Aller au contenu principal

Emploi en machinisme agricole - Opération séduction au Salon de l'Agriculture pour les 7 000 postes à pourvoir

Des milliers d’emplois sont à pourvoir chaque année en machinisme agricole. Les organisations se regroupent sur le Pôle Agri'Recrute au SIA pour faire naître des vocations.

7 000. C’est le nombre d’emplois non pourvus, pour la grande majorité en CDI, en machinisme agricole chaque année, aussi bien les conducteurs d’engins, que les agents de maintenance ou des profils plus diplômés chez les industriels. « Même le monde de l’enseignement peine à trouver des professeurs pour former à ces métiers », déclare Mathilde Mari, secrétaire générale de l’Aprodema.

Pour susciter des vocations auprès des jeunes, mais aussi des moins jeunes (reconversion professionnelle), douze partenaires* de l’emploi et de la formation agricole se sont regroupés au sein du pôle Agri’Recrute, dans le Pavillon 4 « Services et métiers de l’Agriculture », afin de faire connaître les métiers de l’agriculture au plus grand nombre. Cette démarche trouve d’autant plus écho cette année que la thématique de l’édition 2020 du SIA est « L’agriculture vous tend les bras. »

Le pôle Agri’Recrute proposera de nombreuses animations, au milieu de quelques machines agricoles (épareuse Rousseau, deux tracteurs Claas et Fendt et un SSV Kubota) qui auront pour objectif d’attirer les visiteurs.

« Au travers du club des partenaires des trois académies franciliennes (Paris, Créteil et Versailles), nous faisons venir des collégiens, cette édition 2020 ne tombant pas pendant les vacances scolaires, explique Mathilde Mari. Nous voulons toucher les élèves qui n’auraient jamais pensé à nos métiers. » Avec plus de 12 millions d’habitants, soit près d’un Français sur cinq, l’Ile-de-France constitue un bon vivier.

Cette opération n’en est qu’une parmi tant d’autres. L’Aprodema vise plus large. « Le mercredi du salon, nous avons une action auprès du personnel d’orientation, afin de leur faire connaître nos métiers et le gisement en termes d’emploi », poursuit la secrétaire générale de l’Aprodema. « Ce sont les premiers acteurs de l'éducation nationale à qui il faut faire connaître les métiers du monde agricole d'aujourd'hui, poursuit Philippe Poussin, secrétaire général du Cneap, qui regroupe les établissements agricoles privés. Il faut casser cette image archaïque et fausse de l'agriculture d'aujourd'hui. Ce sont des métiers qui à la fois relèvent d'une technicité et sont ancrés dans leur territoire, et ceci dès la formation. Le monde agricole est en perpétuelle mutation, contrairement à ce l'on entend trop souvent, qui suit la demande sociétale, tout en répondant à un enjeu capital : l'alimentation. » L'enseignement agricole n'est pas en reste et se remet perpétuellement en cause, toujours au contact du monde professionnel, afin de former les métiers de demain.

Le SIA inaugurera également le truck de l’aventure du vivant, qui vise à mieux faire connaître l’étendue des métiers et les perspectives d’emploi dans le monde agricole. Ce camion, qui sillonnera les routes de France jusqu’à la mi-mai, abrite un simulateur de conduite d’engins agricoles. « Ce simulateur a déjà été présenté dans de précédentes manifestations comme le Mondial des métiers, rappelle Mathilde Mari. Au-delà du côté ludique, certains jeunes réfléchissent plus sérieusement au métier de la conduite d’engins agricoles. »

* : Anefa, Apecita, Aprefa, Aprodema, CFE-CGC, Cneap, FNEDT, FNSEA, Ocapiat, UNMFR, Unrep et Vivea

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Charles Crapard, agriculteur à Villiers-Saint-Georges : « L'écimeuse est une solution pour lutter contre les adventices résistantes. »
[VIDEO] « J’écime mes céréales avec un microtracteur »
Charles Crapard écime ses céréales à l’aide d’un tracteur de 36 chevaux et d’une écimeuse Bouillé Concept de 12 mètres.
Plusieurs sites d'Agco dans le Monde ont été concernés par cette cyber-attaque.
Agco - Après trois jours d'arrêt, l'usine de Beauvais, victime d'une cyber-attaque, redémarre.
Des sites de production d'Agco ont été victimes d'une cyber-attaque, dont ceux de Beauvais. Ces derniers ont redémarré mardi 10…
Les quads et SSV homologués tracteurs sont-ils réellement concernés par le contrôle technique.
Votre quad ou SSV agricole soumis au contrôle technique dès le 1er octobre 2022 ?
Initialement suspendu par le Président de la République, le décret du 11 août dernier, instaurant l’obligation de contrôle…
Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes
Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien…
Les tracteurs McCormick X6.125 Xtrashift et X6.135 Xtrashift développe 119 et 126 chevaux.
McCormick - Un nouveau motoriste pour les tracteurs X6 Xtrashift
Le passage des tracteurs X6 Xtrashift à la norme antipollution Stage V a conduit McCormick a changé de fournisseur de moteur.
Publicité