Aller au contenu principal

Résultats
Emily : jolie progression du chiffre d’affaires

L’équipementier breton Emily clôture 2018 avec un chiffre d’affaires record boosté par une nette progression de l’activité à l’export.

Emily, fabricant d’accessoires pour l’agriculture, l'industrie, le BTP, l’environnement et les espaces verts, vient de clôturer l’exercice 2018 avec une production de 3 100 équipements et un chiffre d’affaires de 16 M€, en progression de 24 % par rapport à 2017. La partie agricole en représente 52 %. Selon nos confrères du journal breton Le Télégramme, cette croissance est portée par la capacité d’innovation de l’entreprise finistérienne, qui a sorti 80 % de nouveaux produits ces cinq dernières années. Elle est également à mettre au crédit des bons résultats à l’international. « Nous avons travaillé cette année avec 33 pays et enregistré une augmentation de 38 % de nos ventes à l’export », confie Bernard Alégoet, directeur général de cette société localisée à Tréflévénez.

2 M€ investis dans l’unité de production en 2019

L’Europe reste le marché majeur à l’export, avec la Belgique notamment, mais le grand export ne cesse de progresser, grâce à l’adaptabilité des produits conçus spécifiquement pour certains pays, comme le Japon notamment, ou encore l’Australie et la Nouvelle Zélande. Pour suivre la cadence de production imposée par le fort développement de l’activité, l’équipementier s’est lancé dans un programme d’investissements de 2 M€. Les travaux, qui devraient se terminer au printemps 2019, comprennent l’extension de 3 000 mètres carrés du bâtiment principal, qui s’étendra désormais sur 12 500 mètres carrés. Ils intègrent également l’agrandissement de la surface de stockage des matières premières et de l’atelier réservé aux prototypes. Le prochain projet est le rachat d’un terrain de deux hectares mitoyen du site actuel pour édifier l’usine n° 4.

www.emily.fr

 

Emily en chiffres

Directeur général : Bernard Alégoet,

Actionnaires principaux : Michel Emily (P.-d.g. ) et ses filles Bénédicte Emily et Anne-Claire Le Cardonnel,

16 M€ de chiffre d’affaires, dont 52 % par les accessoires agricoles,

23 % du chiffre d’affaires à l’export,

110 salariés,

Création : 1974,

Siège social : Tréflévénez (Finistère).

Les plus lus

Gazole agricole fin GNR Réussir machinisme
Le GNR remplacé par un gazole agricole en 2023
Le projet de loi de finances rectificative repousse de 18 mois l'arrêt du GNR.  
Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
New Holland T7 HD PLM Connect Réussir Machinisme
New Holland présente sa nouvelle génération de tracteur T7 HD
New Holland dévoile la nouvelle génération de tracteurs T7 HD qui se veulent plus confortables et plus connectés.
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
John Deere GridCon2 Joker Réussir machinisme
[VIDEO] - John Deere - Deux tracteurs électriques connectés par un câble
Le constructeur américain John Deere associe les concepts GridCon et Joker.     
Publicité