Aller au contenu principal

Deutz-Fahr Land en vitesse de croisière

Le nouveau site de production de Deutz-Fahr, à Lauingen, bat son plein. Depuis la mi-janvier, toute la production est transférée quelques centaines de mètres du site historique à Lauingen, ce dernier étant arrivé à saturation. S’étalant sur 15 hectares, dont 42 000 mètres carrés couverts, le nouveau site de production s’articule autour d’une seule et unique chaîne de montage où se suivent plus ou moins aléatoirement tracteurs des séries 6, 7, 9 et prochainement 11 (courant 2018). Cette chaîne court sur 360 m de long, et même 700 m, si on y inclut la nouvelle station de peinture qui représente un quart de 80 millions d’euros qu’a coûté ce nouveau site de production. Traitant un tracteur toutes les 12 minutes, cette installation de peinture comprend, entre autres, deux robots de lavage et dégraissage, une station de séchage à l’air (1 000 à 2 000 m3 d’air par minute) et des robots de peinture. Ce nouveau site de production a mis 14 mois pour sortir de terre et être pleinement effectif, affichant une capacité de 5 000 à 6 000 tracteurs par an. Parmi les postes -clés sur la chaîne, signalons un banc d’essai hydraulique, précédant la chaîne de peinture, un second banc dynamique pour tester les freins, le bon fonctionnement du pont avant et du braquage, ou encore le puits de lumière en fin de chaîne pour détecter les éventuelles imperfections de peinture.

De l’autre côté de la route, le site historique a été réorganisé et intègre notamment la chaîne de fabrication des cabines. Moyennant un investissement de 7 millions d’euros, une partie des anciens locaux ont été modifiés pour y recevoir un centre de formation, un fan shop, un musée, un hall d’exposition, un restaurant et un cinéma, le tout à l’effigie de la marque.

Se reconcentrer sur le savoir-faire de Same Deutz-Fahr

Le site italien de Treviglio a connu également de profonds changements, moyennant 20 millions d’euros d’investissements, les quatre chaînes de production historiques, dont l’activité était variable, étant remplacée par une seule et unique chaîne, où se succèdent tracteurs spécialisés et modèles d’élevage.

Par ailleurs, les dirigeants du groupe ont annoncé l’intention de Same Deutz-Fahr de se recentrer sur leur savoir-faire, à savoir les tracteurs et les moissonneuses-batteuses. Cette annonce fait suite à la fin de la collaboration avec Kverneland concernant les matériels de fenaison. Les membres du board ont insisté sur le souhait de ne pas trouver de nouveau partenaire pour le matériel de fenaison. Cette réflexion pourrait être élargie à JLG pour la collaboration concernant les chargeurs télescopiques.

Sur le plan économique, le groupe marque en 2016 un léger fléchissement avec une baisse de 1,7 % du chiffre d’affaires (1,366 milliards d’euros, contre 1,390 milliards en 2015), l’Union européenne étant la plus affectée avec un retrait de 6,9 %.

Les plus lus

Tonnes à lisier buses interdites Réussir Machinisme
Les buses d’épandage bientôt interdites ?
Le plan d’action ministériel adopté en janvier 2021 vise à réduire les émissions de polluants atmosphériques issues des…
Ensileuse Rostselmash RSM F 2650 chez Michel Bellamy
Une ensileuse Rostselmash en test pour les 40 ans de la concession Michel Bellamy
L’ensileuse RSM F 2650 de l’industriel russe Rostselmash vient, ce 15 avril 2021, de débarquer en Normandie à la concession…
Les nouveaux Valtra N5 et T5 sont dès à présent disponibles, car la production a déjà débuté dans l'usine finlandaise du groupe Agco. © Valtra
Valtra – Le tableau de bord disparaît sur les tracteurs N5 et T5
La sortie des tracteurs Valtra N5 et T5 coïncide avec la célébration des 70 ans de la marque finlandaise, qui appartient depuis…
Benne à fond mouvant la Campagne de la SARL Setar Bibollet - Caisse et fond mouvant Socari
La Campagne – Une benne à fond mouvant de 64 mètres cubes à déchargement rapide
Le constructeur français La Campagne annonce l’arrivée d’une nouvelle génération de bennes à fond mouvant conciliant grande…
Robot Collect’Bouz de la start-up normande Bouz’Eco
Collect’Bouz spécial pâturage – Les bouses collectées au cul des vaches pour alimenter le méthaniseur
Après l’urinoir CowToilet de la société néerlandaise Hanskamp primé d’une médaille d’or au salon Eurotier 2020, la start-…
Faucheuse frontale Kuhn sur tracteur New Holland TM140 et remorque autochargeuse Strautmann
« J’ai réduit mon coût alimentaire à 68 euros les 1000 litres de lait avec l’affouragement en vert »
Gaëtan Le Meur, éleveur de montbéliardes à Plussulien, dans les Côtes-d’Armor, a remplacé sa remorque faucheuse autochargeuse par…
Publicité