Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Au Danemark
Agco teste le double essieu à l'avant des moiss-batt

© Maskinbladet.tv

Nos confrères danois de Maskinbladet sont allés au centre de recherche et développement d'Agco de Randers, au Danemark, découvrir une moissonneuse-batteuse un peu spéciale. Initié en 2011, ce projet vise à mesurer l'impact sur le sol d'un train roulant à trois essieux, comparativement à des moissonneuses-batteuses à pneus basse pression classiques ou à des moissonneuses-batteuses à train de chenilles à l'avant.

Le centre de recherche et développement a, dans un premier temps, réalisé des essais en laboratoire, puis au champ, mesurant les impacts en termes de traction, de pression au sol et de résistance au roulement. Pour les tests au champ, trois moissonneuses-batteuses ont été utilisées, la première dotée de pneumatiques de 900 mm, la seconde de chenilles de 635 mm et la troisième d'un tandem de pneus 710/50 R26.5. Si seul, cette dernière dimension offre une surface au sol équivalent à 60 % de celle d'un pneu de 900 mm, le montage en tandem est avantageux. 

Face à la chenille, la surface de contact du tandem est moins importante. Mais le tandem tire son épingle du jeu en termes de compaction profonde, au-delà de 50 cm. En effet, selon Agco, sous les chenilles, il y a convergence de la pression en un point unique, alors que le tandem distribue la pression en deux points. 

Néanmoins, en conditions humides, lorsque la priorité est la récolte du grain, les chenilles gardent leur longueur d'avance. Lorsque le taux de patinage atteint 20 %, la traction avec des pneus de 900 mm n'atteint que 61 % de celle de chenilles, alors que la traction du tandem en pneus de 710 mm parvient à 78 % de celle de chenilles. 

Massey-Ferguson Moissonneuse-batteuse tandem Réussir machinisme

Mais les résultats les plus intéressants concernent la résistance au roulement 50% plus faible avec le tandem face aux pneus de 900 mm. Et la différence est encore plus flagrante quand on compare tandem et chenilles, toujours à l'avantage de l'essieu double. Par conséquent, la consommation de carburant pour l'avancement est clairement à l'avantage du tandem.

En conclusion, cette nouvelle configuration, en plus d'offrir un gabarit routier compact, se montre avantageuses notamment aux conditions sèches. Agco pourrait présenter cette solution sur le marché dans un futur proche. 

Retrouvez toutes les informations dans une vidéo sur Maskinbladet.tv

Les plus lus

Vignette
Rabaud - Une remorque forestière à assistance hydraulique
La remorque Xylotrail de Rabaud est conçu pour le tranport de grumes.
Vignette
Des heures de manutention en moins grâce aux groupeurs de balles
Les bénéfices des groupeurs de balles combinés aux presses à balles rondes ou cubiques sont multiples : gain de temps, réduction…
Vignette
Pasdelou - Des citernes monoblocs en entrée de gamme
Pasdelou enrichit sa gamme de citernes à eau par le bas avec deux modèles à châssis soudé sur la cuve.
Vignette
Prime à l’ergonomie pour les chargeuses et télescos

Les engins de manutention, comme les chariots télescopiques et les chargeuses articulées, sont utilisés au quotidien et…

Vignette
Bednar - Le Strip Master enfouit le lisier
Le strip-tiller à dents Strip Master de Bednar s’utilise pour enfouir le lisier.
Vignette
Ventes de matériel – Le marché reste dynamique en France
Les ventes de matériels neufs ont progressé de 15 % au 1er semestre. Une croissance qui devrait ralentir en fin d’…
Publicité