Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales - Les cours blé cotés sur Euronext en hausse

L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 5 et le 6 décembre 2023, expliquée par La Dépêche Le petit meunier.   

© Réussir SA

Les cours des principaux contrats à terme sur Euronext ont enregistré une belle hausse ce mercredi 6 décembre 2023, pour toutes les échéances. Ceux des contrats maïs étaient plutôt sans direction, naviguant entre toutes petites baisses et toutes petites hausses (notamment sur l'échéance la plus travaillée) sur les différentes échéances. Outre Atlantique, les cours du blé et du maïs perdaient du terrain sur le CBOT sur toutes les échéances, sauf l'échéance la plus travaillée de mars en blé. Dans le dernier rapport hebdomadaire de positions des traders d'Euronext, le vendredi 1er décembre et par rapport à la semaine précédente, les opérateurs financiers ont augmenté leur position nette courte sur le blé (d'environ 1 000 lots) pour atteindre environ -147 000 lots et sur le maïs (d'environ 1 400 lots) pour atteindre environ -10 200 lots. Les prix sur les marchés physiques en France ont progressé d'un jour sur l'autre en blé tendre, en orge fourragère en sympathie et en maïs. Ceux du blé dur  ont reculé dans le même temps.

Une nouvelle vente de blé états-unien à la Chine (voir Commerce international) a encore animé les marchés ce mercredi 6 décembre 2023. Elle redonne aussi un peu de confiance aux marchés européens même si les traders du Vieux-Continent déplorent que les Chinois achètent toujours du blé états-unien. L'annonce de l'arrivée prochaine de quatre bateaux en provenance de Chine pour charger dans les ports français, selon des informations du London Stock Exchange Group, a stimulé le marché européen. Certains observateurs estiment également que les prix de l'origine Ukraine devraient augmenter dans les semaines à venir au départ des ports maritimes de ce pays (temps hivernal pénalisant les conditions d'accès aux ports).

Le marché du maïs était lui animé par l'absence de nouvel achat international mais aussi par l'annonce d'exportations brésiliennes record sur 2023 (voir Fondamentaux). La séance sur le CBOT a été animée par des prises de profit et des ventes techniques. Au 1er décembre 2023, la production hebdomadaire d'éthanol états-unien a progressé à 1,076 millions de barils par jour (+65 000 bbl/j versus la semaine), au plus haut depuis fin juillet, et les stocks cumulés ont augmenté à dernière 21 439 millions de barils (+60 000 barils par rapport à la semaine précédente).

A l'international, de nouvelles informations pointent les difficultés à circuler sur le canal de Panama, en raison du niveau bas des eaux allongeant les temps de traversée. Les panamax au départ de Vancouver au Canada, qui utilisent normalement ce passage, sont reroutés vers le détroit de Magellan (sud du Chili), allongeant les temps de navigation, notamment vers la Méditerranée. 
Une nouvelle attaque de drones russes a eu lieu dans la nuit du 6 au 7 décembre sur la région portuaire du Danube. Des entrepôts de stockage de grains et des camions ont été touchés, tuant un chauffeur.

Côté macroéconomie, l'euro est revenu autour des 1,08 dollar ce mercredi. Le prix du baril de pétrole a encore baissé avec une référence états-unienne (WTI) sous les 70 dollars, une première depuis cinq mois. Le baril de Brent est à son plus bas niveau depuis le mois de juin.

Fondamentaux :

  • Brésil, maïs, exportations  : 55,95 Mt attendues en 2023 soit +25 % versus l'an passé (source : Anec) ;
  • Indonésie, blé, importations  : elles sont révisées à la baisse à 9,446 Mt contre 9,526 Mt précédemment pour 2022-2023 ; la consommation totale de blé du pays est vue à 9,6 Mt sur 2022-2023 contre 10,5 Mt sur la campagne précédente (source : FAS Djakarta/USDA).

Commerce international :

  • Etats-Unis, blé, Chine  : 372 000 t de soft red winter pour livraison pendant la campagne 2023-2024 (source USDA) ;
  • Algérie, blé dur, achat  : selon certaines rumeurs de marché, le dernier appel d'offres de l'OAIC, vraisemblablement portant sur 50 000 t, pourrait atteindre en fait 500 000 t, dont 300 000 t de blé dur canadien (référence CWAD ) à 470-471 $ C&F pour embarquement sur panamax et le solde réparti entre le Mexique et l'Australie au prix de 450 C&F $ pour des pratiques size ; un autre appel d'offres pourrait être lancé en février 2024 (source : Granduro).

 

Marchés physiques français du 6 décembre 2023 (base juillet pour les céréales)

Blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Dunkerque220/11 meunier Récolte 2023déc.-mars224,50N 
Rendu La Pallice76/220/11 Récolte 2023déc.-mars225,50N 
Rendu Rouen76/220/11 Récolte 2023déc.-mars224,50N 
Rendu Pontivy/Guingampfourrager 74 kg/hl base, 72 kg/hl mini Récolte 2023déc.-mars215,50N 
Fob Mosellemeunier Récolte 2023déc.-mars209,00-210,00N 
Fob RouenFC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023déc.226,45  
 FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2023déc.inc.  
Fob La PalliceFA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023déc.227,65  
Départ MarneBPMF 220 Hagberg Récolte 2023déc.-mars211,50N 
Départ Eure/Eure-et-LoirBPMF 76 kg/hl Récolte 2023déc.-mars216,00N 
Départ Sud-Estmeunier Récolte 2023déc.-mars230,00N 
Blé durSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Port-la-Nouvellenormes semoulières 78 kg/hl Récolte 2023janv.-mars365,00N 
Départ Eure/Eure-et-Loirnormes semoulières Récolte 2023déc.-mars360,00N 
Départ Sud-Estnormes semoulières Récolte 2023janv.-mars360,00T 
MaïsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu BordeauxRécolte 2023déc.-janv.194,00N 
Rendu La PalliceRécolte 2023déc.-mars194,00N 
Rendu Pontivy/GuingampRécolte 2023déc.-mars199,00N 
Fob BordeauxRécolte 2023déc.-janv.198,00N 
Fob RhinRécolte 2023déc.208,00N 
 Récolte 2023janv.-juin206,00N 
Départ Sud-EstRécolte 2023déc.205,00N5,00
Orge fourragèreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Rouen62-63 kg/hl Récolte 2023déc.-mars202,50N 
Rendu Pontivy/Guingamp63 kg/hl mini Récolte 2023déc.-mars201,50N 
Fob Mosellesans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023janv.-mars187,00N 
Départ Eure/Eure-et-Loir63 kg/hl mini Récolte 2023déc.-mars187,50-192,50N 
Départ Sud-Est62/63 kg/hl Récolte 2023déc.-mars205,00N 
Orge de brasserie - Hiver 6 rangsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilFaro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023déc.-mars211,00N 
Orge de brasserie - PrintempsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilPlanet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023déc.-mars295,00N 

Cotations des issues de meunerie du 5 décembre 2023

Son fin blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.149,00-151,00T 
 pelletsdispo.163,00-165,00T 
Remoulage demi-blancSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.161,00-163,00T 
Farine basseSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.203,00-205,00T 

Cotations commerciales des produits laitiers du 30 novembre 2023

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.inc.  
 normes hollandaisesdispo.inc.  

Evolution dollar / euro du 6 décembre 2023

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9278 euro
1 euro1,0778 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 6 décembre 2023

Matières premièresClôtureChicago
Blé615,75cents/bois.
Maïs464,75cents/bois.
Ethanol2,161$/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 6 décembre 2023

Blé meunier (Euronext)
EchéanceClôture
Déc. 2023220,00
Mars 2024232,00
Mai 2024236,50
Volume72739
Maïs (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2024202,50
Juin 2024208,75
Août 2024212,00
Volume2023
Blé Union Européenne (CME)
EchéanceClôture
Sept. 2018159,25
Déc. 2018163,25
Mars 2019164,75
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 6 décembre 2023

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Janv. 202469,38 $
Indices des frets maritimesdu 6 décembreVariation
Baltic Dry Index (BDI)2848-295,00
Baltic Panamax Index (BPI)2311-114,00
Baltic Capesize Index (BCI)5161-785,00
Baltic Supramax Index (BSI)1552-13,00
Baltic Handysize Index (BHSI)85120,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne