Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des oléagineux - Légère régression des cours du colza, dans le sillage du canola canadien, du soja états-unien et de l'huile de palme malaisienne

L’évolution des cotations des oléagineux français (colza, tournesol) entre le 16 et 17 novembre 2023, expliquée par La Dépêche Le petit meunier.

© Réussir SA

Les prix de la graine de colza se sont effrités entre les séances du 16 et du 17 novembre sur Euronext et le marché physique français, à l'image du soja à Chicago, du canola à Winnipeg et de l'huile de palme à Kuala Lumpur. Ajoutons à cela la hausse de l'euro face au dollar, pénalisant l'attractivité des origines UE sur la scène internationale. La hausse du pétrole à New York et Londres, justifiée par des achats techniques, a tempéré le mouvement baissier. 

En soja, l'effritement des valeurs sur le CBOT est lié aux perspectives d'amélioration des conditions climatiques au Brésil. Des pluies sont attendues la semaine prochaine, sachant que des agriculteurs brésiliens pourraient abandonner le soja pour le coton cette année si la sécheresse venait à se prolonger. Reste à savoir si les précipitations seront suffisantes au Brésil. Des ventes techniques sont survenues sur le marché à terme. La Bourse de Buenos-Aires estime les semis achevés en Argentine à hauteur de 18 %. 
L'élection de Javier Milei en Argentine pourrait constituer un élément baissier selon des experts privés, son projet de dollarisation de l'économie nationale pouvant inciter les agriculteurs argentins à vendre leur soja. 

Du côté du canola canadien à Winnipeg, la régression des cours s'explique par une série de ventes techniques. 

En huile de palme, le recul des cours à Kuala Lumpur se justifie par le repli de l'huile de soja sur le Dalian chinois. 

En tournesol, les cotations sont inchangées sur le marché physique français.

 

Marchés physiques français du 17 novembre 2023 (base juillet pour les céréales)

TournesolSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Bordeauxoléique Récolte 2023janv.-mars420,00N0,00
Rendu Saint-Nazaireoléique Récolte 2023janv.-mars415,00N0,00
ColzaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu RouenRécolte 2023avr.-juin433,00N-3,50
Fob MoselleRécolte 2023janv.-mars434,00N-3,50
Tourteaux de sojaSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Montoir48% pellets Brésil2 de nov.553,00V-1,00
 48% pellets Brésiljanv.552,00V0,00
PoisSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Marnefourrager Récolte 2023nov.-déc.262,00N0,00
Départ Somme/Oisefourrager Récolte 2023nov.-déc.264,00N0,00

Cotations commerciales des produits laitiers du 16 novembre 2023

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 17 novembre 2023

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9198 euro
1 euro1,0872 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 17 novembre 2023

Matières premièresClôtureChicago
Soja1340,25cents/bois.
Tourteaux de soja453,30$/t
Huile de soja52,01cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 17 novembre 2023

Colza (Euronext)
EchéanceClôture
Févr. 2024435,00
Mai 2024441,25
Août 2024442,25
Volume12457
Huile de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023698,50
Juin 2023698,50
Sept. 2023698,50
Volume0
Tourteaux de colza (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2023196,25
Juin 2023196,25
Sept. 2023196,25
Volume0

 

Cotations des marchés internationaux du 17 novembre 2023

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Janv. 202476,04 $
Indices des frets maritimesdu 17 novembreVariation
Baltic Dry Index (BDI)182062,00
Baltic Panamax Index (BPI)187474,00
Baltic Capesize Index (BCI)276399,00
Baltic Supramax Index (BSI)120527,00
Baltic Handysize Index (BHSI)5996,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

« La consommation atone pèse sur les prix des céréales au même titre que la concurrence russe et ukrainienne », déclare Jean-François Lépy

Pour Jean-François Lépy, directeur général de Soufflet Négoce by InVivo, le salut de l’agriculture française passe par l’…

Céréales et oléoprotéagineux bio : regain d’intérêt en protéagineux, faute de tourteau de soja chinois

Fin janvier, le marché des grandes cultures bio enregistre un léger regain d’activité, avec des ventes en spot sur certaines…

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne