Aller au contenu principal

« Des rations sur-mesure avec le godet mélangeur »

Jérôme Goulas, agriculteur à Caumont-L’Eventé (Calvados), a cédé, en 2019, son atelier laitier de 1 700 000 litres pour se consacrer uniquement à la production de fourrages de vente et créer un atelier d’une centaine de bovins viande. Comme son nombre d’animaux a fortement diminué, il a remplacé son bol à double vis par un godet mélangeur.

« Avec mon godet mélangeur de 2,7 m3, je nourris quotidiennement 100 bovins de race à viande, dont 20 vaches allaitantes de race Limousine. Les silos de maïs et d’herbe se situent à 20 mètres des auges et je réalise quatre voyages le matin et un le soir. Comme j’ai équipé mon chargeur télescopique de la pesée, pour 3 200 euros HT, je prépare les rations avec la plus grande précision et adapte leur composition à chaque lot d’animaux. J’effectue, par exemple, un mélange spécifique pour cinq génisses, ce qui n’est pas envisageable avec un bol. Je suis surpris par la bonne homogénéité de la préparation, qui n’a rien à envier au travail de la remorque mélangeuse de 22 m3 à double vis, que j’ai revendue lorsque j’ai cédé mon atelier laitier. J’ai choisi un modèle avec fraise de désilage pour garder un front d’attaque propre et garantir une meilleure conservation du silo. Cet équipement de désilage fonctionne aussi bien avec l’herbe que le maïs et il ne défibre pas.

Des cases mieux remplies avec la ration complète

Le fourrage enrubanné à brins longs n’est pas compatible, car il s’enroule autour de la vis de mélange. Il faudrait le hacher à la récolte avec le système de coupe intégré sur les presses. Avant d’investir 21 900 euros HT en avril 2021 dans le godet mélangeur Desvoys quasi toutes options (fraise articulée, rehausse et bâche latérale de déversement), j’ai brièvement utilisé un godet trancheur, avec lequel je déposais l’ensilage dans les auges. Je déversais ensuite, au-dessus, les aliments concentrés. Cette pratique m’obligeait à disposer d’une place à l’auge pour chaque animal présent dans les cases d’engraissement, afin d’éviter la concurrence. Comme je prépare désormais des rations complètes, les bovins mangent la même chose toute la journée. Cela me permet de mieux valoriser les cases en y logeant dans certaines 12 animaux, contre 8 auparavant. Au global, je produis 25 taurillons supplémentaires par bande. De surcroît, le GMQ observé avec les rations préparées au godet mélangeur est plutôt bon : 1,7 kg en moyenne et jusqu’à 2 kg pour les meilleurs sujets. »

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
En Vendée, les machines agricoles ne peuvent travailler après 23 h.
Canicule - Le préfet de la Vendée autorise finalement les travaux de récolte nocturnes
[Mis à jour le 16/06/22 à 18h00] Par une dérogation dans un récent arrêté portant sur les nuisances sonores, la préfecture de…
Evolution des immatriculations de tracteurs standards par département en 2021
Le classement des départements qui immatriculent le plus de tracteurs agricoles standards
Lors de l’année 2021, les 20 premiers départements en termes d’immatriculations de tracteurs agricoles standards ont représenté…
Les travaux nocturnes sont régis par des arrêtés préfectoraux concernant les bruits de voisinage.
Travaux agricoles nocturnes et nuisances sonores - Qu'avez-vous le droit de faire ?
Moisson ou pulvérisation, les travaux agricoles nocturnes et les nuisances sonores qu'ils génèrent sont régis par des règles qui…
Vincent Deluppé utilise la fraise rotative pour détruire les couverts végétaux. Il apprécie cet outil pour sa capacité à couper, hacher, mélanger et affiner.
« La fraise rotative est devenue l’outil clé sur l’exploitation »
Agriculteur bio dans le Gers, Vincent Deluppé apprécie la fraise rotative pour sa capacité à détruire les adventices. Il…
Tous les matériels agricoles sont impactés par la hausse des matières premières, la pénurie de composants et des délais de livraison qui se rallongent.
Ventes de matériels agricoles neufs – Les délais de livraison dépassent un an
Tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. Selon l'Axema, tous les matériels agricoles sont concernés…
Publicité