Aller au contenu principal

Agritechnica 2022 - Une médaille d’or et seize médailles d’argent au palmarès des innovations

Les organisateurs du salon allemand Agritechnica viennent de dévoiler le palmarès des innovations pour l’édition 2022 qui aura lieu du 27 février au 5 mars à Hanovre. L’agronomie, et notamment la préservation des sols y figurent en bonne place.

Agritechnica 2022 - Une médaille d’or et seize médailles d’argent au palmarès des innovations

La Médaille d’or :

NeXaT — Un porte-outil autonome hyperpolyvalent pour préserver le sol

 

 
Le porte-outils NeXaT est capable de réaliser tous les travaux d’une exploitation de grandes cultures. © NeXaT
Le porte-outil NeXaT est capable de réaliser tous les travaux d’une exploitation de grandes cultures, du travail du sol à la récolte en passant par le semis et la pulvérisation. Doté d’un large châssis intégrant à chaque extrémité deux trains de chenilles, cet engin reçoit différents outils portés. Le concept en version de 12 m promet de réduire de 95 % la surface de roulement dans les champs. Le NeXaT peut fonctionner de manière autonome. Il est toutefois doté d’une cabine pivotant sur 270 degrés permettant une supervision des travaux effectués et surtout une conduite manuelle pour le transport sur route, les chenilles pivotant également de 90 degrés. L’entraînement des chenilles et des outils est assuré électriquement par deux génératrices associées à deux moteurs diesel de 545 ch. Des motorisations alternatives comme des piles à combustibles sont déjà prévues pour de futurs développements.

Outre les outils habituellement attelés à un tracteur, le porte-outil NeXaT peut recevoir le module de récolte NexCo pour se transformer en moissonneuse-batteuse. Le débit de chantier annoncé va de 130 à 200 t/h, grâce à l’utilisation d’un nouveau concept de battage Dual-Axial-Flow utilisant un rotor axial de 5,8 m de long, implanté transversalement. Le flux de récolte est introduit au centre du rotor, qui le divise en deux flux parallèles. Deux broyeurs assurent le broyage de la paille et une répartition jusqu’à 14 m de largeur de coupe. La trémie affiche une capacité de 32 000 l. Sa grande autonomie permet de vidanger en bout de champ avec un débit de 600 l/s.

Les 16 médailles d’argent

Krone - Un déchargement de remorque ultra-précis

 

 
Le dispositif ExactUnload équipant les remorques à déchargement à plat GX de Krone permet de répartir uniformément le produit déchargé sur une distance préalablement définie © Krone
Le dispositif ExactUnload équipant les remorques à déchargement à plat GX de Krone permet de répartir uniformément le produit déchargé sur une distance préalablement définie, le système s’adaptant automatiquement à la vitesse d’avancement, jusqu’à 3,5 km/h. À l’ensilage, cette fonction facilite le travail des engins de tassage. Cela contribue à un tassement plus régulier et par conséquent à un ensilage de meilleure qualité. Le tassage du silo devient également moins énergivore.

 

Continental - Un dispositif anticrevaison pour les pneus agraires

 

 
Le système Agro ContiSeal utilise un polymère visqueux qui vient colmater la fuite causée par un corps étranger planté dans le pneu. © Continental
Le manufacturier Continental réduit les impacts liés à une crevaison sur un engin agricole (arrêt de chantier, changement de pneumatique fastidieux) en proposant le système Agro ContiSeal. Il utilise un polymère visqueux qui vient colmater la fuite causée par un corps étranger planté dans le pneu. Le véhicule peut alors continuer de rouler et rejoindre l’atelier pour réparer ou changer le pneu endommagé. Outre les économies liées à l’absence de dépannage sur place et de moindre perturbation du chantier, ce dispositif anticrevaison sécurise également les trajets routiers.

 

Claas - Le terminal du tracteur indique les risques de compactage

 

 
Le terminal Cemos des tracteurs Claas accueille la fonction Terranimo pour mieux appréhender les risques de compactage du sol. © Claas
Le terminal Cemos des tracteurs Claas accueille la fonction Terranimo pour mieux appréhender les risques de compactage du sol en profondeur, aggravés par l’augmentation du poids des machines. Le conducteur du tracteur est ainsi averti en temps réel du niveau de tassement. Pour obtenir les informations, Claas met en lien les données disponibles via le système d’assistance Cemos (type et état du sol, charges par essieu, pression des pneus…) avec l’outil numérique Terranimo de simulation de la charge et de la portance du sol. Ce dernier tient compte notamment de l’évolution des charges sur les essieux. Les zones à risque de compactage sont affichées sur le terminal par l’intermédiaire d’un code couleur. En cas de risque élevé, le chauffeur peut arrêter son chantier ou modifier certains paramètres comme la pression des pneus ou la répartition du lestage.

 

Fendt - Un filtre à air toujours propre

 

 
le tractoriste Fendt a mis au point un dispositif qui détecte le degré d’encrassement du filtre à air et le nettoie automatiquement. © Fendt
Afin de réduire les risques de colmatage du filtre à air et de simplifier son entretien, le tractoriste Fendt a mis au point un dispositif qui détecte le degré d’encrassement du filtre et le nettoie automatiquement, sans démontage. La poussière déposée à la surface du filtre est décollée par deux injections d’air comprimé puis évacuée par une dépression générée en amont du ventilateur de refroidissement, dont la vitesse de rotation est brièvement accélérée. Le déclenchement du système s’effectue dès que la dépression dans le circuit d’admission passe en dessous d’une valeur limite, dans toutes les conditions d’utilisation, y compris à pleine charge.

 

Lire aussi : Fendt - Nettoyage actif des filtres à air sur les tracteurs 900 et 1000 Vario

Müthing - Semer les couverts avec le broyeur

 

 
Müthing utilise un broyeur à axe horizontal doté à l’avant d’une herse étrille et l’arrière d’une barre de semis suivie d’un rouleau. © Müthing
Avec son concept CoverSeeder, le spécialiste allemand du broyage Müthing utilise un broyeur à axe horizontal doté à l’avant d’une herse étrille et l’arrière d’une barre de semis suivie d’un rouleau. L’ensemble permet le broyage des résidus de la culture et le semis d’un couvert en un seul passage. Dans l’ordre, la herse étrille génère de la terre fine et améliore la répartition des pailles. Le broyeur à fléaux broie la paille et les chaumes, qui sont projetés au-dessus de la rampe de semis. Les graines sont ainsi déposées en surface sur le sol nu, puis recouvertes par la matière organique qui retombe. Le rouleau à profil prismatique (Güttler) assure ensuite le plombage. Il contrôle également la hauteur du travail du CoverSeeder. Outre les économies liées à un seul passage, cet équipement favorise le maintien de l’humidité du sol, un aspect décisif pour la germination des couverts. Le broyage des résidus a aussi un impact sanitaire sur les cultures.

 

Rauch - Planifier ses travaux en fonction de l’état des sols

 

 
La plateforme numérique TerraService du constructeur d’épandeurs d’engrais Rauch (fournisseur de Kuhn) permet à l’agriculteur d’évaluer à l’avance la praticabilité de ses parcelles. © Rauch
Développée en collaboration avec la société AgriCircle AG, la plateforme numérique TerraService du constructeur d’épandeurs d’engrais Rauch (fournisseur de Kuhn) permet à l’agriculteur d’évaluer à l’avance la praticabilité de ses parcelles, de manière à préserver la structure des sols. Il renseigne les données caractérisant les machines qu’il utilise pour ses travaux. L’humidité du sol est estimée localement grâce aux données satellitaires (Sentinel 1) combinées aux données météorologiques. En tenant compte de la structure des sols, le dispositif évalue le niveau de praticabilité des parcelles avec un niveau de précision de 10 mètres carrés. Le système permet aussi de définir l’ordre dans lequel il est possible d’entrer dans chacune des parcelles, les points d’accès et l’ordre de travail des planches. L’outil TerraService peut être utilisé pour différents travaux comme la fertilisation et les traitements.

 

Amazone - L’injection directe intégrée d’usine

 

 
Amazone a développé sa propre solution d'injection directe DirectInject pour l’intégrer sur ses pulvérisateurs traînés UX 01. © Amazone
Afin de limiter les contraintes liées aux dispositifs d’injection directe montés a posteriori sur les pulvérisateurs, Amazone a développé sa propre solution DirectInject pour l’intégrer sur ses pulvérisateurs traînés UX 01. Les composants du système se positionnent dans le coffre à droite de l’appareil et s’accompagnent d’un second circuit utilisant une chambre de prémélange.

 

Planungsbüro Heinrich - Un guidage synchronisé et des rotors pour biner sur le rang

 

 
La bineuse Photoheyler utilise des rotors de désherbage animés électriquement. © Planungsbüro Heinrich
Afin de palier aux contraintes de débit de chantier des solutions de désherbage mécanique sur le rang, la bineuse Photoheyler utilise des rotors de désherbage animés électriquement, disposés en biais par rapport aux rangs de la culture. Sur cette machine à attelage frontal, il n’y a pas de châssis coulissant : les caméras pilotent de manière synchronisée les roues d’appui du châssis et celles du tracteur. En betteraves, le constructeur annonce un débit de chantier supérieur à un hectare à l’heure avec une bineuse 12 rangs. Cette solution impose en revanche l’utilisation d’un semoir monograine très précis, de manière à une implantation exacte en quinconce sur toute la largeur de la machine. Ce concept ouvre par ailleurs la voie à une solution de pulvérisation ultralocalisée.

 

New Holland – Toutes les balles du même poids avec le Big Baler Automation

 

 
L’automatisme Big Baler Automation de New Holland simplifie considérablement la tâche du chauffeur. © New Holland
L’automatisme Big Baler Automation de New Holland simplifie considérablement la tâche du chauffeur sur les chantiers de pressage avec des presses à haute densité. Il suffit uniquement de rentrer le poids souhaité des bottes, puis l’intelligence embarquée s’occupe de tout. Le système guide le tracteur et gère sa vitesse d’avancement à partir des données d’un capteur Lidar (Light Detection and Ranging) mesurant l’andain. Il corrige les réglages de la presse, tels que la compression et l’épaisseur des plis, afin de respecter la valeur de poids consignée. Le Big Baler Automation garantit ainsi une utilisation de la presse à ses pleines capacités, indépendamment des variations de conditions de récolte et de rendement.

 

AgroIntelli – Un robot autonome pour la récolte des brocolis

 

 
Le RoboVeg Robotti est le premier système autonome pour la récolte sélective des brocolis. © AgroIntelli
Le RoboVeg Robotti est le premier système autonome pour la récolte sélective des brocolis. Le débit de chantier annoncé pour cet équipement est impressionnant : 2 400 pièces par heure, contre 300 à 360 par heure et par personne à la main. L’automate se compose du porte-outil robotisé Robotti 150D du fabricant danois AgroIntelli, sur lequel est monté le robot de récolte de la société britannique RoboVeg Ltd. La partie motrice, dotée de quatre roues dont deux directrices, est animée par deux moteurs diesel Kubota. Le robot cueilleur est équipé de caméras 2D haute résolution et de capteurs 3D. Deux bras robotisés pivotant sur 6 axes ramassent les brocolis de manière autonome. Chaque bras met environ 3 secondes pour sélectionner un brocoli sur pied et le déposer sur le tapis.

 

Rostselmash - L’automatisme RSM Ok ID prévient l’endormissement des chauffeurs

 

 
Le Russe Rostselmash s’est inspiré des automatismes anti-endormissement de l’automobile pour développer sa solution RSM Ok ID dédiée aux tracteurs et engins agricoles. © Rostselmash
Le Russe Rostselmash s’est inspiré des automatismes anti-endormissement de l’automobile pour développer sa solution RSM Ok ID dédiée aux tracteurs et engins agricoles. Ce dispositif utilise une caméra qui détecte la fatigue en surveillant en permanence les pupilles, le clignement des yeux et la position de la tête, ainsi que le pouls du chauffeur. S’il observe des signes de fatigue ou d’autres modifications de l’état du conducteur (bâillements, frottements des yeux…), il déclenche un signal sonore puissant et arrête la machine.

 

Agtech 2030 - Un outil pour prévenir la compaction des sols

 

 
Le Compaction Prevention System de la firme suédoise Agtech 2030 est un outil d’aide à la décision (OAD) permettant d’évaluer les risques de compactage au sein d’une parcelle. © Agtech 2030
Le Compaction Prevention System de la firme suédoise Agtech 2030 est un outil d’aide à la décision (OAD) permettant d’évaluer les risques de compactage au sein d’une parcelle. Il fournit une cartographie des différentes zones, qui assiste l’agriculteur dans la planification de ses travaux.

 

Claas – La coupe s’adapte à la culture

 

 
Le Cemos Auto Header de Claas s’adresse aux coupes à vis et tablier télescopique. © Claas
Le Cemos Auto Header de Claas s’adresse aux coupes à vis et tablier télescopique. Une fois que l’opérateur a défini la consigne de profondeur de pénétration du rabatteur, ainsi que sa position horizontale, le système adapte automatiquement la position du rabatteur et la longueur du tablier à la hauteur de la culture, s’appuyant sur le capteur Field Scanner qui est capable de distinguer les passages de roues. Cette solution facilite la conduite et limite les pertes de récolte à la coupe, notamment dans des conditions changeantes.

 

New Holland – Automatisme de répartition des résidus de broyeur

 

 
Le système OptiSpread Automation de New Holland s’appuie sur des capteurs radar 2D qui mesurent la vitesse et la distance des projections du broyat © New Holland
Le système OptiSpread Automation de New Holland s’appuie sur des capteurs radar 2D, qui mesurent la vitesse et la distance des projections du broyat, pour piloter la vitesse des ventilateurs de projection, afin de coller au plus près d’une répartition théorique. Même en cas de vent arrière ou frontal, la répartition mesurée est enregistrée et compilée sur une carte de répartition.

 

Fasterholt – Un enrouleur combiné à une rampe

 

 
Le DL 66 Pro du constructeur danois Fasterholt Maskinfabrik combine un enrouleur à une rampe traîneau de 66 m de large télescopique et repliable hydrauliquement. © Fasterholt
Le DL 66 Pro du constructeur danois Fasterholt Maskinfabrik combine un enrouleur à une rampe traîneau de 66 m de large télescopique et repliable hydrauliquement. L’enrouleur est solidaire de la rampe et avance donc en même temps qu’elle. A la différence des systèmes autotractés où l’enrouleur tire le tuyau au sol et le chariot en même temps, ce système limite les besoins de puissance et permet des grandes longueurs de tuyau (jusqu’à 1 000 m). Selon comment le tuyau a été posé, il est possible d’irriguer plusieurs planches en aller-retour. Divisé en 10 sections, le DL 66 Pro pourra à terme réaliser des coupures de sections pour arroser avec précision les parcelles en pointe.

 

Reichhardt - Le chenillard débroussailleur autonome évolue en toute sécurité

 

 
La solution SIS Remote de la société allemande Reichhardt GmbH Steuerungstechnik sécurise l’utilisation d’un porte-outil autonome sur chenilles © Reichhardt
La solution SIS Remote de la société allemande Reichhardt sécurise l’utilisation d’un porte-outil autonome sur chenilles conçu pour l’entretien paysager. Elle comprend une radiocommande et un terminal de commande intelligent permettant le guidage automatique par satellites avec correction RTK pour une précision centimétrique.

 

Les plus lus

Le moteur 4 cylindres 4 litres JD4 de John Deere Power Systems, développé en collaboration avec Deutz, est beaucoup plus compact que l'habituel bloc 4,5 litres de la marque.
John Deere – Le nouveau moteur 4 cylindres 4 litres né d’un partenariat avec Deutz
Le motoriste John Deere Power Systems complète sa gamme de blocs 4 cylindres avec le modèle JD4 de 4 litres de cylindrée, offrant…
Cultivant des terres très superficielles sur roche calcaire, les adhérents engagés sur la charrue déchaumeuse labourent entre 7 et 8 cm de profondeur.
La charrue déchaumeuse en Cuma limite les coûts
Cinq adhérents de la Cuma de la Sueurre en Haute-Marne se partagent une charrue déchaumeuse de dix corps. Ils apprécient cette…
Classement officiel 2021 des ventes de tracteurs agricoles : John Deere immatricule toujours un tracteur sur cinq
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2021 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Pas de changement sur les trois premières marches du podium concernant les immatriculations de chargeurs télescopiques en 2021.
Immatriculations officielles 2021 des télescopiques - Toujours le même tiercé gagnant
L'Axema a dévoilé les chiffres des immatriculations des chargeurs télescopiques pour l'année 2021. Des ventes en hausse et un…
Destiné aux exploitations pratiquant le CTF (controlled traffic farming), ce système n'est pas proposé en France.
[VIDEO] - Krone fauche jusqu'à 13 mètres avec deux faucheuses traînées
Pour les marchés américains et australiens, Krone propose un système de châssis permettant de tracter et entraîner deux…
[VIDEO] - New Holland présente sa nouvelle génération de tracteur T7 HD
New Holland dévoile la nouvelle génération de tracteurs T7 HD qui se veulent plus confortables et plus connectés.
Publicité