Aller au contenu principal

50 ans d'automotrices Grimme en images

En 2019, Grimme fêtera ses 50 ans d'automotrices de récolte. Petit diaporama.

Il y a bientôt 50 ans, Franz Grimme senior, le père de l'actuel propriétaire Franz Grimme, créait sa première automotrice, combinaison entre un tracteur Deutz et une arracheuse de pommes de terre un rang Europa, avec un entraînement à chaînes. Elle sera présentée à l'exposition de la DLG et en Angleterre, cette même année. Ce prototype finira dans le bassin d'un port lors de son transport, dû à une mauvaise fixation à la grue. Il sera remplacé par un second proto, sur la base d'un Massey Ferguson. 

S'ensuivra la série DS, des automotrices deux rangs de 80 et 100 chevaux (avec trémie de 3,5 tonnes pour cette dernière). 

En 1988, la série DS laisse place à la DLS 1700 jusqu'en 1994. 

En 1998, sur la base de la traînée SE 150-60 apparue l'année précédente, naît la SF 150-60 de 280 chevaux, qui sera produite pendant plus de 20 ans. 

L'année suivante voit apparaître la SF 3000 4 rangs, sur la base de la GV 3000. 

En 2001, Grimme dévoile la Tectron 415, de 490 chevaux, d'une autonomie de 15 tonnes, récoltant 4 rangs et se distinguant par des chenilles sur le train roulant arrière, précédé du bâti d'arrachage, et par un rayon de braquage d'un mètre seulement.

En 2003, Grimme dévoile sa première automotrice pour récolter les betteraves (6 rangs, 20 tonnes), se distinguant par la présence de chenilles à l'avant, précédé du bâti d'arrachage. 

En 2007, apparaît la série Varitron deux rangs, proposée avec différents kits de séparation et en trois versions : sans trémie ou avec trémie de 2 ou 7 tonnes. 

En 2009, la Maxtron 620 est jouxtée de la Rexor 620 (4 roues, 20 tonnes).

En 2009, la Tectron 410 dispose d'une trémie de seulement de 10 tonnes, mais avec une surface de tamisage plus importante que celle de la Tectron 415.

2011 marque la naissance de la Varitron 470 (chenilles arrière, 435 chevaux, 4 rangs, 7 tonnes). 

En 2012, la Rexor 630 (6 rangs, 30 tonnes, trois essieux) complète la Rexor 620.

L'intégration d'Asalift en 2013 voit se diversifier les cultures récoltées par les automotrices : oignons, ciboulette, carottes, betteraves rouges, poireaux, etc. 

En 2016, la génération  gagne en performance et en sobriété. Cette même année, Grimme propose un bâti 8 ou 9 rangs sur les Rexor. 

2017 voit poindre la Ventor 4150 (530 chevaux, 4 rangs, 15 tonnes) qui intègre, sur une machine de récolte de pommes de terre 4 rangs, la technologie des SE 2 rangs.

Enfin, les Rexor 6200 et 6300 Platinum signent une évolution importante en termes de confort, d'automatismes et de respect des betteraves. 

Les plus lus

Ensileuse Krone Portée Réussir Machinisme
Krone développe une ensileuse portée
Sur les réseaux sociaux, Krone dévoile un projet d'ensileuse portée, et fait appel aux utilisateurs. 
Benne La Campagne 61-24 Réussir Machinisme
La Campagne - Une benne grand volume compacte
La Campagne étoffe son offre de bennes avec le modèle 61-24. 
DairyRotor T8900 - roto 80 places en Chine
GEA - Le roto monté en 1 mois pour traire 10 000 vaches par jour en Chine
La firme allemande GEA annonce compter à son palmarès des ventes la plus grande salle de traite rotative de Chine.
Le Kangoo monte en gamme et s’accompagne de l’Express
L’utilitaire Kangoo Van fait peau neuve avec un accès inédit pour le chargement latéral. Sa montée en gamme laisse la place à une…
Les travaux de semis imposent une correction centimétrique. © Deutz-Fahr
Choisir une correction GPS adaptée à ses besoins de précision
La précision du positionnement par satellites est dépendante du type de signal de correction utilisé. Du basique Egnos au très…
Fendt reste le tractoriste le mieux noté par les concessionnaires européens
Le réseau européen Climmar vient de publier les résultats de sa 10e enquête de satisfaction DSI qui évalue les…
Publicité