Aller au contenu principal

Résultats
Amazone : chiffre d’affaires en hausse en 2018

Le constructeur allemand Amazone clôture l’année 2018 avec une chiffre d’affaires en hausse de 5,3 %, malgré des conditions météorologiques défavorables dans certains pays au cours du second semestre.

La bonne dynamique commerciale en Allemagne, en France, au Japon, en Espagne, en Hongrie et en Irlande a permis à Amazone d’enregistrer une hausse de son activité en 2018. La firme allemande, qui emploie 1 900 salariés dont 130 apprentis, clôture ainsi l’année avec un chiffre d’affaires de 481 M€, contre 457 M€ en 2017, soit une progression de 5,3%. Elle a, en revanche, vu ses ventes se stabiliser sur les marchés de l’est de l’Europe, tels que la Pologne et la Russie. Au cours de l’année passée, le groupe familial, dirigé par Christian et Justus Dreyer, a investi plus de 7 % de son chiffre d’affaires en recherche et développement. Les investissements en immobilisations corporelles se sont élevés à 20 M€.

Des prévisions optimistes pour 2019

L’année 2018 a été marquée par le rachat de la société Schmotzer Hacktechnik, notamment spécialisée dans le matériel de binage, et l’inauguration du nouveau site de production de pulvérisateurs de Bramsche. Cette usine, construite sur un terrain de 24 ha, comprend 16 000 m² de bâtiments. Elle représente un investissement de 16 M€. En 2019, les dirigeants annoncent des nouveautés dans les technologies "Amazone 4.0", ainsi que des développements dans la mise en réseau des matériels et des nouvelles offres de service. « Les innovations doivent permettre la mise en réseau des données agricoles pour ouvrir d’autres potentiels d’optimisation. » Christian et Justus Dreyer prévoient à nouveau une progression de l’activité. « Le climat des investissements reste favorable dans le monde agricole, même si les résultats de certaines exploitations agricoles de l’Europe centrale restent encore impactés par les effets de la sécheresse de 2018. La tendance à moyen et long terme est positive. Toutefois, pour certains marchés exports, les effets des changements politiques, tels que les conflits commerciaux internationaux croissants sont actuellement difficiles à évaluer. »

www.amazone.fr

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?

Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…

L'édition 2024 du Sima est annulée. Rendez-vous en 2026.
Sima - L'édition 2024 du salon annulée

L'Axema vient d'annoncer que le prochain Sima qui devait avoir lieu fin novembre 2024 est reporté en 2026. 

Gilles Lethiec, éleveur à Noyal-Muzillac dans le Morbihan. "Bien que compact, ce télescopique a une cabine spacieuse et des commandes regroupées sur le joystick."
« Mon télescopique compact est moins gourmand qu’un tracteur »

Avec le chargeur télescopique Kramer KT 276, Gilles Lethiec, éleveur dans le Morbihan, a fait le choix d’une puissance moindre…

Siège social de la concession Bretagri Emil Frey à Saint-Gilles en Ille-et-Vilaine.
Reprise de Bretagri Case IH par Emil Frey : pourquoi ce géant de l’automobile se lance-t-il dans le matériel agricole ?

Les établissements Bretagri, concessionnaires Case IH en Ille-et-Vilaine, viennent d’être rachetée par la filiale française du…

Le concept de traite par lots Batch Milking permet de déléguer la traite à des robots sans être soumis à une astreinte 24h/24.
Quel intérêt d'utiliser les robots de traite comme une salle de traite avec le procédé Batch Milking ?

DeLaval a développé le concept de traite par lots Batch Milking consistant à utiliser les robots de traite VMS comme une salle…

Remplissage du réservoir d'AdBlue d'un tracteur
Comment évolue le prix de l'AdBlue ?

Au coût du carburant qui pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs, s’ajoute l’AdBlue nécessaire dans tous les…

Publicité