Aller au contenu principal

Enquête satisfaction concessionnaires-constructeurs : Claas passe devant John Deere et Kubota

Si Fendt reste en première place d'une courte tête, le Sedima constate un nivellement des notes dans le cadre de l'enquête de satisfaction des concessionnaires envers leurs constructeurs. Sur le plan du marché des agroéquipements, le syndicat constate globalement un bon dynamisme des ventes sur le premier semestre 2021.

Les résultats de l'enquête ISC 2021, évaluant la satisfaction des concessionnaires envers leurs constructeurs de tracteurs, viennent d'être dévoilés par le Sedima. Fendt reste la marque la mieux notée, mais d'une courte tête, le quatrième du classement 2021 n'étant qu'à 0,4 point. La moyenne générale des notes grimpe de 0,2 point, passant de 10,9 à 11,1. 

Le Sedima constate un nivellement des notes, des marques habituellement les mieux notées connaissant une baisse, d'autres moins bien notées affichant une progression. Ainsi, Kubota affiche la plus forte baisse avec -1,5 point, suivi de Fendt (-1,2). New Holland grimpe de 0,9 point, suivi de Massey Ferguson (+0,8 point) et de Claas (+0,6 point).

Marché des agroéquipements : un premier semestre dynamique

Sur le plan du marché des agroéquipements, les concessionnaires adhérents du Sedima affichent un certain dynamisme avec des prises de commandes de matériels neufs en croissance de 12 à 16 % en moyenne pour le premier semestre 2021, comparativement à la première moitié de l'année 2020. Les secteurs de grandes cultures et d'élevage connaissent la plus forte progression, tandis que ceux de la viticulture et l'arboriculture marquent un moindre dynamisme grevé par les rudes gelées printanières. La même tendance (+11 à +13 %) est observée pour les matériels d'occasion et pour les pièces dans une moindre mesure (+7 à 8 %). Sur les cinq premiers mois, les immatriculations affichent une progression de 14 % en tracteurs standards et de 28 % pour les tracteurs spécialisés.

Dans ce contexte porteur, les concessions affichent un bon moral, même si une inquiétude demeure quant à la pénurie de matières premières et à ses conséquences sur les tarifs et les délais de livraison. Ces derniers s'accroissent, ce qui contribue à déprécier la valeur du matériel à renouveler qui continue à travailler dans les exploitations.  

Un site internet pour favoriser l'emploi dans l'agroéquipement

La difficulté de recrutement de personnel dans le machinisme agricole persiste. Face à cette situation et afin d'aider à faire connaître les métiers de l'agroéquipement, le Sedima inaugure le 28 juin un site internet baptisé www.unemploialacle.fr visant à communiquer sur les débouchés et l'employabilité dans ce secteur.  

Lire aussi : Pénurie d’acier – Jusqu’à 25 % de hausse des prix pour certains matériels agricoles

Les plus lus

Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Enquête ISC concessionnaire constructeur Réussir Machinisme
Enquête satisfaction concessionnaires-constructeurs : Claas passe devant John Deere et Kubota
Si Fendt reste en première place d'une courte tête, le Sedima constate un nivellement des notes dans le cadre de l'enquête de…
Remorque autochargeuse Pöttinger Jumbo Réussir Machinisme
[VIDEO] - Pöttinger - Les remorques autochargeuses Jumbo aux capacités XXL
Le renouvellement de la gamme de remorques autochargeuses Jumbo se manifeste par des capacités accrues tant en volume qu'en…
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
Le jumelage garantit une meilleure répartition de la charge sur le sol et permet de réduire la pression de gonflage des pneumatiques, gages d’une réduction du tassement. © B. Antoine
Des performances inégalables en portance et traction grâce au jumelage des roues de tracteur
Le respect du sol et la meilleure capacité à passer la puissance sont deux gros atouts du jumelage des roues sur les tracteurs.…
Publicité