Aller au contenu principal

Claas dépasse pour la première fois les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires

L’industriel allemand Claas a, semble-t-il, bien géré la crise liée à la Covid-19, car il enregistre une progression de 3,7 % de son chiffre d’affaires pour l’exercice 2019/2020, clos au 30 septembre.

Moissonneuse-batteuse Claas Lexion 7700 en cours de vidange de trémie
L'exercice 2020 de Claas aura notamment été marqué par l'entrée en commercialisation de la dernière génération de moissonneuses-batteuses Lexion.
© Claas

La pandémie liée à la Covid-19 n’aura pas enrayé la machine Claas. La firme familiale allemande termine en effet son exercice 2019/2020 (clôture au 30 septembre) avec un chiffre d’affaires, encore jamais atteint, de 4,042 milliards d’euros, en augmentation de 3,7 % par rapport à l’année fiscale précédente (3,898 milliards d’euros). Cette performance s’accompagne d’un résultat avant impôts de 158 millions d’euros, également en progression (136 millions d'euros en 2018/2019). Si l'Allemagne et la France ont enregistré un chiffres d'affaires de 806 et 752 millions d'euros, en baisse de 0,6 %, la bonne dynamique des marchés en Russie et en Amérique du Nord ont activement contribué à cette évolutions positive.  

Evolution du chiffre d'affaires de Claas entre 2011 et 2020

A lire aussi : Claas investit son technopôle à Ymeray

 

Répartitions du chiffre d'affaires de Claas en 2020 dans les régions du monde

20 % des salariés de Claas sur le territoire français

Durant l'exercice 2019/2020, le constructeur a employé 11 395 salariés répartis dans le monde, un chiffre en baisse de 0,5 % par rapport à l'année précédente. En toute logique, les sites allemands rassemblent près de la moitié de l'effectif avec 5 596 employés, mais la France occupe toutefois une place importante avec 2 279 personnes, soit un salarié sur cinq. En plus de son récent Technopôle d'Ymeray (Eure-et-Loir) regroupant tous les services de Claas France, y compris les pièces détachées, l'industriel compte également deux usines dans l'Hexagone : Woippy, près de Metz (Moselle), où sont fabriquées les presses, et Le Mans (Sarthe) d'où sortent l'ensemble des tracteurs, à l'exception des Xerion et des spécialisés. 

Les plus lus

Tracteur McCormick X7.460 sur la route
Conduite des tracteurs en dehors des activités agricoles - Le permis B ne suffit pas toujours
La commercialisation de tracteurs homologués à 50 ou 60 km/h change la donne en matière de permis de conduire.
Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Innovagri 2022 - Dix nouveautés à ne pas manquer sur le salon
Nous vous proposons un avant-goût des nouveautés du salon Innovagri qui a lieu cette année à Ondes dans le Sud Ouest.
Dispositif de maintien latéral du chargement par sangles sur plateau à paille Ponge
Ponge - Les plateaux fourragers sanglés automatiquement
Ponge dévoile sur ses plateaux fourragers un dispositif de maintien latéral du chargement par sangles.
Dix nouveautés matériels repérées au Space 2022
Le salon de l'élevage Space de Rennes ferme ses portes ce soir après trois jours d'exposition. Voici notre sélection des nouveaux…
Le dimensionnement du bec par rapport à la puissance de l'ensileuse doit permettre aux ensembles tracteur + remorque de suivre sans difficulté.
Quelle taille de bec à maïs faut-il monter sur l’ensileuse ?
La vitesse de travail de l’ensileuse dépend de la puissance du moteur, de la largeur du bec à maïs et du rendement en fourrage.…
Publicité