Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales le 13 juin : la chaleur en Europe dope les cours du blé et du maïs 

© Samuel Cauchois / La Dépêche Le petit meunier

Alors que les contrats Blé et Maïs sur le marché à terme de Chicago ont peu évolué entre les 10 et 13 juin, leurs homologues européens sur Euronext ont  progressé sur fond d’inquiétude quant à  l’état des cultures à l’approche d’une vague de chaleur annoncée en fin de semaine sur la partie ouest de l’Europe, notamment en France, en Espagne et en Italie. Pour cette dernière, selon une publication sur le site du groupe italien Coldiretti, la récolte de blé du pays pourrait chuter de 15 % en 2022 à la suite du déficit hydrique et des fortes chaleurs ayant touché les cultures. Dans ce contexte, le marché physique français du blé tendre a gagné quelques euros comme celui de l’orge fourragère en sympathie. Le maïs s’est raffermi aussi mais plus légèrement pour sa part. 

Une production de blé ukrainienne estimée à 19 Mt en 2022

Côté mer Noire, alors que les négociations entre la Russie et la Turquie se poursuivent sur la mise en place d’un corridor pour exporter les volumes ukrainiens par voie maritime, le ministère de l’Agriculture de l'Ukraine a fait part de ses estimations de récolte pour 2022. Les productions devraient s’élever respectivement à 18-20 Mt en blé (33 Mt l’an passé), 5 Mt en orge (9 Mt l’an passé) et 24 Mt en maïs (42,1 Mt l’an passé). Les semis de cultures de printemps seraient désormais quasiment achevés, à 99 %. 

Aux Etats-Unis, selon le dernier Crop Progress de l’USDA, au 12 juin, 97 % des surfaces de maïs étaient plantées et 72 % évoluaient dans des conditions "bonnes à excellentes" (sous les attentes). Les blés d’hiver évolueraient quant à eux dans des conditions "bonnes à excellentes" pour 31 % d’entre eux seulement (48 % l’an passé à la même époque). Les blés de printemps s’en tirent mieux avec 54 % dans des conditions "bonnes à excellentes" (37 % l’an dernier). 

Par ailleurs, la baisse de l’euro, sous les 1,05 $, est aussi un élément de soutien des cours des céréales, renforçant leur compétitivité sur le marché international
 

Marchés physiques français du 13 juin 2022 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2022 juil.-sept. 393,00 N 3,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2022 juil.-sept. 399,00 N 3,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2022 juil.-sept. 394,00 N 3,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager 74 kg/hl base Récolte 2022 août-sept. 386,00 N 3,00
Fob Moselle meunier Récolte 2022 sept.-déc. 378,00 N 3,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2021 juin 399,30   11,50
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2021 juin inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2021 juin 403,20   13,20
Départ Marne BPMF 220 Hagberg Récolte 2022 août-déc. 381,00 N 3,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2022 juil.-sept. 388,00 N 3,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2022 juil.-sept. 400,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2022 juil.-déc. 510,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2022 juil.-déc. 490,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2022 juil.-déc. 500,00 N 0,00
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2021 juin 329,00 N 1,00
Rendu La Pallice Récolte 2021 juin 325,00 N 1,00
Rendu Pontivy/Guingamp Récolte 2021 juil.-sept. 362,00 N 1,00
Fob Bordeaux Récolte 2021 juin 333,00 N 1,00
Fob Rhin Récolte 2021 juil.-sept. 339,00 N 1,00
Départ Sud-Est Récolte 2021 juin inc.    
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2022 juil.-sept. 350,00 N 3,00
Rendu Pontivy/Guingamp 63 kg/hl mini Récolte 2022 juil.-sept. 355,00 N 3,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2022 juil.-déc. 334,00 N 3,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2022 juil.-sept. 338,00 N 3,00
Départ Sud-Est 63 kg/hl Récolte 2022 juil.-sept. 340,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2022 oct.-mars 420,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2022 oct.-mars 440,00 N 0,00

Cotations des issues de meunerie du 7 juin 2022

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 220,00-222,00 T  
  pellets dispo. 226,00-228,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 230,00-232,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 339,00-341,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 9 juin 2022

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 3766,00 N 3,50
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 1250,00 N 0,00
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  sans norme dispo. inc.    
  normes hollandaises dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 13 juin 2022

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9565 euro
1 euro 1,0455 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 13 juin 2022

Matières premières Clôture Chicago
Blé 1071,00 cents/bois.
Maïs 769,25 cents/bois.
Ethanol 2,160 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 13 juin 2022

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2022 394,50
Déc. 2022 388,00
Mars 2023 384,25
Volume 37372
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Août 2022 335,75
Nov. 2022 335,50
Mars 2023 335,25
Volume 1011
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 13 juin 2022

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Juil. 2022 120,93 $
Indices des frets maritimes du 13 juin Variation
Baltic Dry Index (BDI) 2260 -60,00
Baltic Panamax Index (BPI) 2600 -29,00
Baltic Capesize Index (BCI) 2246 -125,00
Baltic Supramax Index (BSI) 2463 -32,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 1400 -17,00

Les plus lus

Moissons 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Épandage d'engrais sur blé tendre au printemps
InVivo s’attend à une taxation des engrais produits à partir d’énergies fossiles à l’horizon 2026

L’entreprise FertigHy, dont le groupe InVivo et Heineken sont actionnaires, prévoit la mise en place de taxes européennes sur…

Céréales : quels sont les principaux désaccords entre analystes privés et l'USDA au sujet des bilans mondiaux ?

Le rapport de l'USDA du 12 juin s'est avéré plutôt baissier pour les prix mondiaux du blé et du maïs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne