Aller au contenu principal
Font Size

Cotidienne du 10 février 2020
Tendances des marchés céréaliers et oléagineux du 7 février 2020

© Samuel Cauchois La Dépêche Le Petit Meunier

Tendance Céréales : échanges techniques et couvertures en attendant le rapport USDA du mardi 11 février pour le blé et le maïs.

Après de fortes baisses la semaine précédente et une légère remontée des cours la semaine passée, la séance de vendredi 7 février a été caractérisée par des opérations techniques et de couverture en testant des supports de cours, tant sur Euronext/Matif que sur Chicago et aussi bien pour le blé que pour le maïs. Les cotations des céréales françaises sur leur marché physique respectif n'ont pas évolué par rapport à la veille.

L’expansion du coronavirus (la question du pic déjà atteint ou pas encore taraude les opérateurs) et les interrogations sur la demande mondiale freinent le marché. Les contrats sur futures chinois sont à leur plus haut en blé tendre depuis mai 2019 en raison du coronavirus, notamment sur le Zhengzhou Commodity Exchange . De plus, les regards sont désormais tournés vers le mardi 11 février, date de la nouvelle publication mensuelle de l’USDA sur l’offre et la demande mondiales agricoles. D’après certains experts, le rapport devrait réviser à la baisse les estimations de stocks de fin de campagne pour le maïs et le blé américains. Il en serait de même au niveau mondial pour les deux céréales. L’USDA a récemment précisé que les engagements liés au nouvel accord commercial sino-états-unien seraient « reflétés » dans son rapport de mardi mais qu’elle ne ferait aucun commentaire sur ce sujet lors de la publication.

Sur le plan du commerce mondial de céréales, vendredi, la Turquie a lancé un appel d’offres pour l’achat de 250 000 t de blé et 50 000 t de blé dur d’origine optionnelle pour chargement en mars alors que l’Algérie a annoncé, jeudi, avoir acheté environ 150 000 t d’orge fourragère d’origine optionnelle pour chargement entre le 16 et le 29 février 2020 à un prix compris entre 214 et 216 $/t C&F.

Les exportations hebdomadaires de blé US sont ressorties à 338 600 t, en ligne avec ce qui était attendu mais en baisse de 48 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de l’année, les ventes de blé US à l’export pour livraison sur la campagne 2019/2020 totalisent 21,3 Mt. Selon le ministère ukrainien du développement économique, du commerce et de l’agriculture, les exportations de blé du pays pour la campagne 2019/2020 s’élèvent désormais à 15,9 Mt. Du côté de la Chine, des importateurs auraient déjà acheté deux autres bateaux de blé tendre origine France pour sécuriser les approvisionnements. Depuis juillet 2019, 1,3 Mt de blé tendre origine France auraient déjà été chargés à destination de la Chine. Enfin, les exportations russes de blé pourraient passer en dessous de 32 Mt pour la campagne 2019/2020, les prix offerts étant plus attractifs pour le marché domestique que pour l’export, selon Ikar, une firme de consultants spécialisée.

Concernant le maïs, les exportations brésiliennes ont atteint 2,294 Mt en janvier contre 3,866 Mt en décembre alors que les exportations hebdomadaires de maïs US sont ressorties à 1,247 Mt.

Côté météo, aux Etats-Unis, les conditions seraient favorables aux cultures en dormance (chute de neige) alors qu’en Europe, elles devraient être sans impact en Europe de l’Ouest. Sur le bassin de la Mer Noire, la météo devrait être favorable au développement des cultures. Au Brésil, les conditions météorologiques pourraient ralentir les premiers semis de maïs de type safrinah alors qu’elles devraient être favorables en Argentine (semis du maïs terminés). En Afrique du Sud, la météo sera favorable au développement des cultures, notamment en maïs.

 

 

 

Graph colza07022020

Tendance Oléagineux : repli des cours du colza

Les cotations du colza ont cédé du terrain sur Euronext et le marché physique français entre les sessions du 6 et du 7 février, à l'image de celles de l'huile de palme sur Kuala Lumpur et du pétrole sur New-York et Londres.

Concernant l'huile de palme, la baisse des cours sur Kuala Lumpur est attribuée au retrait de la demande mondiale, et notamment indienne et chinoise. Ceci en raison de problèmes géopolitiques au sujet du premier, et de l'épidémie de coronavirus pour le second. Néanmoins, le rapport du MPOB (Malaysian Palm Oil Board) a été publié ce matin 10 février. Il révèle un repli de 12,7% des stocks malaisiens entre décembre et janvier, un plus bas en deux ans, contre 12% selon l'enquête de Reuters. La production s'effrite de 12,6% sur la même période, contre 9% d'après Reuters. Les exportations ont dégringoler de 13,2%, contre 8,2% selon l'enquête du média.

