg. Le Farmer EV75 est en revanche plus lourd (758 contre 643 kg) et surtout plus cher : 24 992 contre 9 408 euros HT pour la version essence.

Il existe également dans la gamme Hisun un SSV électrique facturé 11 575 euros HT, mais il est équipé de batteries au plomb. Baptisé Farmer EV1, cette machine de plus petit gabarit pèse 934 kg et affiche une autonomie théorique maximale de 72 km, inférieure à celle du modèle à batteries lithium-ion (120 km maxi annoncés selon l’utilisation, la charge transportée et la température extérieure). Le Farmer EV 75 essayé dispose de quatre roues motrices débrayables, du blocage électrique du différentiel avant, d’un treuil frontal et d’une boule d’attelage. Il reçoit en série un arceau muni d’un toit et accède en option à une cabine facturée 4 250 euros HT (système de chauffage en option à 975 euros HT). Ce SSV électrique bénéficie d’une garantie de 2 ans pièces et main-d’œuvre incluant les batteries. Il se recharge complètement en 6 à 10 heures. Selon le constructeur, les batteries lithium-ion conservent leur performance sur plus de 2 500 cycles de charge, alors que les modèles au plomb restent à 100 % sur seulement 550 cycles.

En action – Une transmission précise et souple

 

 
Toutes les fonctionnalités du SSV électrique Hisun Farmer EV75 sont pilotées par les interrupteurs regroupés au centre du tableau de bord.
Toutes les fonctionnalités du SSV électrique Hisun Farmer EV75 sont pilotées par les interrupteurs regroupés au centre du tableau de bord. © M. Portier

 

Les utilisateurs de petites tailles trouveront facilement leur position à bord du Farmer EV75 grâce au volant réglable en hauteur et à la banquette monobloc coulissante. Pour les gabarits supérieurs à 1,90 m, l’assise peut en revanche manquer de recul. Ce SSV dispose d’une homologation 2 places, mais sa banquette peut accueillir ponctuellement un troisième occupant au centre, sans ceinture. Les rangements se limitent à une petite boîte à gants et à un porte-gobelet. L’ergonomie des commandes est perfectible, car tous les boutons se ressemblent. On aimerait trouver un petit levier près du volant pour sélectionner le sens de marche et un commodo pour les clignotants. Là, il faut se contenter d’interrupteurs à bascule à trois positions, heureusement rétroéclairés la nuit. Ce SSV propose trois modes de conduite : L, M et H. En L, la vitesse est limitée et le couple est privilégié. Ce mode convient bien pour le franchissement. Le M est présenté comme le plus économique et garant ainsi de la meilleure autonomie. Le H s’utilise sur la route. L’avantage est qu’il est possible de changer de mode en roulant et sans à-coup. Le freinage est annoncé régénératif, mais nous ne l’avons pas constaté. En revanche, dans les grandes descentes, lorsque la vitesse maximale est atteinte et sans actionner la pédale de frein, l’aiguille de l’ampèremètre passe ponctuellement dans le vert, informant du rechargement des batteries par le moteur électrique qui se transforme alors en générateur.

 

 
Le SSV électrique Hisun Farmer EV75 affiche une garde au sol de 28 cm.
Le SSV électrique Hisun Farmer EV75 affiche une garde au sol de 28 cm. © D. Laisney

 

Le SSV Hisun est très maniable et son faible rayon de braquage nous a bluffés. Ses gros pneus sont un réel avantage, car ils ne marquent pas ou peu le sol, même les prairies détrempées que nous avons empruntées. Les suspensions indépendantes à grand débattement et la garde au sol correcte lui procurent de bonne capacité de franchissement. Sa transmission électrique permet de doser précisément l’accélération pour passer les obstacles ou sortir d’une situation difficile sans patiner. Dommage que la pédale de frein soit si haute par rapport à celle de l’accélérateur. L’électricité assure des déplacements silencieux, surprenant parfois les animaux. Le gros inconvénient de cet engin est de perdre en performance lorsque le niveau de charge de la batterie baisse. Nous avons en effet remarqué qu’il se révèle plus mou dès que l’on atteint la moitié de la capacité. Lors des tests dans les champs réalisés avec trois personnes à bord, le Farmer EV75 chutait rapidement en vitesse dans les montées les plus abruptes, finissant presque au pas, sans pour autant s’immobiliser. Soumis à une utilisation extrême alliant franchissement et parcours routiers, le tout dans une région vallonnée, le SSV électrique n’a parcouru le premier jour que 43 km. La température inférieure à 10 degrés a indéniablement influé sur l’autonomie, mais elle n’a pas empêché les batteries de chauffer et même de monter dans le rouge, réduisant au passage les performances. L’usage plus conventionnel des journées suivantes a permis de parcourir 50 à 60 km en ne le rechargeant que la nuit, une performance déjà suffisante pour un usage quotidien dans une exploitation agricole.

 

 
Sur la route, le SSV électrique Hisun Farmer EV75 roule à une vitesse maximale de 40 km/h.
Sur la route, le SSV électrique Hisun Farmer EV75 roule à une vitesse maximale de 40 km/h. © D. Laisney

 

Sur la route, le SSV électrique est vraiment agréable sur le plan de la sonorité, car le bruit à bord est bien inférieur à celui d’un modèle à moteur thermique. Seuls la transmission et le roulement des roues s’entendent. À deux à bord, nous échangions sans hausser la voix. À notre grand regret, le bip des clignotants, commun à celui s’activant dès que la marche arrière est engagée, vient assombrir le tableau tellement il est strident. Il a le mérite d’alerter les autres usagers, mais devient vite désagréable. Le pire est que cet avertisseur passe en mode continu lorsque la batterie est quasi vide et, dans ce cas, il devient insupportable en cabine. Nombreux le déconnecteront. Le Farmer EV75 est sécurisant. Sa direction à assistance électrique est précise et le freinage assuré par quatre disques est puissant. À fond, l’utilitaire atteint 50 km/h au compteur sur le plat, mais la vitesse réelle contrôlée au GPS est de 40 km/h. Dans les côtes les plus abruptes, il perd aux alentours de 10 km/h, voire davantage dès que la capacité des batteries s’approche de la moitié. Cet essai confirme que sur les SSV, l’électrique ne peut pas remplacer le moteur thermique pour les usages intensifs impliquant de gros efforts de traction ou le transport de charges lourdes.

Les plus

Silence

Précision de la transmission

Capacité de franchissement

Comportement routier

Les moins

Manque d’ergonomie des commandes

Perte de punch avec la décharge des batteries

Bruit strident de l’avertisseur sonore

Prix

Regard de l’expert

 

 
La benne du SSV électrique Hisun Farmer EV75 mesure 863 mm de profondeur, 1 143 mm de large et 279 mm de haut.
La benne du SSV électrique Hisun Farmer EV75 mesure 863 mm de profondeur, 1 143 mm de large et 279 mm de haut. © M. Portier

 

+ La benne arrière, assistée par un vérin oléopneumatique, bascule sans forcer et sa ridelle arrière se rabat facilement grâce à une poignée centrale.

 

 
Le moteur électrique du SSV Hisun Farmer EV75 prend place au-dessus du pont arrière.
Le moteur électrique du SSV Hisun Farmer EV75 prend place au-dessus du pont arrière. © D. Laisney

 

+/- L’absence de carénage à l’avant et à l’arrière du châssis pour protéger les composants électriques surprend. Elle présente l’avantage de faciliter le nettoyage.

 

 
La cabine du SSV électrique Hisun Farmer EV75 se complète en option du chauffage et de la ventilation.
La cabine du SSV électrique Hisun Farmer EV75 se complète en option du chauffage et de la ventilation. © D. Laisney

 

- La cabine manque d’étanchéité au niveau du toit et les rétroviseurs mal placés ne sont pas ou peu visibles depuis le poste de conduite.

Entretien – Une visite annuelle en concession recommandée

 

 
Le lavage à grande eau n'est pas incompatible avec le SSV électrique Hisun Farmer EV75. Il ne faut juste pas viser les faisceaux électriques avec le jet sous pression.
Le lavage à grande eau n'est pas incompatible avec le SSV électrique Hisun Farmer EV75. Il ne faut juste pas viser les faisceaux électriques avec le jet sous pression. © M. Portier

 

En plus d’apporter une touche esthétique, les extensions d’ailes avant et arrière limitent le salissement du Farmer EV75. Le lavage à l’eau n’est heureusement pas incompatible avec ce SSV électrique. Il faut cependant éviter de viser les différents connecteurs électriques avec le nettoyeur haute pression. Le plancher de l’habitacle peut être lavé à grande eau, mais il manque d’orifices pour l’écoulement. Sur le plan de l’entretien, le constructeur a équipé de graisseurs la plupart des articulations des suspensions et des cardans. Il recommande une visite annuelle chez un concessionnaire agréé pour contrôler notamment les batteries et le moteur électrique. Dommage que la batterie ne soit garantie que deux ans.

Fiche technique SSV Hisun Farmer EV75

Moteur : Électrique 72 V

Puissance : 30 ch

Batteries : Lithium-ion 14,7 kWh

Autonomie maximale : 120 km

Temps de recharge : 6 à 10 h

Transmission : 3 modes (L, M et H) avec inverseur

Charge utile de la benne : 227 kg

Capacité de remorquage hors route : 544 kg

L x l x h : 299,7 x 154,9 x 198,4 cm

Empattement : 194,3 cm

Garde au sol : 28 cm

Poids à vide : 758 kg

Suspensions av/ar : Indépendantes à double triangulation

Pneumatiques avant : 27x9-14

Pneumatiques arrière : 27x11-14

Homologation : Tracteur T1a, 2 places

Tarif au 01/02/2023 (sans/avec cabine) : 24 992 €/29 242 € HT

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?

Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…

Agriculteur remplissant le réservoir de GNR de son tracteur
GNR agricole : comment bénéficier du tarif réduit dès le 1er juillet 2024 ? où trouver l’attestation ?

Pour en finir avec les avances de la TICPE remboursable sur le prix du GNR, les agriculteurs vont devoir présenter une…

Matériels éligibles à l'enveloppe de 47 millions d'euros d'aide de FranceAgriMer
Quels sont les matériels éligibles à l'aide FranceAgriMer de 47 millions d'euros visant à réduire l'utilisation des produits phyto ?

FranceAgriMer vient d'ouvrir un programme d’aide de 47 millions d’euros pour encourager les agriculteurs, ETA et…

Carte de France des immatriculations de tracteurs en France en 2023
Quels départements français ont immatriculé le plus de tracteurs en 2023

Axema vient de dévoiler le classement des immatriculations de tracteurs standards en 2023 par département. Les cinq premiers…

Remplissage du réservoir d'AdBlue d'un tracteur
Comment évolue le prix de l'AdBlue ?

Au coût du carburant qui pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs, s’ajoute l’AdBlue nécessaire dans tous les…

Rolland reste leader du marché des bennes agricoles en France. Lambert et Maupu sont au coude à coude.
Immatriculations de bennes agricoles en 2023 - Rolland, Lambert et Maupu aux premières places

Les chiffres Axema sur les immatriculations 2023 de bennes viennent de tomber. Ils font état d'une baisse de 7,5 % du nombre…

Publicité