Aller au contenu principal

AVR : La Puma 3 sort les griffes

© L.Vimond

Le constructeur belge dévoile sa nouvelle arracheuse de pommes de terre Puma 3. Motorisée par un bloc Volvo six cylindres de 12,8 litres répondant aux normes antipollution Tier 4f, cette nouvelle automotrice se distingue de la Puma+ par une nouvelle gestion moteur, de façon à travailler au régime le plus bas possible (1 300 tr/min) : AVR annonce une réduction globale de la consommation de 20 à 25 %. La Puma 3 est également reconnaissable à son broyeur de fanes à pompe hydraulique indépendante : l’agencement des fléaux a été adapté pour travailler au plus près des buttes et donc réduire le volume de fanes sur les chaînes. La nouvelle fonction land leveling assure un meilleur suivi du sol et des buttes. Le bâti arracheur se divise en deux canaux (2 x 2 rangs) selon deux cadres indépendants, permettant au besoin de ne récolter que deux rangs. Le tapis d’arrachage a été allongé de 60 cm et peut bénéficier, comme les deux chaînes suivantes, de l’option secoueurs triangulaires. La surface de nettoyage a également été augmentée avec des tapis plus larges. L’arrière de la chaîne de tamisage se compose au choix d’un double tapis à tétines, du système Cross Roller élargi de 20 cm ou du Varioweb, combinant rouleaux axiaux et tapis à tétines. Par ailleurs, l’élévateur intègre des doigts à fanes supplémentaires de chaque côté et propose un boost, qui dope l’entraînement en cas de détection d’un bourrage imminent. La trémie bénéficie dorénavant d’un entraînement indépendant du fond et de l’élévateur, et offre un débit de vidange doublé par rapport à la Puma+. Cette vidange peut désormais s’effectuer en récoltant. La conception globale de la machine a aussi été revue pour un équilibre des charges entre les deux côtés. La Puma 3 adopte des pneumatiques IF de grandes dimensions (300/95R52 et 900/60R38). Les angles de braquage ont été accrus à 20° à l’arrière et 50° à l’avant, améliorant la maniabilité de la machine. D’origine Claas, la nouvelle cabine plus silencieuse offre une meilleure vue sur les organes d’arrachage. L’opérateur suit le fonctionnement de la Puma 3 depuis un terminal tactile de 12 pouces personnalisable. Trois autres écrans permettent de suivre jusqu’à 12 caméras.

Puissance : 469 chevaux

Trémie : 8 tonnes

www.avr.be

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Valtra Série G tracteur Réussir machinisme
[VIDEO] - Valtra lance la série G
La nouvelle gamme de tracteurs de la série G s'inscrit entre la série A et la série N. Petit point sur cette nouvelle offre.
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité