Aller au contenu principal

Négociations de l’OMC
Nouveaux projets d’accord

« Nous nous approchons de la fin de la partie », a assuré mardi 20 mai le directeur général de l’OMC, Pascal Lamy, peu après que les deux médiateurs chargés des négociations de Doha sur l’agriculture et les produits industriels aient publié de nouvelles versions de leur projet d’accord. Le texte de Crawford Falconer sur l’agriculture diffère peu de la précédente version de février dernier en ce qui concerne les grands chiffres en discussion, qui restent entre parenthèses et devront être décidés par les ministres lors de la phase finale des pourparlers : baisse moyenne de 54 % des droits de douane des pays développés (36 % pour les pays en développement) et baisse de 75 % ou 85 % des subventions internes de l’UE (66 % ou 73 % pour le Japon et les Etats-Unis). Les pays développés pourront par ailleurs qualifier de « sensibles » jusqu’à 4 % ou 6 % de leurs lignes tarifaires (produits importés), et devront s’engager à ouvrir des quotas d’importation pour ces produits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne