Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales - Retrait général des cours en blé, orge et maïs

L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 23 et le 24 novembre 2023, expliquée par La Dépêche Le petit meunier. 

© Réussir SA

L'ensemble des prix des céréales françaises ont affiché un retrait sur le marché physique, en sympathie avec l'évolution baissière observée sur le marché à terme Euronext. Le blé et l'orge fourragère ont toutefois davantage reculé que le maïs
Outre Atlantique, les contrats blé et maïs ont également clôturé en baisse. La concurrence des céréales issues de la zone mer Noire reste le principal élément pesant sur les prix des céréales actuellement, et ce, d'autant que la demande internationale est pour le moment insuffisante pour doper les cours. 

Sur le plan des conditions météorologiques en France, selon le bulletin Céré'Obs de FranceAgriMer, la moisson de maïs grains était réalisée à 98% au 20 novembre. La bonne avancée de la récolte de maïs a permis de limiter la baisse des cours français. De leurs côtés, les semis de blé tendre et d'orge d'hiver étaient respectivement avancés à 74 % (98 % l'an passé à la même époque) et 86 % (99 %). Les conditions de culture "bonnes à très bonnes" concernaient alors 86 % des parcelles de blé (98 % en 2022 à date) et 85 % des parcelles d'orge (98 %). 

L'évolution de l'euro face au dollar a aussi pesé sur les cours des céréales issues de l'UE. La devise européenne s'est affichée autour de 1,094 $ ce vendredi, pénalisant logiquement la compétitivité des productions françaises sur le marché international

Marché international 

  • Chine, blé dur, importations : l'Etat chinois, au travers du groupe Cofco, a importé du blé dur d'origine Canada destiné à la production de farine ou de pâtes alimentaires, selon l'agence Reuters. La Chine a déjà importé un volume de près de 2 Mt en provenance du Canada cette année. 

     

Marchés physiques français du 24 novembre 2023 (base juillet pour les céréales)

Blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Dunkerque220/11 meunier Récolte 2023nov.-déc.213,50N-3,00
Rendu La Pallice76/220/11 Récolte 2023nov.-déc.213,50N-3,00
Rendu Rouen76/220/11 Récolte 2023nov.-déc.213,00N-3,00
Rendu Pontivy/Guingampfourrager 74 kg/hl base, 72 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.205,00N-3,00
Fob Mosellemeunier Récolte 2023nov.-déc.204,00N-3,00
Fob RouenFC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023nov.n.p.  
 FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2023nov.inc.  
Fob La PalliceFA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023nov.n.p.  
Départ MarneBPMF 220 Hagberg Récolte 2023nov.-mars204,50N-3,00
Départ Eure/Eure-et-LoirBPMF 76 kg/hl Récolte 2023nov.-mars204,50N-3,00
Départ Sud-Estmeunier Récolte 2023nov.-mars220,00N-5,00
Blé durSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Port-la-Nouvellenormes semoulières 78 kg/hl Récolte 2023janv.-mars370,00N0,00
Départ Eure/Eure-et-Loirnormes semoulières Récolte 2023nov.-mars355,00-360,00N0,00
Départ Sud-Estnormes semoulières Récolte 2023janv.-mars360,00-370,00N0,00
MaïsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu BordeauxRécolte 2023nov.-mars197,50N-1,00
Rendu La PalliceRécolte 2023nov.-mars197,50N-1,00
Rendu Pontivy/GuingampRécolte 2023nov.-mars203,50N-1,00
Fob BordeauxRécolte 2023nov.-mars201,50N-1,00
Fob RhinRécolte 2023nov.-déc.205,00N-1,00
 Récolte 2023janv.-juin205,00N-1,00
Départ Sud-EstRécolte 2023nov.-déc.195,00N0,00
Orge fourragèreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Rouen62-63 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.189,50N-3,00
Rendu Pontivy/Guingamp63 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.191,00N-3,00
Fob Mosellesans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023janv.-mars193,00N-3,00
Départ Eure/Eure-et-Loir63 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.177,00N-3,00
Départ Sud-Est62/63 kg/hl Récolte 2023nov.-mars195,00N-5,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilFaro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023nov.-mars210,00N-2,00
Orge de brasserie - PrintempsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilPlanet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023nov.-mars293,00N-3,00

Cotations des issues de meunerie du 21 novembre 2023

Son fin blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.145,00-147,00T 
 pelletsdispo.163,00-165,00T 
Remoulage demi-blancSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.159,00-161,00T 
Farine basseSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.203,00-205,00T 

Cotations commerciales des produits laitiers du 23 novembre 2023

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.inc.  
 normes hollandaisesdispo.inc.  

Evolution dollar / euro du 24 novembre 2023

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9161 euro
1 euro1,0916 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 23 novembre 2023

Matières premièresClôtureChicago
Blé555,75cents/bois.
Maïs468,75cents/bois.
Ethanol2,161$/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 24 novembre 2023

Blé meunier (Euronext)
EchéanceClôture
Déc. 2023219,00
Mars 2024225,75
Mai 2024230,00
Volume72591
Maïs (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2024204,75
Juin 2024211,50
Août 2024214,50
Volume1284
Blé Union Européenne (CME)
EchéanceClôture
Sept. 2018159,25
Déc. 2018163,25
Mars 2019164,75
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 23 novembre 2023

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Janv. 202476,40 $
Indices des frets maritimesdu 24 novembreVariation
Baltic Dry Index (BDI)2102247,00
Baltic Panamax Index (BPI)206430,00
Baltic Capesize Index (BCI)3385706,00
Baltic Supramax Index (BSI)127914,00
Baltic Handysize Index (BHSI)67022,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

« La consommation atone pèse sur les prix des céréales au même titre que la concurrence russe et ukrainienne », déclare Jean-François Lépy

Pour Jean-François Lépy, directeur général de Soufflet Négoce by InVivo, le salut de l’agriculture française passe par l’…

Céréales et oléoprotéagineux bio : regain d’intérêt en protéagineux, faute de tourteau de soja chinois

Fin janvier, le marché des grandes cultures bio enregistre un léger regain d’activité, avec des ventes en spot sur certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne