Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales - Baisse des cours du blé et du maïs sur Euronext, mais hausse sur le CBOT

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 23 et le 26 février, expliquée par La Dépêche Le petit meunier. 

© Réussir SA

Les prix du blé tendre et de l’orge fourragère, en sympathie, ont reculé sur le marché physique français entre le 23 et le 26 février, dans le sillage du contrat blé sur Euronext. Ils suivent la baisse des prix russes (à 215 $/t FOB, selon Ikar), alors que les disponibles exportables sont encore conséquents sur notre territoire. Les exportations mensuelles russes de blé sont estimées en hausse entre janvier et février, selon Sovecon.  Notons la persistance des tensions entre Polonais et Ukrainiens à la frontière entre les deux pays, empêchant l’accès des marchandises d’Ukraine en Pologne. Sur le CBOT, les cours du blé ont quant à eux progressé dans le même temps. Les inspections à l’export états-uniennes sont ressorties dans les attentes des opérateurs.

En maïs, les prix sur les places hexagonales n’ont pas évolué, tiraillés entre la baisse du contrat maïs sur Euronext et sa hausse sur le CBOT. Les inspections à l’export états-uniennes sont ressorties au-dessus des attentes des opérateurs. Et ce, malgré la concurrence brésilienne qui est toujours de mise, notamment avec des semis qui vont bon train, effectués à 80 % soit en avance par rapport à la moyenne quinquennale.

Concernant le blé dur made in France, ses valeurs sont inchangées d’un jour sur l’autre.

Les opérateurs surveillent la météo de près. Les fortes précipitations font craindre une nouvelle dégradation des conditions de culture des parcelles implantées et des conditions de semis de printemps, notamment dans les départements en alerte inondation.

Côté macroéconomie, les cours du pétrole ont continué de chuter, les opérateurs s’inquiétant toujours du maintien de taux d’intérêt élevés dans les mois à venir par la banque centrale états-unienne (FED), ce qui va pénaliser la croissance économique et par ricochet la consommation d’énergie. Quant à la parité euro-dollar, elle n’a guère évolué, stagnant à 1,08 $ pour 1 euro, hier en clôture.

Commerce international 

  • Russie, blé, exportations : 3 ,8 Mt en février, contre 3,6 Mt en janvier (source : Sovecon) ;
  • Etats-Unis, blé, inspections à l’exportation hebdomadaires : 481 999 t, soit dans les attentes des opérateurs (source : USDA) ;
  • Etats-Unis, maïs, inspections à l’exportation hebdomadaires : 1 241 692 t, soit au-dessus des attentes des opérateurs (source : USDA).

 

Marchés physiques français du 26 février 2024 (base juillet pour les céréales)

Blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Dunkerque220/11 meunier Récolte 2023févr.-mars192,00N-1,00
Rendu La Pallice76/220/11 Récolte 2023févr.-mars193,00N-1,00
Rendu Rouen76/220/11 Récolte 2023févr.-mars192,00N-1,00
Rendu Pontivy/Guingampfourrager 74 kg/hl base, 72 kg/hl mini Récolte 2023févr.-mars198,00N-1,00
Fob Mosellemeunier Récolte 2023févr.-mars171,00N-1,00
Fob RouenFC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023févr.202,04 -5,90
 FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2023févr.inc.  
Fob La PalliceFA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023févr.205,44 -4,20
Départ MarneBPMF 220 Hagberg Récolte 2023févr.-mai178,00N-1,00
Départ Eure/Eure-et-LoirBPMF 76 kg/hl Récolte 2023févr.-mars183,00N-1,00
Départ Sud-Estmeunier Récolte 2023févr.-juin195,00N-2,00
Blé durSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Port-la-Nouvellenormes semoulières Récolte 2023févr.-juin340,00N0,00
Départ Eure/Eure-et-Loirnormes semoulières Récolte 2023févr.-mai335,00N0,00
Départ Sud-Estnormes semoulières Récolte 2023févr.-juin335,00N0,00
MaïsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu BordeauxRécolte 2023févr.-mars167,00N0,00
Rendu La PalliceRécolte 2023févr.-mars167,00N0,00
Rendu Pontivy/GuingampRécolte 2023févr.-mars169,00N0,00
Fob BordeauxRécolte 2023févr.-mars171,00N0,00
Fob RhinRécolte 2023févr.-juin172,00N0,00
 Récolte 2023juil.-sept.174,00N0,00
Départ Sud-EstRécolte 2023févr.-mars175,00N0,00
Orge fourragèreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Rouen62-63 kg/hl Récolte 2023févr.-mars174,00N-1,00
Rendu Pontivy/Guingamp63 kg/hl mini Récolte 2023févr.-mars177,00N-1,00
Fob Mosellesans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023févr.-mars152,00N-1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir63 kg/hl mini Récolte 2023févr.-mars163,00N-1,00
Départ Sud-Est62/63 kg/hl Récolte 2023févr.-mars175,00N1,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilFaro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023févr.-juin179,00N0,00
Orge de brasserie - PrintempsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilPlanet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023févr.-juin255,00N0,00

Cotations des issues de meunerie du 20 février 2024

Son fin blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.124,00-126,00N 
 pelletsdispo.129,00-131,00N 
Remoulage demi-blancSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.139,00-141,00N 
Farine basseSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.184,00-186,00N 

Cotations commerciales des produits laitiers du 22 février 2024

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 26 février 2024

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9215 euro
1 euro1,0852 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 26 février 2024

Matières premièresClôtureChicago
Blé577,25cents/bois.
Maïs407,00cents/bois.
Ethanol2,161$/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 26 février 2024

Blé meunier (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2024202,25
Mai 2024198,50
Sept. 2024204,00
Volume69944
Maïs (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2024168,50
Juin 2024173,75
Août 2024178,25
Volume2483
Blé Union Européenne (CME)
EchéanceClôture
Sept. 2018159,25
Déc. 2018163,25
Mars 2019164,75
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 26 février 2024

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Avr. 202477,58 $
Indices des frets maritimesdu 26 févrierVariation
Baltic Dry Index (BDI)18715,00
Baltic Panamax Index (BPI)1578-17,00
Baltic Capesize Index (BCI)316318,00
Baltic Supramax Index (BSI)11989,00
Baltic Handysize Index (BHSI)63911,00

Les plus lus

À qui profitent vraiment les dons de blé russe?

Li Zhao Yu, Yann Lebeau, Roland Guiraguossian et Delphine Drignon, experts du département relations internationales…

Crues dans l'Yonne : quelques questionnements sur les rendements à venir

Les pics de crues atteints, tout va dépendre maintenant de la rapidité des eaux à baisser.

Pourquoi le Maroc devrait encore importer beaucoup de céréales en 2024/2025?

Yann Lebeau, responsable du bureau de Casablanca au sein du département relations internationales d’Intercéréales, a fait le…

Oléagineux - Comment Saipol va accroître ses capacités de trituration à Sète et Lezoux

L'usine de Sète de la société Saipol, filiale du groupe Avril, triture de la graine de colza, tandis que celle de Lezoux broie…

Incendie - Quand va redémarrer l'usine de trituration de colza de Sète de Saipol ?

L'usine de Saipol dispose d'une capacité annuelle de trituration de graine de colza de 600 000 t à 700 000 t. L'unité d'…

L'Inde redevient importateur en blé malgré une production record

L'Inde continue d'être un gros consommateur de blé.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne