Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Résultats
Amazone : chiffre d’affaires en hausse en 2018

Le constructeur allemand Amazone clôture l’année 2018 avec une chiffre d’affaires en hausse de 5,3 %, malgré des conditions météorologiques défavorables dans certains pays au cours du second semestre.

La bonne dynamique commerciale en Allemagne, en France, au Japon, en Espagne, en Hongrie et en Irlande a permis à Amazone d’enregistrer une hausse de son activité en 2018. La firme allemande, qui emploie 1 900 salariés dont 130 apprentis, clôture ainsi l’année avec un chiffre d’affaires de 481 M€, contre 457 M€ en 2017, soit une progression de 5,3%. Elle a, en revanche, vu ses ventes se stabiliser sur les marchés de l’est de l’Europe, tels que la Pologne et la Russie. Au cours de l’année passée, le groupe familial, dirigé par Christian et Justus Dreyer, a investi plus de 7 % de son chiffre d’affaires en recherche et développement. Les investissements en immobilisations corporelles se sont élevés à 20 M€.

Des prévisions optimistes pour 2019

L’année 2018 a été marquée par le rachat de la société Schmotzer Hacktechnik, notamment spécialisée dans le matériel de binage, et l’inauguration du nouveau site de production de pulvérisateurs de Bramsche. Cette usine, construite sur un terrain de 24 ha, comprend 16 000 m² de bâtiments. Elle représente un investissement de 16 M€. En 2019, les dirigeants annoncent des nouveautés dans les technologies "Amazone 4.0", ainsi que des développements dans la mise en réseau des matériels et des nouvelles offres de service. « Les innovations doivent permettre la mise en réseau des données agricoles pour ouvrir d’autres potentiels d’optimisation. » Christian et Justus Dreyer prévoient à nouveau une progression de l’activité. « Le climat des investissements reste favorable dans le monde agricole, même si les résultats de certaines exploitations agricoles de l’Europe centrale restent encore impactés par les effets de la sécheresse de 2018. La tendance à moyen et long terme est positive. Toutefois, pour certains marchés exports, les effets des changements politiques, tels que les conflits commerciaux internationaux croissants sont actuellement difficiles à évaluer. »

www.amazone.fr

Les plus lus

Vignette
Michel Weber rejoint Massey Ferguson
Michel Weber vient de prendre ses fonctions au sein du groupe américain Agco, comme directeur des ventes tracteurs et…
Vignette
Fendt - Les 900 Vario jusqu’à 415 chevaux
Gagnant en puissance, les nouveaux 900 Vario héritent de certaines caractéristiques des 1000 Vario.
Vignette
Fastrac mérite son nom
JCB détrône Valtra et bat le record de vitesse en tracteur.
Vignette
Le groupe Exel réorganise sa pulvérisation
Dans un contexte politique et sociétal peu favorable, la situation économique des sociétés du groupe Exel Industries se tend et…
Vignette
Le digestat mieux valorisé avec l’automoteur
À la SCEA du Bas de Fontenay, dans le nord de la Manche, le digestat est épandu dans un rayon de 15 km avec un automoteur…
Vignette
Fendt - Ideal 10, la moissonneuse-batteuse la plus puissante du marché
La gamme de moissonneuses-batteuses non-conventionnelles Fendt Ideal atteint un niveau de puissance inédit et inaugure un nouveau…
Publicité