Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Industrie
Naïo Technologies décroche 14 M€ pour booster la robotisation agricole

La start-up française Naïo Technologies, spécialisée dans la conception et la fabrication de robots agricoles, vient de finaliser une nouvelle levée de fonds d’un montant de 14 millions d’euros.

Avec leur nouvelle levée de fonds de 14 millions d’euros, Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes, les fondateurs de Naïo Technologies, devraient pouvoir poursuivre leurs efforts d’industrialisation, en travaillant sur l’autonomie des robots et le développement international de l’entreprise. Les deux ingénieurs en robotiques, qui avaient déjà obtenu des fonds à hauteur de 3 millions d’euros en 2015, ont créé en 2011 cette start-up toulousaine spécialisée dans les robots agricoles et emploient aujourd’hui 70 salariés. Leurs trois robots électriques de désherbage mécanique - Oz, Dino et Ted - ont été commercialisés à plus de 150 exemplaires à destination d’exploitations agricoles et viticoles d’Europe de l’Ouest, d’Amérique du Nord et du Japon. La nouvelle aide, obtenue via les Fonds Ecotechnologies de Bpifrance, va soutenir la structuration et la maturation de Naïo Technologies, ainsi que son essor aux Etats-Unis, où l’ouverture du premier atelier de stockage et d’assemblage est programmée en 2020. Pour accompagner l’évolution, l’entreprise prévoit de créer 10 à 20 postes par an pendant 3 ans. Elle est soutenue par deux actionnaires historiques, Demeter et Capagro, auxquels vient de s’ajouter Pymwymic.

Bientôt des robots dans tous les champs

« La confiance des investisseurs a été la clé du succès de cette nouvelle levée de fonds. Elle nous conforte dans nos choix stratégiques de développement, souligne Aymeric Barthes. Nous sommes convaincus que d’ici 10 ans il y aura des robots dans tous les champs d’Europe et d’Amérique du Nord. Notre défi peut sembler ambitieux, mais grâce au soutien de nos partenaires et des acteurs de l’écosystème agricole, notre objectif d’assurer la transition écologique et sociale vers une agriculture durable est plus que jamais palpable. »

www.naio-technologies.com

Les plus lus

Le godet D10MELTC de DLAND reprend le fourrage dans des boudins jusqu'à 2 m de large. © D. Laisney
DLAND - Une tête de désilage spéciale silos boudins
Le godet mélangeur D10MEL de la société charentaise DLAND se complète d’une tête de désilage conçue pour reprendre le fourrage…
 © 5 Portier
AP - Une nouvelle offre de tonnes à lisier
Les tonnes à lisier du constructeur danois AP sont désormais importées en France
Vignette
Immatriculations de tracteurs vignes et vergers : Confortable avance pour New Holland et forte progression pour Massey Ferguson et Landini
Le marché des tracteurs spécialisés vignes et vergers a repris des couleurs en 2019 avec 3 870 unités immatriculées, contre 2 868…
Le pulvérisateur Helium+ intègre une cuve de 2 000 litres. © M. Portier
Arland - Un pulvérisateur porté de 2 000 litres
La gamme de pulvérisateurs portés d’Arland s’agrandit avec le modèle Hélium + de 2 000 l de capacité.
Immatriculations : une dérogation pour certains matériels neufs en stock
Les concessionnaires adhérents du Sedima ont obtenu une dérogation pour un certain nombre de matériels neufs en stock à fin 2019…
Vignette
La puissance moyenne des tracteurs agricoles vendus en France frôle les 150 chevaux
Les tracteurs agricoles standards les plus vendus en France en 2019 développent entre 100 et 149 chevaux.  
Publicité