Aller au contenu principal

Des moissonneuses-batteuses non conventionnelles plus ou moins encombrantes

Les moissonneuses-batteuses hybrides ou axiales n’offrent pas toutes les mêmes aptitudes routières, selon leur gabarit.

La configuration du réseau routier, notamment dans les traversées de village ou les périphéries de villes, peut fortement impacter les convois au moment de la moisson. Le gabarit des moissonneuses-batteuses est un critère de plus en plus important pour les agriculteurs partageant une machine à plusieurs ou dont le parcellaire est morcelé. Un aspect encore plus décisif pour les ETA qui sont amenées à rayonner sur de grandes zones géographiques. Les moissonneuses-batteuses hybrides ou axiales ont souvent l’image de grosses machines encombrantes. Dans les faits, on observe une grande diversité de gabarit selon les marques et les modèles. D’une manière générale, les machines axiales n’utilisant qu’un (voire deux) rotor sont plus compactes en longueur que les machines hybrides combinant batteur transversal et rotors axiaux. Mais les longueurs de vis croissantes ont tendance à gommer ces différences.  En revanche, d’un point de vue largeur, il n’y a pas vraiment de règles. D’autant plus que le choix des pneumatiques est souvent déterminant à ce niveau. Outre les aspects limitants liés aux aménagements routiers, il est préférable de rester sous la barre des 3,50 mètres, afin de ne pas être soumis aux contraintes des convois de groupe B, imposant notamment un véhicule accompagnateur. Sur les grosses machines nécessitant des pneus suffisemment larges pour limiter la compaction, le train de chenilles est une alternative qui permet de limiter la largeur, tout en offrant une bonne surface au sol. L’autre tendance consiste à utiliser des pneus de technologie VF. En allongeant leur empreinte au sol et en réduisant les pressions de gonflage, cette technologie autorise l’utilisation de pneus moins larges, sans répercussion sur le tassement.

Gabarit batteuses

 

Gabarit batteuses

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
En Vendée, les machines agricoles ne peuvent travailler après 23 h.
Canicule - Le préfet de la Vendée autorise finalement les travaux de récolte nocturnes
[Mis à jour le 16/06/22 à 18h00] Par une dérogation dans un récent arrêté portant sur les nuisances sonores, la préfecture de…
Evolution des immatriculations de tracteurs standards par département en 2021
Le classement des départements qui immatriculent le plus de tracteurs agricoles standards
Lors de l’année 2021, les 20 premiers départements en termes d’immatriculations de tracteurs agricoles standards ont représenté…
Vincent Deluppé utilise la fraise rotative pour détruire les couverts végétaux. Il apprécie cet outil pour sa capacité à couper, hacher, mélanger et affiner.
« La fraise rotative est devenue l’outil clé sur l’exploitation »
Agriculteur bio dans le Gers, Vincent Deluppé apprécie la fraise rotative pour sa capacité à détruire les adventices. Il…
Tous les matériels agricoles sont impactés par la hausse des matières premières, la pénurie de composants et des délais de livraison qui se rallongent.
Ventes de matériels agricoles neufs – Les délais de livraison dépassent un an
Tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. Selon l'Axema, tous les matériels agricoles sont concernés…
Lorsqu'elle est activée, la clause d'imprévision réouvre les négociations entre l'acheteur et le vendeur et remettent en question le bon de commandes.
Achats de matériels agricoles - Payer plus cher que le prix de la commande ? Qu'est-ce que la clause d'imprévision ?
La clause d'imprévision peut remettre en cause le prix fixé sur le bon de commande. Explications. 
Publicité