Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des oléagineux - Répli des cours du colza, dans le sillage du canola canadien

L’évolution des cotations des oléagineux français (colza, tournesol) entre le 5 et 6 décembre 2023, expliquée par La Dépêche Le petit meunier. 

© Réussir SA

Les cours de la graine de colza sur Euronext et le marché physique français ont décroché entre les sessions du 5 et du 6 décembre, dans le sillage du canola à Winnipeg et dans une moindre mesure du soja sur le CBOT à Chicago. 

Concernant le canola canadien, une série de ventes techniques sont apparues sur le marché à terme local. De plus, les agriculteurs canadiens sont présents à la vente, accentuant la réponse des valeurs. Et ce, alors que la demande, qui voit une offre confortable à plus de 18 Mt, ne se presse pas. 

En soja, l'effritement des valeurs à Chicago s'explique par la concurrence brésilienne. L'Anec, l'association brésilienne des exportateurs de céréales, table sur des expéditions nationales durant l'année 2023 à un niveau record de 101,1 Mt, contre 77,8 Mt en 2022. Des pluies sont attendues dans les prochains jours au Brésil, autre facteur de baisse des tarifs. L'annonce d'une vente par l'USDA de 136 000 t de graines de soja états-unien à la Chine, livraison pour la campagne commerciale 2023-2024, n'a pas retourné la tendance. 

Autre élément baissier : le recul des prix du pétrole à New York et Londres, compte tenu de perspectives macroéconomiques mondiales assez moroses actuellement. Le marché ignore l'annonce de coupe dans la production de pays de l'Opep et ses alliés. La réponse des stocks hebdomadaires aux états-uniens n'est due qu'à un réajustement statistique. 

Selon le rapport hebdomadaire d'Euronext sur les positions des opérateurs du 6 décembre, les utilisateurs non commerciaux ont significativement abaissé leurs positions nettes courtes, d'environ 12 000 lots, pour tomber à près de 30 000 lots entre les 24 novembre et 1er décembre. 

En France, les autorités ont relevé le niveau d'alerte concernant la grippe aviaire

En tournesol, les cotations n'évoluent guère sur le marché physique français. 

Fondamentaux :

  • Brésil, soja, exportations : 101,1 Mt en 2023, 77,8 Mt en 2022 (source : Anec).

 

Marchés physiques français du 6 décembre 2023 (base juillet pour les céréales)

TournesolSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Bordeauxoléique Récolte 2023janv.-mars420,00N-5,00
Rendu Saint-Nazaireoléique Récolte 2023janv.-mars425,00N0,00
ColzaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu RouenRécolte 2023janv.-mars428,50N-3,50
Fob MoselleRécolte 2023janv.-mars433,50N-4,50
Tourteaux de sojaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Montoir48% pellets Brésildéc.550,00V 
 48% pellets Brésiljanv.542,00V 
PoisSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Marnefourrager Récolte 2023déc.-mars270,00N 
Départ Somme/Oisefourrager Récolte 2023déc.-mars274,00N 

Cotations commerciales des produits laitiers du 30 novembre 2023

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.inc.  
 normes hollandaisesdispo.inc.  

Evolution dollar / euro du 6 décembre 2023

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9278 euro
1 euro1,0778 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 6 décembre 2023

Matières premièresClôtureChicago
Soja1295,50cents/bois.
Tourteaux de soja424,40$/t
Huile de soja49,29cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 6 décembre 2023

Colza (Euronext)
EchéanceClôture
Févr. 2024435,50
Mai 2024438,00
Août 2024438,75
Volume19625
Huile de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023698,50
Juin 2023698,50
Sept. 2023698,50
Volume0
Tourteaux de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023196,25
Juin 2023196,25
Sept. 2023196,25
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 6 décembre 2023

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Janv. 202469,38 $
Indices des frets maritimesdu 6 décembreVariation
Baltic Dry Index (BDI)2848-295,00
Baltic Panamax Index (BPI)2311-114,00
Baltic Capesize Index (BCI)5161-785,00
Baltic Supramax Index (BSI)1552-13,00
Baltic Handysize Index (BHSI)85120,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne