Aller au contenu principal

Tendance des marchés du mardi 7 août 2018
Oléagineux : les cours du colza poursuivent leur ascension

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les cotations du colza sur Euronext et les places physiques hexagonales ont encore progressé le 7 août, toujours soutenues par les perspectives de baisse de la production dans l’UE. Les hausses conjuguées des cours des huiles, du canola sur Winnipeg et du soja sur Chicago ont également participé à ce mouvement.

Du côté des huiles, les cours du palme sur Kuala Lumpur se sont montrés fermes, en raison de la baisse du ringgit face au dollar. Ceux de l'huile de colza sur Rotterdam ont suivi la tendance haussière.

En canola, la fermeté des cotations sur Winnipeg est attribuée aux inquiétudes qui émergent quant à l'état des cultures dans certains secteurs au Canada (Alberta). La baisse du dollar canadien par rapport au dollar états-unien a aussi joué.

En France, les services statistiques du ministère de l’agriculture maintiennent leurs estimations de la récolte hexagonale de colza 2018 entre juillet et août, à 4,6 Mt (5,4 Mt en 2017).

En soja, les cotations sur Chicago sont fermes également du fait, entre autres, de l’annonce par l’USDA d’une vente de 145 000 t de soja à destination inconnue, récolte 2018/2019. Autre élément haussier : la dégradation des conditions de cultures aux Etats-Unis. Le rapport mensuel de l'USDA est attendu ce vendredi 10 août, et les opérateurs se montrent nerveux à son approche. Notons que l’analyste Oil World projette que la Chine devra acheter du soja US dans les prochaines semaines, et ce malgré les tensions commerciales entre les deux nations, en raison de la baisse des disponibilités à l’export en provenance d'Amérique latine. Dans le détail, l’Empire du milieu devra acquérir environ 15 Mt de soja nord-américain entre octobre 2018 et mars 2019. Il précise que la Chine devra augmenter ses importations de tourteaux de soja d’Argentine, qui elle-même devra importer du soja des Etats-Unis. Mais sur le court terme, les douanes chinoises annoncent une nette baisse des importations de soja entre juin et juillet, de 8% à 8,01 Mt (-20,6% par rapport à 2017 à la même époque!), les importateurs chinois ayant acheté massivement en juin et constitué des stocks, avant la hausse des taxes douanières.

En tournesol, les prix sont stables. La moisson française 2018 est projetée à 1,33 Mt, contre 1,6 Mt en 2017 par Agreste.

 

Marchés physiques français du 7 août 2018

Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2018 août-sept. 371,00 N 1,00
Fob Moselle Récolte 2018 août-sept. 383,00 N 0,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2017 août 330,00 N 0,00
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2017 août 335,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil août 363,00 V 2,00
  48% pellets Brésil sept.-oct. 364,00 V 1,00

Clôture du marché à terme de Chicago du 7 août 2018

Matières premières Clôture Chicago
Soja 889,25 cents/bois.
Tourteaux de soja 332,70 $/t
Huile de soja 28,59 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 7 août 2018

Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Nov. 2018 383,25
Févr. 2019 381,75
Mai 2019 382,00
Volume 8863
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2018 698,50
Déc. 2018 722,75
Mars 2019 722,75
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2018 225,00
Déc. 2018 234,00
Mars 2019 234,50
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 7 août 2018

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Sept. 2018 69,17 $

 

Indices des frets maritimes du 7 août Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1732 -41,00
Baltic Capesize Index (BCI) 3550 -104,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1386 -34,00
Baltic Supramax Index (BSI) 1032 2,00

Evolution dollar / euro du 7 août 2018

 

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8619 euro
1 euro 1,1602 dollar

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne