Aller au contenu principal

Prix du lait
Echec des négociations interprofessionnelles

Les familles de l'interprofession laitière (producteurs de la FNPL, industriels privés de la Fnil et coopératifs de la FNCL), qui se sont réunies le 2 juin pour tenter de trouver une sortie de crise, se sont quittées sur un échec à 2 heures du matin. Cette réunion « de la dernière chance », selon les producteurs, n'a pas abouti à un compromis qui aurait permis de valider des indicateurs d'évolution de prix du lait moyen pour l'année civile 2009. Selon un représentant des producteurs, les industriels ont proposé 276 e/hl tandis que les éleveurs laitiers tenaient sur leur position de 290e/hl. Une des difficultés était de se mettre d'accord sur l'année de référence servant de curseur de départ à ces indicateurs. Dans un second temps, déduire de cette tendance annuelle un prix mensuel était jugé « facile » par la FNPL. Les laiteries ont au plus tard jusqu'au 15 juin pour payer le lait qui leur a été livré en mai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Dernière ligne droite pour la baguette française vers une candidature à l’Unesco
Symbole des plus reconnus dans le monde de l’alimentation à la française, la baguette de pain saura fin mars si elle est…
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
« 2021 se présente bien mais il faut refaire des stocks »
Pierre Bégoc, directeur général de Désialis, spécialiste en Europe des produits déshydratés, fait le point à la veille de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne