Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Alpego – L’entreprise familiale affiche une belle santé

Le constructeur italien Alpego assure sa croissance par la modernisation de ses usines, l’extension de ses gammes de produits et sa forte présence à l’export.

La marque italienne réputée pour ses herses rotatives a fêté l’an dernier ses trente années d’existence. Fondée par les deux frères Giovanni et Luciano Pegoraro suite à la vente de la marque éponyme, l’entreprise a pris une nouvelle envergure avec le renfort de la nouvelle génération représentée par Nicola, Luca et Filippo Pegoraro, respectivement directeur commercial, directeur R&D et directeur général adjoint. L’investissement dans une seconde usine en 2008, le renforcement des activités exports (création d’une filiale en Angleterre, triplement du nombre d’importateurs à travers le monde) et le développement de l’offre produits ont permis au constructeur d’afficher une croissance quasi constante ces 5 dernières années. Le nombre de machines vendues est ainsi passé de 2 000 en 2014 à 3 200 prévues pour 2019. Sur la même période, l’effectif d’Alpego a bondi de 87 à 148 employés. L’export représente plus de deux tiers du chiffre d’affaires, la France étant le premier marché.

Chaîne de peinture sur mesure

Outre la modernisation de l’usine historique de Gambellara (découpe de l’acier, au pliage et à la soudure) dotée de nouveaux îlots de soudure robotisée et de nouvelles découpes laser, Alpego a récemment investi dans une chaîne de peinture ultra-moderne pour le site d’Almisano, distant de moins d’un kilomètre. Ce dernier accueille également les lignes de montage et le stockage des pièces. La nouvelle unité de peinture s’illustre notamment par le traitement des pièces avec des nanoparticules pour optimiser l’accroche et par la cohabitation de deux process liquide et poudre, choisis en fonction des pièces à peindre. La chaîne fonctionne avec un minimum de douze cycles différents, grâce aux neufs fours, de manière à adapter le temps la durée de cuisson à chaque lot de pièces.

Une gamme étoffée

Si les herses rotatives fixes et repliables restent le cœur de gamme d'Alpego, représentant encore la moitié des machines produites, le constructeur a trouvé de nouveaux leviers de croissance avec le développement d’une gamme de semoirs combinés et de déchaumeurs à dents. Rappelons qu’il dispose déjà d’une longue expérience dans les outils à dents avec sa gamme de décompacteurs Cracker. Spécialiste des outils animés, Alpego a aussi étoffé sa gamme de fraises et de broyeurs à axe horizontal, notamment en développant des modèles pour le secteur viticole.

Dans les perspectives proches, Alpego souhaite conforter sa position de spécialiste en continuant d’innover pour sa gamme d’outils animés. L’offre de semoirs va profiter d’un contenu technologique enrichi en termes de pilotage et de l’arrivée d’une fertilisation au semis. La gamme de décompacteurs sera complétée par le haut pour répondre aux besoins des tracteurs de forte puissance.

Les plus lus

Vignette
Connectez vos outils !
Rendre des outils connectés est vecteur de traçabilité et de sérénité. Des start-up proposent des compteurs connectés…
Vignette
Stecomat importe Schmötzer
Stecomat cesse sa collaboration avec Steketee pour travailler avec le spécialiste du binage Schmötzer.
Vignette
247 andaineurs simple, double et quadruple rotors
Si l’offre en andaineur à dépose centrale reste majoritaire, surtout en grande largeur, l’offre en modèles à dépose latérale est…
Vignette
GPS, Glonass, Galileo : la précision s'affine
Américains, Russes, Européens et bientôt Chinois proposent des systèmes de géopositionnement à l’échelle mondiale. Quelle…
Vignette
Jusqu’à 6 hectares par heure avec la faucheuse traînée
Sébastien Selin, éleveur bio en Charente, a opté pour une faucheuse traînée de 5,20 mètres sans conditionneur, conciliant grand…
Vignette
« Le confort d'un SSV électrique »
L’Earl du Val Hebert dans le Calvados s’est doté d’un SSV électrique apprécié pour sa simplicité et son silence de fonctionnement.
Publicité