Du côté de l'or noir, l'effritement des prix est liée à l'indécision des Russes quant à une nouvelle baisse de la production d'énergie fossile. De plus, l'épidémie de coronavirus affecte la demande internationale, avec toutefois des interrogations quant à ses effets réels.

En soja, les cours ont quelque peu rebondi, pour des raisons techniques. Le rapport de l'USDA du 11 février sera à suivre avec attention. Il faudra savoir si la Chine pourra acquérir une quantité conséquente de soja états-unien malgré l'épidémie de coronavirus. La concurrence brésilienne est de nature à peser sur les prix.

En tournesol, il n'y a pas de cotation suffisamment précise, le marché manquant de liquidité sur le rapproché.

 

Marchés physiques français du 7 février 2020 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2019 févr.-mars 188,50 N 0,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2019 févr.-mars 188,50 N 0,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2019 févr.-mars 188,00 N 0,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2019 févr.-mars 183,00-184,00 N 0,00
Fob Moselle meunier Récolte 2019 févr.-mars 176,50 N 0,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 févr. 200,31   2,17
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2019 févr. inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2019 févr. 201,54   2,20
Départ Marne BPMF Récolte 2019 févr.-mai 175,00 N 0,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2019 févr.-juin 175,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 177,00 N 0,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2019 févr.-mars 180,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2019 févr.-mai 260,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2019 févr.-mai 245,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2019 févr.-mars inc.    
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 févr.-avr. 160,00 N 0,00
Rendu La Pallice Récolte 2019 févr.-mars 162,00 N 0,00
Fob Bordeaux Récolte 2019 févr.-avr. 164,00 N 0,00
Fob Rhin Récolte 2019 févr.-juin 171,00 N 0,00
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2019 févr.-juin 160,00-161,00 N 0,00
Départ Sud-Est Récolte 2019 févr.-juin 160,00-165,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2019 févr.-mars 163,00-164,00 N 0,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2019 févr.-mars 155,00-156,00 N  
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 150,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2019 févr.-mars 151,00-152,00 N 0,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 148,00 N 0,00
Départ Sud Côte-d'Or 62 kg/hl Récolte 2019 févr.-mai 145,00 N 0,00
Départ Sud-Est 67-68 kg/hl Récolte 2019 févr.-juin 167,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin 160,00-162,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2019 févr.-juin 158,00 N 0,00
Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2019 avr.-juin 391,00 N -1,00
Fob Moselle Récolte 2019 avr.-juin 395,00 N -2,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2019 mars-juin inc.    
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2019 avr.-juin inc.    
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil févr. 336,00 V 3,00
  48% pellets Brésil mars 333,00 V 0,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2019 févr.-mars 220,00 N 0,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2019 févr.-mars 223,00 N 0,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2019 févr.-mars 225,00 N 0,00

Evolution dollar / euro du 7 février 2020

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9117 euro
1 euro 1,0969 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 7 février 2020

Matières premières Clôture Chicago
Blé 558,75 cents/bois.
Maïs 383,50 cents/bois.
Ethanol 1,340 $/gallon
Soja 882,00 cents/bois.
Tourteaux de soja 289,30 $/t
Huile de soja 30,97 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 7 février 2020

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 193,25
Mai 2020 192,00
Sept. 2020 183,75
Volume 49950
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 167,50
Juin 2020 172,50
Août 2020 176,75
Volume 1055
Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2020 392,25
Août 2020 385,50
Nov. 2020 387,50
Volume 5138
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 698,50
Juin 2020 698,50
Sept. 2020 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2020 196,25
Juin 2020 196,25
Sept. 2020 196,25
Volume 0
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 7 février 2020

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Mars 2020 50,32 $
Indices des frets maritimes du 6 février Variation
Baltic Dry Index (BDI) 431 1,00
Baltic Panamax Index (BPI) 530 10,00
Baltic Capesize Index (BCI) n.p.  
Baltic Supramax Index (BSI) 506 -6,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 309 -4,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

A 20 ans, la filière CRC redouble de projets
A l’occasion de son 20e anniversaire, Marc Bonnet, directeur général du GIE CRC (groupement d’intérêt économique pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne