Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des céréales - Nette progression des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 3 et le 6 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit meunier. 

© Réussir SA

Les prix sur le marché physique français en récoltes 2023 et 2024 ont nettement progressé en blé tendre, en orge fourragère, en sympathie, et en maïs entre le 3 et le 6 mai, à l’image des contrats blé et maïs sur Euronext et le CBOT, sur toutes les échéances. En Europe de l’Ouest, la pluviométrie est encore élevée dans certaines zones de production. Aux Etats-Unis, les conditions climatiques dans les plaines de blé redeviennent sèches après une semaine de précipitations, alors que le déficit hydrique suivi de gelées dans le sud de la Russie inquiète toujours. Dans ce contexte, les cours du blé russe ont progressé de 4 $/t à 216 $/t FOB d’une semaine sur l’autre, selon Ikar.
 
Au Kazakhstan, la production de blé est attendue supérieure à l’an dernier en raison d’une bonne humidité du sol, et ce, malgré des inondations dans certaines régions qui ont épargné les cultures, indique le Service agricole à l'étranger du département états-unien à l’Agriculture (FAS-USDA). A vu des niveaux de prix du blé russe, le gouvernement kazakh a décidé de prolonger de six mois les restrictions à l’importation de blé en provenance de l’Union économique eurasienne.
 
Côté macroéconomie, les prix du pétrole sur les places anglo-saxonnes ont rebondi, après avoir touché vendredi son plus bas niveau depuis mi-mars, en raison du refus de cessez-le-feu d’Israël, dans le conflit qui l’oppose au Hamas.
L’euro a continué de se renforcer face au dollar le 6 mai, passant de 1,076 $ à 1,077 $, ce qui rend les marchandises européennes, et en l’occurrence françaises, moins compétitives sur le marché mondial.
 
Aux Etats-Unis, la production de farine de blé a progressé sur les trois premiers mois de 2024 par rapport au premier trimestre 2023, pour atteindre 4 686 000 quintaux (+4,1 %), après six semestres de baisse d’un an sur l’autre, indique l’USDA.
 
En France, à l’occasion de la visite d’Etat du Président de la République populaire de Chine entre les 5 et 7 mai 2024, le Président de la République française Emmanuel Macron et son homologue chinois ont adopté pour la première fois, une déclaration conjointe relative aux échanges et à la coopération agricole, concernant notamment  les produits avicoles et porcins. Aucun accord n’a été conclu concernant les exportations françaises de grains en Chine.
 
Fondamentaux 

  • Etats-Unis, maïs, semis : 36 % au 5 mai, contre 27 % la semaine précédente, 42 % l’an dernier à date et 39 % en moyenne quinquennale (source : USDA) ;
  • Etats-Unis, blé de printemps, semis : 47 % au 5 mai, contre 34 % la semaine précédente, 21 % l’an dernier à date et 31 % en moyenne quinquennale (source : USDA) ;
  • Etats-Unis blé d’hiver, état des cultures : 50 % dans un état « bon à excellent » au 5 mai, contre 49 % la semaine précédente et 29 % l’an dernier à date (source : USDA).

Commerce international

  • Algérie, maïs, achat : une quantité inconnue, en origine non précisée, à charger en mai 2024, suite à l’appel d’offres de 160 000 t lancé la semaine dernière (source : OAIC).
  • Etats-Unis, blé, inspections à l’exportation : 321 124 t sur la semaine se terminant le 2 mai 2024, dans les attentes du marché (source : USDA) ;
  • Etats-Unis, maïs, inspections à l’exportation : 1 285 986 t sur la semaine se terminant le 2 mai 2024, dans les attentes du marché (source : USDA).
  • Taïwan, maïs, appel d’offres : 65 000 t.

 

Marchés physiques français du 6 mai 2024 (base juillet pour les céréales)

Blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Dunkerque220/11 meunier Récolte 2023mai-juin208,00N5,50
Rendu La Pallice76/220/11 Récolte 2023mai-juin207,00N5,50
Rendu Rouen76/220/11 Récolte 2023mai-juin208,00N5,50
Rendu Pontivy/Guingampfourrager 74 kg/hl base, 72 kg/hl mini Récolte 2023mai-juin208,50N5,50
Fob Mosellemeunier Récolte 2023mai-juin199,50N5,50
Fob RouenFC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023mai213,47 1,50
 FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2023maiinc.  
Fob La PalliceFA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023mai214,67 1,50
Départ MarneBPMF 220 Hagberg Récolte 2023mai-juin202,50N5,50
Départ Eure/Eure-et-LoirBPMF 76 kg/hl Récolte 2023mai-juin200,00N5,50
Départ Sud-Estmeunier Récolte 2023mai-juininc.  
Blé durSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Port-la-Nouvellenormes semoulières Récolte 2024juil.-sept.325,00N0,00
Départ Eure/Eure-et-Loirnormes semoulières Récolte 2024juil.-sept.320,00N0,00
Départ Sud-Estnormes semoulières Récolte 2024juil.-sept.315,00N0,00
MaïsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu BordeauxRécolte 2023mai-juin197,00N7,00
Rendu La PalliceRécolte 2023mai-juin198,00N7,00
Rendu Pontivy/GuingampRécolte 2023mai-juin203,50N7,00
Fob BordeauxRécolte 2023mai-juin201,00N7,00
Fob RhinRécolte 2023mai-juin202,50N7,00
 Récolte 2023juil.-sept.206,00N7,00
Départ Sud-EstRécolte 2023mai-juininc.  
Orge fourragèreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Rouen62-63 kg/hl Récolte 2023mai-juin197,00N5,50
Rendu Pontivy/Guingamp63 kg/hl mini Récolte 2023mai-juin199,50N5,50
Fob Mosellesans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023mai-juin187,50N5,50
Départ Eure/Eure-et-Loir63 kg/hl mini Récolte 2023mai-juin185,50N5,50
Départ Sud-Est62/63 kg/hl Récolte 2023mai-juininc.  
Orge de brasserie - Hiver 6 rangsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilFaro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023mai-juin200,00N0,00
Orge de brasserie - PrintempsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilPlanet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023mai-juin330,00N0,00

Cotations des issues de meunerie du 30 avril 2024

Son fin blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.128,00-130,00T 
 pelletsdispo.136,00-138,00T 
Remoulage demi-blancSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.136,00-138,00T 
Farine basseSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.184,00-186,00T 

Cotations commerciales des produits laitiers du 2 mai 2024

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 6 mai 2024

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9280 euro
1 euro1,0776 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 6 mai 2024

Matières premièresClôtureChicago
Blé632,25cents/bois.
Maïs457,00cents/bois.
Ethanol2,161$/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 6 mai 2024

Blé meunier (Euronext)
EchéanceClôture
Mai 2024215,25
Sept. 2024245,25
Déc. 2024250,50
Volume106481
Maïs (Euronext)
EchéanceClôture
Juin 2024209,25
Août 2024215,00
Nov. 2024217,50
Volume3179
Blé Union Européenne (CME)
EchéanceClôture
Sept. 2018159,25
Déc. 2018163,25
Mars 2019164,75
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 6 mai 2024

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Juin 202478,48 $
Indices des frets maritimesdu 3 maiVariation
Baltic Dry Index (BDI)1876102,00
Baltic Panamax Index (BPI)188421,00
Baltic Capesize Index (BCI)2673301,00
Baltic Supramax Index (BSI)1458-8,00
Baltic Handysize Index (BHSI)729-3,00

Les plus lus

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

Moisson 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Moisson française 2024 – Hausse des surfaces prévues en maïs, stabilité en tournesol, conditions de culture contrastées en céréales d’hiver

Le service de Statistique et prospective du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (Agreste) vient de…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne