Aller au contenu principal

Deutz-Fahr : Deuxième génération des séries 6 et 7

© M. Portier

C’est par le design du capot très travaillé, inspiré de la série 9 et toujours réalisé par Giugiaro, que les nouveaux tracteurs des séries 6 et 7 se distinguent au premier coup d’œil. Tous bénéficient du moteur Deutz 6,1 l désormais conforme à la norme Tier 4f grâce à une combinaison EGR, DOC, FAP et SCR. Ce système de dépollution reste relativement compact, tout comme le nouveau pack de refroidissement associé à un ventilateur à visco-coupleur électronique. Le constructeur affiche un couple constant sur une plage de 800 tr/min et une baisse de la consommation d’AdBlue. Les six modèles de la série 6 (un modèle en plus) adoptent une nouvelle transmission semi-powershift (30/15) à 5 gammes et 6 rapports sous charge (3 en marche arrière). En version RCshift, elle reçoit un passage de gammes robotisées et trois modes de fonctionnement : manuel, semi-auto et full-auto. Sur route, la vitesse de 40 km/h est atteinte à un régime de 1 158 tr/min. La série 6 est également déclinée en version TTV avec la variation continue ZF Eccom 1.5 ou la S-Matic 180 pour les deux plus gros modèles. Quant à la série 7, elle reste exclusivement proposée en version TTV avec la ZF S-Matic 240. Un nouveau relevage avant intégré ainsi qu’un nouveau pont avant suspendu, font leur apparition sur les séries 6 et 7. Dotée de bras plus longs et d’une nouvelle implantation des vérins, la suspension gagne en efficacité, sur la route comme au champ. Le pont avant reçoit en option des freins à disques externes sur les deux plus gros modèles de la série 6 et les deux de la série 7. Issue de la série 9, la dernière génération de cabine MaxiVision se généralise. Elle est désormais complètement séparée du compartiment moteur pour une meilleure isolation et une plus grande surface vitrée. Trois versions de toit vitré sont disponibles. Pour la série 7 et les 6 TTV, la principale évolution réside dans le nouvel écran couleur du tableau de bord regroupant de nombreux réglages. Du côté des commandes, les 6 et 7 TTV (en option sur les RCshift) conservent leur accoudoir multifonction. Avec la semi-powershift, deux versions d’accoudoirs se distinguent, la RCshift disposant d’un joystick multifonction et de distributeurs électrohydrauliques en option. Sur la série 6, le terminal i-Monitor se décline en deux dimensions 8 ou 12". Au chapitre des options, on notera l’éclairage full leds, l’autoguidage, la compatibilité isobus…

Modèle : 6155, 6165, 6175, 6185, 6205, 6215

Puissance maxi (maxi avec boost) : 156, 164 (171), 176, 188, 207, 212 (226) ch

Hydraulique : CO 84 l/min, LS 120 ou 170 l/min

Relevage (av/ar) : 4 110 ou 5 480/9 200 ou 10 000 kg

PDF (av/ar) : 1000, 1000E/540, 540E, 1000, 1000E

Poids à vide : 6 750 à 8 580 kg

Modèle : 7230 et 7250 TTV

Puissance maxi : 226 et 246 ch

Hydraulique : LS 120 ou 160 l/min

Relevage (av/ar) : 5 480/10 000 kg

PDF (av/ar) : 1000, 1000E/540E, 1000, 1000E

Poids à vide : 9 100 kg

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Valtra Série G tracteur Réussir machinisme
[VIDEO] - Valtra lance la série G
La nouvelle gamme de tracteurs de la série G s'inscrit entre la série A et la série N. Petit point sur cette nouvelle offre.
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité