Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Claas : Les Lexion passent Tier 4f

© L.Vimond

À nouvelle norme, nouveau moteur. Le constructeur allemand quitte Caterpillar pour Mercedes-Benz, les deux plus gros modèles accueillant un bloc six cylindres de 15,6 l développant jusqu’à 628 chevaux sur la Lexion 780, tandis que les deux plus petits reçoivent un moteur de 10,7 l. Seule, la Lexion 760 se démarque avec un moteur Perkins de 13 l. Quoi qu’il en soit, tous satisfont la norme antipollution Tier 4f, grâce à l’adoption d’une combinaison EGR et SCR.

Autre nouveauté, les Lexion 740 et 750 héritent du système de refroidissement par le dessus Dynamic Cooling de leurs grandes sœurs.

Les Lexion 770 et 780 Terra Trac adoptent une trémie de capacité accrue à 13 500 l (12 800 sur les versions à pneus), tandis qu’une Lexion 750 Montana dotée d’une trémie de 9 000 l fait son apparition au catalogue.

Les plus gros modèles bénéficient de la compensation de dévers 4 D. S’appuyant sur le système 3 D, auquel une troisième paire de volets a été rajoutée, le 4 D ferme, au-delà d’un certain dévers, la moitié des volets de chaque rotor (celle dans la pente), de façon à forcer le grain à chuter sur une partie de grilles plus haut dans la pente qu’en gardant les volets ouverts.

Du côté du broyeur de paille, Claas propose désormais de passer d’une position transport à la position travail directement depuis la cabine. Ce broyeur gagne 5 cm de diamètre et intègre en plus des contre-couteaux des déflecteurs augmentant ou diminuant le recyclage de paille et donc la finesse des résidus.

Derrière, l’éparpilleur est dorénavant entraîné mécaniquement et se dote d’un frein actif.

L’ensemble de la cinématique est maintenant contrôlé par le contrôle automatique de flux de récolte, qui compare les régimes du moteur, de l’APS et des rotors, et qui stoppe convoyeur, outil frontal et vidange, au cas où il adviendrait un pic de charge (risque de bourrage).

Enfin, le Cemos Automatic ajoute deux cordes à son arc en étant actif au soja et au maïs.

Les plus lus

Vignette
« De réelles économies avec la coupe à tapis »
La Cuma de l’Escut a investi l’an dernier dans une coupe flexible à tapis, dite Draper. Après 600 hectares récoltés, les…
Vignette
Trouver la machine adaptée à vos besoins
Le marché des épampreuses regorge de solutions techniques toutes plus diverses. Entre fils et lanières, le choix se fait sur le…
Vignette
« Notre autochargeuse transporte tous les fourrages »
La remorque autochargeuse du Gaec de la Fontaine à Locmalo (Morbihan) est exploitée dix mois de l’année à l’affouragement. Elle…
Vignette
Connectez vos outils !
Rendre des outils connectés est vecteur de traçabilité et de sérénité. Des start-up proposent des compteurs connectés…
Vignette
Stecomat importe Schmötzer
Stecomat cesse sa collaboration avec Steketee pour travailler avec le spécialiste du binage Schmötzer.
Vignette
Un caisson ravitailleur pour les granulés
Vigneron à Crézancy-en-Sancerre dans le Cher, Nicolas Millet a conçu un caisson pour charger son épandeur d’amendements…
Publicité